12109328_1657672640924491_4330232433078188439_n

Présidentielles de 2016: Talon en harmonie avec la classe politique

La veillée d’arme observée en perspective des Présidentielles de février 2016 et la frénésie qui s’ensuit cache mal une réalité indéniable : entre Patrice Talon, candidat à ces élections et la classe politique règne une cordialité révélatrice de la prédisposition des deux camps à se mettre en osmose…

Damien ADONONSI  www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009! Restez connecté avec nous,  restez informé!

12109328_1657672640924491_4330232433078188439_n«On n’est pas candidat tout seul, juste parce que l’on sent que l’on peut apporter sa contribution ou parce que l’on se sent capable. Il faut partager sa vision, acquérir l’adhésion de la classe politique ». Ces propos de Patrice Talon dans Jeune Afrique traduisent le réalisme d’un homme éclairé et humble et prouvent à suffisance qu’il fait du dialogue et de la concertation ses principales armes en tant que candidat et plus tard en tant que chef d’Etat. Car l’homme fait de la classe politique un de ses atouts majeurs lorsqu’il déclare dans le même entretien «mon ambition est de rassembler la classe politique dans sa grande majorité». Mais comment le pourra-t-il si entre lui et cette classe politique le courant ne passe pas ? Cette question n’a pas sa raison d’être dans la mesure où après avoir confié qu’il compte beaucoup d’amis dans cette classe politique et qu’il discute avec eux depuis longtemps, Patrice Talon vient de rencontrer l’homme d’affaires et homme politique Séfou Fagbohoun, président du Mouvement africain pour la démocratie et le progrès (Madep), une des composantes importantes de l’Union fait la Nation. C’est le lieu de souligner que les attaques dont la candidature de Patrice Talon a fait l’objet ne constituent qu’une tempête dans un verre d’eau. Peut-il en être autrement lorsqu’on sait que ce sont les partis politiques qui animent la vie politique ? Et qu’entre la classe politique et le candidat Patrice Talon, les relations sont plus que cordiales !

Le silence laborieux des pontes de l’opposition

Dans la grande opposition formellement constituée, on retrouve l’Union fait la Nation (essentiellement Madep de Séfou Fagbohou, Force clé de Lazare Sèhouéto et Eric Houndété, Psd de Bruno Amoussou et Emannuel Golou). Jusqu’à présent, aucun des leaders de ces formations politiques n’a jeté la pierre à Patrice Talon, même si au sein de cette union, deux candidatures s’affichent. Cela est significatif du moment où la méthode brouillonne qui a cours dans l’arène politique consistait à se chiffonner comme des charbonniers pour peu qu’on s’oppose sur une idée ou une option politique, notamment les candidatures aux élections. Ce n’est pas le cas contre Patrice Talon. C’est la preuve que le candidat compte des amis dans ce camp politique et qu’au moins il jouit d’une certaine respectabilité ou un capital d’estime précieux pour en son temps rallier les uns et les autres à ses idées, même si pour le moment cette alliance envisage une candidature interne.

Le Parti du Renouveau démocratique (Prd) de maître Adrien Houngbédji, par ailleurs président de l’Assemblée nationale, s’est indéniablement imposé comme le premier parti politique du pays à l’issue des législatives de 2015. A ce jour, ni les membres de ce puissant parti, ni son président, n’ont rejeté la candidature de Patrice Talon. Si jusqu’à présent le parti n’a pas encore révélé un camp précis, les grandes modalités qu’il a fixées à l’issue de son université de vacances en septembre sont sans équivoque : les instances compétentes du parti désigneront en son temps, soit un candidat à l’interne, soit soutenir un candidat choisi dans le cadre d’une grande coalition de formations politiques ou encore le Prd soutiendra un candidat indépendant. En laissant la porte ouverte à toutes les options possibles, le Prd prend en compte la carte Talon au moins dans une alternative : il n’est pas exclu qu’il se joigne à une coalition politique qui soutiendrait ce candidat ou alors il pourrait le soutenir en tant que candidat indépendant. De ce côté donc, le jeu reste largement ouvert pour le candidat Talon. Et nous y sommes dans la mesure où la grande concertation du Prd, de l’Union fait la Nation, de Fdu (Forces démocratiques unies) cette semaine pourrait changer la donne à l’UN. Le Prd et les FDU (le Prd en tout cas) n’étant pas fermés à une candidature externe, prennent évidemment en compte la carte Talon. En principe, les concertations entamées cette semaine dans cette alliance ayant porté Me Adrien Houngbédji au perchoir doivent intégrer cette réalité.

Les forces cauris en rang dispersé

Avec une bonne dose de naïveté, on pourrait penser que les Fcbe (Forces cauris pour un Bénin émergent), composantes importantes de l’arène politique, pourraient constituer le talon d’Achille de Patrice. Là se situe l’erreur ! La plupart des forces réunies dans ce creuset hétéroclite ont clamé depuis le début du quinquennat en cours qu’ils s’engagent à soutenir, jusqu’à la fin de son second mandat, les actions de Boni Yayi, seul élément fédérateur en leur sein ; donc jusqu’en avril 2016. Nous y sommes puisque c’est dans quelques semaines et la plupart des pontes de cette alliance politique s’inscrivent résolument dans l’après-Yayi. Que de difficultés pour dégager un candidat Fcbe aux prochaines présidentielles ! Cela crève l’œil. De mémoire de Béninois, c’est la première fois que Boni Yayi a eu autant de mal à discipliner sa troupe, lui qui a coutume de trancher au couperet les débats dans son camp, sans que nul ne lève le petit doigt. Cette fois-ci, il a été obligé de supplier pratiquement les anciens transhumants pour tenter de les ramener au pâturage. Mais la verdure ne durera plus que quelques semaines alors que les hommes politiques de son camp veulent continuer à exister (politiquement parlant). Et ce n’est pas le seul dessein de Boni Yayi de couvrir ses arrières qui les maintiendra ensemble. Il se susurre trois noms de candidats probables dans ce camp : François Abiola, Komi Koutché et Nassirou Arifari Bako. Si ce dernier reste relativement discret, les deux premiers continuent de se tirer dessus à boulets rouges, par presse interposée. Quid de Chabi Sika, Aké Natondé et autres qui, en décidant de courir le fauteuil présidentiel indépendamment des Fcbe, ont pris leurs distances par rapport aux «yayistes» ? Dans cette situation confuse, Patrice Talon poursuit méthodiquement et inlassablement ses concertations avec nombre de ces «yayistes» ou déçus du «yayisme» pour les ramener dans son camp. Il y est aidé là encore par ses bonnes relations avec nombre d’entre eux. Au plus fort des attaques contre la candidature de Talon, aucun ponte des Fcbe n’a dégainé contre lui. En revanche, quelques «fous cauris»ont tenté de faire le job. Quant aux plus éclairés «cauris», ils scrutent le ciel politique à la recherche de la main tendu de Talon. Ce qui ne durera plus longtemps.

www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009! Restez connecté avec nous,  restez informé!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.
VOTRE PUB ICI

Nos rubriques

AFRIQUE TELEVISION

Toute l'actualité africaine en un clic

Toute l'actualité africaine en un clic

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN, LA VILLE AUX TROIS NOMS: ADJATCHÊ; HOGBONOU; PORTO-NOVO AVEC SES ATTRACTIONS TOURISTIQUES

Nos archives

AFRIQUE TELEVISION

AFRIQUE TELEVISION, dans le coeur de l'Afrique

Toute l'actualité africaine en un clic

PUB

....Pour valoriser et redonner vie à ll'important gisement culturel de Porto-Novo et le mettre au service du développement tant national et international

FESTIVAL INTERNATIONAL DE PORTO NOVO