IMG-20171010-WA0007

Ratifications en faveur de la route Ketou-Save et alimentation en eau dans Dassa-Glazoue-Save et environs : Abimbola, Okounlola et Okounde manifestent leur reconnaissance à Talon

Le vendredi 06 octobre 2017 au Palais des gouverneurs a Porto-Novo plus précisément dans la salle Sacca Kina, *les députés Jean-Michel Abimbola, André Okounlola Biaou et Jean-Eudes Okounde* ont tenu un point de presse suite aux ratifications d’accord de prêt relatives à *la construction des routes Ketou-Idigny-Igbodja-Save (85,8km) , Omou-Illadji-Mossoukagbe-Ayekotonyan (26,6km)  et Save-Oke Owo-Frontière Nigeria (27,5 km) et de l’alimentation en eau potable des communes de   Dassa-Glazoue-Save et environs, le tout d’un montant total de 155 milliards de FCFA.* A en croire ces députés, le président Patrice Talon  a marqué des points dans le domaine social et aussi dans le domaine de la réalisation d’un rêve historique datant de plus de 50 ans. Un projet routier qui lie Ketou à  Save. Non seulement ils ont remercié le président Patrice Talon mais surtout ils lui ont fait part de la reconnaissance des populations et de leur soutien à la réussite de son quinquennat. Lire ci-dessous leurs déclarations.  

IMG-20171010-WA0007

Le député Jean-Michel Abimbola : ” Cette route, nous l’avons rêvé, Talon l’a fait. “

 ” Mes collègues Jean-Eudes Okoundé et André Okounlola Biaou et moi avions décidé de vous entretenir sur deux dossiers. C’est rare de nous voir vous entretenir à travers un point de presse après les ratifications. Mais ces deux dossiers sont particulièrement importants en raison de la masse monétaire en jeu. Il s’agit du dossier relatif à la construction des routes Ketou-Idigny-Igbodja-Save (85,8km), Omou-Illadji-Mossoukagbe-Ayekotonyan (26,6km)  et Save-Oke Owo-Frontière Nigeria (27,5 km) d’un montant de 105 milliards de FCFA et du dossier relatif au renforcement du système d’alimentation en eau potable dans les communes de Save-Dassa-Glazoue et environs d’un montant de 50 milliards de FCFA. Cela fait 155 milliards de FCFA que les députés viennent de mettre à la disposition du gouvernement. Comme vous le constatez, ces deux dossiers concernent les populations du Plateau et des Collines. C’est un rêve de plusieurs années. En effet, tous ceux qui ont vécu dans les Collines connaissent les difficultés d’accès à l’eau. Tous ceux qui connaissent l’ère culturelle Nagot savent que depuis plus de 50 ans, Ketou et Savè rêvent d’une connexion, d’une liaison entre ces deux villes qui relie en réalité deux frères qui sont les descendants d’Odoudoua. Ketou a été créé par Alaketou qui est le fils aîné d’Odoudoua. Son frère Onishabe a créé Schabe. Donc quand on parle de Ketou et Savè, c’est un lien historique fort. Cette route est une route historique, culturelle, économique car ceux qui vont prendre par ce corridor gagneront en temps, en argent et en développement. Cette route, j’en ai rêvée. Mon père en a rêvée ainsi que mon grand père. Il en est de même de mes autres collègues. Cette route, nous l’avons rêvé, Talon l’a fait. Le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit. Beaucoup de choses se font par ce gouvernement sans tapages, assurément et efficacement. Je voudrais, au nom de mes collègues, des populations de Ketou, Save, Dassa, remercier du fond du cœur le gouvernement du président Patrice Talon pour avoir réalisé ce rêve. Ce n’est pas anodin, je l’ai toujours dit qu’un homme, c’est une histoire, une culture, qu’un Fon  vienne  réaliser le rêve d’un Nagot.”

Le député André Okounlola Biaou : “… C’est le gouvernement Talon qui a concrétisé et signé l’accord de prêt de la route Ketou-Save”

” Vous savez, nous avons un combat commun. Je voudrais remercier le président de la commission du Plan, les membres de cette commission, le président de la commission des finances sans oublier le président de l’Assemblée nationale. Mais particulièrement, mes remerciements vont à l’endroit du président Patrice Talon et de  son gouvernement. Le président Patrice Talon est arrivé au pouvoir et notre zone est considérée comme une zone rouge parce que nous n’avons pas voté massivement pour lui. Heureusement pour nous qu’une chose est de gagner le pouvoir, une autre est de le gérer. Dans la gestion du pouvoir, le président Talon vient de montrer qu’il est le président de tous les Béninois. Ce projet est vieux de plus de 50 ans. C’est vrai que le gouvernement défunt du président Boni Yayi avait exprimé la volonté de le faire. Mais malheureusement, aucun dossier n’avait abouti. Je le dis en toute responsabilité. Le dossier qui pouvait aboutir est celui des sud-africains. L’accord de prêt qui était de près de 145 milliards avec un taux de 7%. Pour les pays en voie de développement comme les nôtres, des investissements lourds de ce genre, il était indiqué d’aller prendre des prêts qui ne sont pas concessionnels. C’est pourquoi dans la vision d’aller concrétiser cet accord de prêt, dès l’arrivée du président Talon au pouvoir, il a fait les négociations avec les Brésiliens et l’accord a été signé. L’accord de prêt a été signé le 12 juillet 2017 contrairement à ce qu’on veut faire comprendre aux gens que l’accord de prêt était déjà signé. C’est pourquoi à César, ce qui lui revient et à Dieu ce qui lui revient aussi. C’est le gouvernement Talon qui a concrétisé et signé cet accord de prêt. Donc il faut lui reconnaître ce mérite. C’est vrai pour ce projet, on a dit Ketou-Save. Mais ce n’est pas seulement ces  deux noms. …..Pour  aller à Parakou ou au Nord, si on passe par Ketou, on gagne 60km. C’est très important. Le 2e aspect, c’est que la concentration d’exploitation de la route Cotonou-Bohicon va diminuer et cela va permettre la durabilité des infrastructures routières. Pour cette diversification des réseaux routiers, il faut tirer chapeau au président Talon. C’est pourquoi les populations de Ketou et de Savè à travers nous leurs élus voudraient remercier Talon pour avoir compris et posé cet acte concret surtout que l’entreprise a été déjà choisie. Le reste,  c’est de signer le contrat de marché et donner les trois mois d’installation à l’entreprise pour le démarrage effectif des travaux. Bravo au président Talon ! De plus aujourd’hui, des négociations qui étaient faites avant l’arrivée au pouvoir du président Talon, la route Save-Oke Owo n’était pas prévue dans les 99 milliards de prêt. Mais avec Talon, le montant est resté le même et  on a complété les 30km de Savè-Oke Owo.  Pour  ce qui concerne l’eau, il faut noter que c’est la denrée la plus rare du département des Collines en raison de sa situation géologique. Si aujourd’hui  en 18 mois, le président Talon a pu décrocher 50 milliards de FCFA pour régler ce problème, il faut lui tirer également chapeau. Surtout à Dassa où à longueur de journée, il faut voir les femmes s’aligner avec des bidons pour prendre l’eau. Avec ce projet, le gouvernement comble les attentes des populations. Je crois que cet acte suffit largement. Je  voudrais rassurer le gouvernement et son chef, pour que les populations de Dassa-Save-Glazoue soient reconnaissantes envers Talon. Nous avons l’obligation de le soutenir. Et pour finir, je voudrais rappeler que l’histoire se répète avec Talon qui est d’origine fon et qui a donné à Savè l’eau. Puisqu’en 1994, le président Nicéphore Soglo qui est Fon a donné l’électricité à Savè. “

Le député Jean-Eudes Okoundé : ” je remercie le président Patrice Talon pour ce courage et surtout pour le respect de la parole donnée “

 ” Je suis en fête et je souhaiterais que les collègues fêtent avec moi car ce que nous endurons sur le terrain, nous députés, c’est comme si nous avons de l’argent pour construire les forages. Chaque jour que Dieu fait, les populations nous appellent pour nous dire qu’il y a des problèmes d’eau. Or les forages, on en fait mais ce n’est pour quelques jours. Ce n’est pas une solution durable. Le gouvernement avec ce projet en alimentation en eau potable avec l’eau de surface a trouvé la solution durable. C’est pourquoi je remercie le président Patrice Talon pour ce courage et surtout pour le respect de la parole donnée. Les populations par ma voix lui disent merci. L’eau, c’est le développement et le président Talon vient de réaliser une grande prouesse. Je dirai même que c’est la première fois que cela se passe au Benin. Le gouvernement du président Patrice Talon fait d’importants efforts dans le social et rien que pour cette raison, devons l’accompagner en guise de reconnaissance. Ce qui reste chers collègues, c’est d’aller vers les populations pour leur annoncer la bonne nouvelle.”

Propos recueillir par Eméric Joël ALLAGBE   www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Visages du Bénin est un média en ligne créé depuis 2009 d’information générale dirigée par le journaliste béninois Francis Z.OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.
VOTRE PUB ICI

Nos rubriques

AFRIQUE TELEVISION

Toute l'actualité africaine en un clic

Toute l'actualité africaine en un clic

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN, LA VILLE AUX TROIS NOMS: ADJATCHÊ; HOGBONOU; PORTO-NOVO AVEC SES ATTRACTIONS TOURISTIQUES

Nos archives

AFRIQUE TELEVISION

AFRIQUE TELEVISION, dans le coeur de l'Afrique

Toute l'actualité africaine en un clic

PUB

....Pour valoriser et redonner vie à ll'important gisement culturel de Porto-Novo et le mettre au service du développement tant national et international

FESTIVAL INTERNATIONAL DE PORTO NOVO