AIMDBK_0756

Reformes politiques : Le Prd prêt pour un Grand Parti Unifié (GPU)

AIMDBK_0756L’amélioration du système partisan béninois est un vœu cher au Président Adrien Houngbédji. Son programme de candidat en 2011 réservait déjà une part belle à ce volet. A son investiture le 15 juin 2015 en tant que Président de l’Assemblée, il s’est longuement appesanti sur le sujet. Cette noble obsession, a été au cœur de l’Université de vacances 2017 de son parti tenue le 07 octobre 2017 à Dangbo. Moins de deux mois plus tard le sujet est revenu au cœur de ses préoccupations, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du 4ème Congrès ordinaire du PRD. Ce chantier si cher à Me Adrien Houngbédji a trouvé une contribution de taille avec l’élection de Patrice TALON qui rappelle le président Adrien Houngbédji, a très tôt affirmé sa volonté de réformer le système partisan, sa volonté d’aboutir à un regroupement des partis, et sa volonté d’assurer aux partis ainsi regroupés, un financement public de leurs activités. Ainsi donc le Prd est prêt pour un Grand Parti Unifié (GPU) et invite la classe politique béninoise à mener les réflexions et les démarches nécessaires pour y parvenir. Explications.

F.Z.OKOYA

 

« …Il n’y a pas de démocratie sans parti politique. Et notre 4ème congrès se déroule au moment même où des consultations d’envergure sont menées sur l’efficience et la viabilité de notre système partisan. Un système partisan qui n’a jamais réussi à hisser un de ces acteurs au sommet de l’Etat. Un système partisan dans lequel les partis politiques peinent à jouer leur rôle dans l’animation de la vie politique. Un système partisan dans lequel nous ne sommes la plupart du temps que des clubs, qui se font et se défont au gré des régimes, et au gré des intérêts électoraux : 240 partis politiques !

Un système partisan où le retournement de veste et transhumance ont rang et prérogative de sports nationaux. Un système partisan enfin où, faute de ressources propres, les acteurs politiques deviennent une proie facile pour les puissances d’argent, avec l’aliénation qui en découle. Tout cela a contribué à fragiliser et à décrédibiliser progressivement notre démocratie. Le 15 juin 2015, dans mon discours d’investiture, à la Présidence de l’Assemblée Nationale, j’avais dénoncé cette situation et j’avais appelé à une réforme. Avec la bienveillance de mes collègues Députés, eux aussi préoccupés par le problème, nous avons lancé un projet de modernisation de notre vie politique, prenant en compte cette réforme nécessaire. L’initiative avait été saluée par nos partenaires techniques qui se sont engagés à contribuer à sa réalisation. A ce contexte parlementaire positif, est venu s’ajouter un événement bien plus déterminant. C’est l’élection de Patrice TALON qui a très tôt affirmé sa volonté de réformer le système partisan, sa volonté d’aboutir à un regroupement des partis, et sa volonté d’assurer aux partis ainsi regroupés, un financement public de leurs activités. Fort de cet appui, nous avons entamé avec d’autres formations, la recomposition de notre classe politique. A l’Assemblée Nationale, elle se traduit par l’existence de deux grands blocs, l’un majoritaire avec 59 Députés dont 10 PRD, et l’autre minoritaire avec 20 Députés dont je veille au respect scrupuleux des droits et prérogatives. Et déjà les questions qui nous assaillent. Le bloc de la majorité doit il se doter ou non d’un objectif politique, qui aille au-delà du soutien à l’action du Gouvernement en place ?  Faut-il ou non le structurer ? Vers quels types d’alliances ? Pour quelles perspectives ? Avec quelle capacité de mobilisation ? Selon quelles règles de fonctionnement ? Notre pays a connu nombre de regroupements politiques de toutes sortes depuis le début du Renouveau démocratique. Aucun d’eux n’a survécu. Voici que d’autres regroupements se profilent à l’horizon des prochaines échéances électorales. Beaucoup d’entre nous se demandent, comment bâtir des unions stables, capables de remodeler durablement le paysage politique du Bénin. Je faillirais à mon devoir de sincérité, si je ne vous disais pas que je m’interroge moi aussi, car les meurtrissures laissées par les expériences passées sont encore béantes, surtout celles relatives au holdup électoral de mars 2011.

Mais le contexte de 2017 n’est pas le contexte de 2011. Le contexte a changé. C’est l’ensemble des partis qui appelle au regroupement. C’est le Chef de l’Etat qui appelle au regroupement, regroupement de ses amis comme de ses adversaires. Tout parti politique, le nôtre comme les autres, est soucieux de son devenir ; et nous particulièrement dans cette phase de renouvellement et de modernisation. Notre parti, le PRD a muri dans la douleur, dans l’hostilité, 25 ans durant. Notre parti incarne aux yeux des Béninois, des valeurs de tolérance et de paix, de liberté, de l’état de droit, les valeurs de partage et de solidarité.  Nous sommes désireux de nous insérer avec d’autres formations, dans un parti politique national. Nous sommes nostalgiques de nos 19 Députés élus en 1995 dans 5 des 6 départements du Pays. Nous sommes fiers de ce que nous avons réalisé sans avoir jamais été un parti de pouvoir. Nous constituons une chance pour l’unité nationale. Nous serons donc attentifs et réceptifs aux signaux de nos partenaires. Le Bénin a inventé la Conférence Nationale qui a induit le mouvement de démocratisation dans un grand nombre de pays africains. Il peut aussi, j’en ai la conviction, inventer un système partisan plus inclusif et performant, capable de s’inscrire dans la durée, capable d’imprimer à notre pays une culture politique plus favorable à la démocratie. Chers Camarades, je vous invite à rentrer dans cette logique, à consentir au regroupement, à concéder, une partie de votre autonomie, une partie de votre visibilité. Pour le Bénin, pour la démocratie… »

RESOLUTION RELATIVE A LA PREPARATION DES MILITANTS PRD AU« GRAND PARTI UNIFIE »

  • Considérant l’instauration dans notre pays d’un multipartisme intégral qui a engendré la création de plus de deux cents partis rendant inefficace l’exercice de l’activité politique ;
  • Considérant la charte des Partis Politiques et l’absence du financement public de leurs activités ;
  • Considérant les initiatives récentes visant à la rationalisation de l’espace politique national répondant à la préoccupation majeure de la classe politique au Bénin ;
  • Considérant que la constitution du bloc de la majorité parlementaire auquel appartient le groupe parlementaire PRD, constitue une excellente opportunité pour la constitution d’un grand groupe politique dans notre pays ;
  • Considérant que la constitution de ce grand groupe politique est une réponse concrète à la réforme du système partisan au Bénin ;
  • Considérant l’engagement de notre Parti et de son Président dans la réforme du système partisan et la nécessité pour le PRD de donner l’exemple.

Les militantes et militants du Parti du Renouveau Démocratique (PRD) réunis en Congrès ordinaire les 1ers et 2 décembre 2017 à Porto-Novo, recommandent aux instances du Parti de :

  • Poursuivre les réflexions avec les partis acquis à la réforme du système partisan ;
  • Mobiliser toutes les énergies en vue de la constitution du Grand Parti Unifié dans lequel le PRD et chacun des autres partis gardent leur sensibilité pendant une période de transition fixée à 4 ans, soit la durée d’une législature ;
  • Proposer des dispositions pour mettre fin au phénomène de la transhumance politique ;
  • Militer, au bout des 4 ans, pour la recherche des voies et moyens pour la fusion des partis composant le Grand Parti Unifié ;
  • Mettre en place la stratégie appropriée pour expliquer aux militantes et aux militants du PRD le bien-fondé de la démarche et rechercher leur pleine adhésion.

Fait à Porto-Novo, le 2 décembre 2017

Le Congrès

 

RECOMMANDATION RELATIVE A LA REFORME DU SYSTEME PARTISAN AU BENIN

  • Considérant l’instauration du multipartisme intégral dans notre pays, le Bénin ;
  • Considérant que la pratique du multipartisme a engendré la création de plus deux cents partis ;
  • Considérant la charte des Partis Politiques ;
  • Considérant que depuis l’avènement du Renouveau Démocratique, les Partis n’ont pu faire élire en leur sein un Président de la République;
  • Considérant l’inexistence de financement public des Partis politiques ;
  • Considérant la non prise en compte effective du statut de l’opposition ;
  • Considérant le phénomène de la transhumance politique au Bénin ;
  • Considérant que la réforme du système partisan au Bénin est devenue une préoccupation majeure de l’ensemble de la classe politique au Bénin ;

Les militantes et militants du Parti du Renouveau Démocratique (PRD) réunis en Congrès ordinaire les 1er et 2 décembre 2017 à Porto-Novo, recommandent à l’Assemblée Nationale de poursuivre lesréflexions avec l’ensemble des forces politiques non représentée à l’Assemblée Nationale, la société civile afin de parvenir à une réforme consensuelle du système partisan limitant le nombre des partis politiques au Bénin et leur accordant le financement public.

Fait à Porto-Novo, le 2 décembre 2017

Le Congrès

 www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Visages du Bénin est un média en ligne créé depuis 2009 d’information générale dirigée par le journaliste béninois Francis Z.OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.
VOTRE PUB ICI

Nos rubriques

AFRIQUE TELEVISION

Toute l'actualité africaine en un clic

Toute l'actualité africaine en un clic

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN, LA VILLE AUX TROIS NOMS: ADJATCHÊ; HOGBONOU; PORTO-NOVO AVEC SES ATTRACTIONS TOURISTIQUES

Nos archives

AFRIQUE TELEVISION

AFRIQUE TELEVISION, dans le coeur de l'Afrique

Toute l'actualité africaine en un clic

PUB

....Pour valoriser et redonner vie à ll'important gisement culturel de Porto-Novo et le mettre au service du développement tant national et international

FESTIVAL INTERNATIONAL DE PORTO NOVO