Patrice Talon face aux journalistes de TV5

Mandat unique, gestion déléguée du Port, grèves, justice, conflit d’intérêts dans la gouvernance… Patrice Talon et les vérités qui fâchent

Patrice Talon face aux journalistes de TV5Le président de la République, Patrice Talon a été ce dimanche 22 avril 2018 l’invité de l’émission «  Internationales » co-produite par RFI, TV5 ET LE MONDE. En 52 minutes chrono, le chef de l’Etat béninois s’est expliqué sur  bien de sujets de haute importance. Du Mandat unique, de gestion déléguée du Port Autonome de Cotonou, des mouvements de grèves, des critiques sur les conflits d’intérêts dans la gouvernance au regard de son passé d’homme d’affaires, …. Patrice Talon n’a pas fait dans la langue du bois et a même dit des vérités qui fâchent. Morceaux choisis !

Pourquoi gérer le Bénin comme une entreprise privée, quid des conflits d’intérêts ?

Aux critiques rapportées par les journalistes et faisant état de ce qu’il gère le pays comme une entreprise privée, Patrice Talon répond : « … Une entreprise c’est l’efficacité, la rentabilité, la durabilité. Un pays, c’est la famille élargie. Ce qui importe c’est de trouver des solutions durables qui apportent de la prospérité, des solutions durables pour l’ensemble des citoyens. La vie économique du pays doit contribuer à la prospérité de tout le monde, de tous les actionnaires. Je ne trouve pas que ce soit une mauvaise chose d’avoir à l’esprit l’efficacité, la prospérité durable. Il ne sert à rien de dire que ce qui importe pour le pays, c’est de faire plaisir à tout le monde chaque jour sans chercher à apporter des solutions réelles aux problèmes d’éducation, de santé, d’infrastructures, d’énergie et de manière durable… »

 Quant aux soupçons de conflits d’intérêts, le Chef de l’Etat rassure.  «…Partout, les populations craignent que les dirigeants profitent de leur position pour se servir, s’enrichir. Qu’ils aient été ou non dans les affaires. Je mesure, depuis que je suis en poste, combien quelqu’un qui n’est pas à l’abri du besoin peut être influencé et fragile devant les possibilités d’enrichissement. Ce qui n’est, heureusement, pas mon cas. Les soupçons  de conflit d’intérêts ne sont pas fondés en ce qui me concerne, surtout que je n’ai plus d’intérêts personnels directs dans les entreprises qui m’appartenaient. J’ai cédé mes parts. Et si le PVI est conduit par une entreprise qui m’a appartenu et que j’ai, depuis, cédée à mes enfants et amis, je continue de veiller au grain afin que les gérants ne se servent pas de ma position à des fins personnelles. J’ai pris garde. Je fais attention à ce que ceux-ci (les amis et parents à qui il a cédé ses parts de la société qui gère le PVI) ne soient pas mêlés aux affaires dans lesquelles je peux prendre des décisions. Mon souci principal est de veiller à ce qu’ils aient des prestations irréprochables de manière que nous soyons tous fiers à la fin… » 

Classé première fortune du pays et Chef d’Etat n’est-ce pas trop de pouvoirs pour un seul homme se sont demandé les journalistes. « ..En quoi être à l’abri du besoin peut-il être préjudiciable à la gouvernance ? Je pense même que les dirigeants doivent être à l’abri du besoin pour être débarrassés de ce genre de pression. Dès lors, on travaille avec efficacité. Les hommes pensent couramment que les positions doivent permettre de s’enrichir. Ce n’est plus mon cas. Ce qui me motive, c’est le succès… »

 

Port Autonome de Cotonou, gestion déléguée ou privatisation ?

Pourquoi la gestion d’entités publiques est confiée à des privés ? ont questionné les journalistes en pointant du doigt, le Port Autonome de Cotonou. Patrice Talon a précisé qu’il ne s’agit pas de privatisation. «…Le Port demeure la propriété de l’Etat béninois mais qu’il est question de lui imprimer une nouvelle dynamique pour engranger des résultats pertinents, de l’efficacité. Ici précisément, la solution la plus simple politiquement, si je ne recherchais pas les résultats, aurait été de céder aux demandes de mes partisans et parents en leur confiant la gestion, alors même qu’ils n’ont pas les compétences requises. Comparé à ceux de la sous-région, notre port n’était pas compétitif. Mon objectif c’est bien de redonner totalement vie à ce port. Les états de services du Port d’Anvers retenu pour impulser la dynamique voulue sont assez éloquents. Je fais des choses difficiles. Je prends le risque d’affronter des partisans, des parents, en leur refusant le poste. N’est-ce pas un mérite d’agir ainsi ? » 

 

La boucle ferroviaire et la demande de retrait de BOLLORE et DOSSOU-AWORET

Sur ce dossier, Patrice TALON a réaffirmé sa vision, son ambition de réaliser le projet aux meilleures conditions pour les deux Etats : le meilleur financement pour des équipements répondant aux exigences actuelles. Ce que ne peut favoriser le financement privé commercial comme initialement engagé par son prédécesseur. Pis, le conflit entre les deux acteurs du dossier (Bollore et Dossou-Aworet) n’est pas de nature à faciliter les choses. Raison pour laquelle il les engage à se retirer à l’amiable pour mettre fin à l’imbroglio juridique qui paralyse le dossier.

 

Patrice Talon et la classe politique 

Patrice Talon aurait toute la classe politique au dos selon l’un des journalistes. « Faux » rétorque le chef de l’Etat. « Il n’en est rien, j’ai la majorité au parlement et que même lors du rejet du projet de révision, une large majorité s’était dégagée en ma faveur, le projet n’ayant été rejeté qu’à trois voix près, conformément aux exigences de la Constitution. Mais je comprends bien que certains politiques s’en prennent à moi. Je ne fais rien pour séduire la classe politique. Je n’ai pas vocation à faire l’unanimité ».

 

Qu’en est-il du mandat unique ?

Patrice Talon continue de croire que c’est une réforme pertinente pour le Benin qui a besoin d’être gouverné avec courage, sans devoir faire recours au populisme. « …Car, en l’état actuel des choses, si on n’est pas déterminé, si on n’est pas animé par la volonté de réussir, on évitera les mesures difficiles voire impopulaires. Je ne suis pas obstiné dans mes choix » comme  pour signifier qu’il sait compter aussi avec les opinions des autres et considère que l’opinion et la classe politique n’étaient pas prêtes pour les réformes préconisées dans le projet de révision.  Serait-il candidat ou pas à sa succession ? Visiblement, la question n’est pas à l’ordre du jour pour l’instant quand bien même l’intéressé précise : « C’est mon droit le plus absolu d’être candidat en 2021 »

 

  De la responsabilité de Patrice Talon dans l’état actuel du pays

 Pour Patrice Talon, dire qu’il est aussi responsable de l’état actuel du Bénin, est une adresse à toute l’élite du pays. Et que quand il parle ainsi, c’est pour qu’on fasse table rase de ce passé, ce qui ne veut pas dire oublier le passé, mais en tenir compte pour corriger les erreurs.  A titre personnel il estime qu’en ayant soutenu par le passé, tel ou tel politicien dont le bilan aura été insatisfaisant, c’est ce qu’il se sent responsable à ce titre. 

 Le nombre de femmes au Gouvernement, les enfants forcés à travailler, le droit de grève, la libération des espaces publics ont été aussi abordés au cours de cet entretien où Patrice Talon a laissé voir qu’il sait ce qu’il a à faire et où il va.

F. Z. OKOYA www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Visages du Bénin est un média en ligne créé depuis 2009 d’information générale dirigée par le journaliste béninois Francis Z.OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.
VOTRE PUB ICI

Nos rubriques

AFRIQUE TELEVISION

Toute l'actualité africaine en un clic

Toute l'actualité africaine en un clic

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN, LA VILLE AUX TROIS NOMS: ADJATCHÊ; HOGBONOU; PORTO-NOVO AVEC SES ATTRACTIONS TOURISTIQUES

Nos archives

AFRIQUE TELEVISION

AFRIQUE TELEVISION, dans le coeur de l'Afrique

Toute l'actualité africaine en un clic

PUB

....Pour valoriser et redonner vie à ll'important gisement culturel de Porto-Novo et le mettre au service du développement tant national et international

FESTIVAL INTERNATIONAL DE PORTO NOVO