CIFAF

Formation initiale au profit des avocats stagiaires des barreaux francophones d’Afrique : Le CIFAF démarre sa 17ème session et honore le Professeur Djogbénou

CIFAF(Lire le programme intégral des travaux)

Du lundi 20 août au vendredi 14 septembre 2018, pendant plus de trois (03) semaines donc, le Centre International en Afrique de Formation des Avocats Francophones conformément à ses statuts et à son programme d’activités, organise avec  le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et du Gouvernement du Bénin, au Chant d’Oiseau à Cotonou, la dix-septième  session de formation initiale au profit des avocats stagiaires des barreaux francophones d’Afrique.

Cette promotion regroupe les avocats  des barreaux du Bénin, du Burkina- Faso, du Burundi, du Cameroun, de la Centrafrique, du Congo – Brazzaville, de la République Démocratique du Congo, de la Côte – d’Ivoire, du Gabon, de la Guinée, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Rwanda, du Sénégal, du Tchad, et du Togo.

Les aspects essentiels du métier d’avocat revisités

Au cours de cette session de formation, les aspects essentiels du métier d’avocat seront abordés, notamment : la déontologie, le droit processuel, la pratique professionnelle et les techniques de la plaidoirie mais aussi des sujets d’actualité afin de mieux répondre aux besoins et aux attentes des jeunes avocats qui participent à cette session de formation. C’est le cas des nouveaux modules introduits dans la programmation  comme « Les innovations uniforme sur les procédures collectives », « Le contentieux des suretés dans l’Acte Uniforme révisé », « Le contentieux des commandes publiques : fond et cassation », « L’Acte d’Avocat », « Le montage des contrats d’investissement » et « L’arbitrage des investissements ».

Les modules de formation seront animés par 39 formateurs : Bâtonniers et avocats membres des barreaux francophones d’Afrique, d’Europe, des Hauts Magistrats, des Experts  et des universitaires sélectionnés en fonction de leurs connaissances mais surtout de leur expérience professionnelle exercée dans les centres de formation.

Le CIFAF reconnait les mérites du Professeur Djogbénou

La promotion de cette année portera le nom du  « Professeur Joseph DJOGBENOU- Président de la Cour Constitutionnelle » en reconnaissance à ses travaux inlassables en faveur de la promotion du Droit et de la Justice au Bénin et dans la sous-région.

Après avoir fait remarquer qu’un accent tout particulier sera porté au cours de cette formation,  sur la pratique professionnelle du droit communautaire le plus usuel, le Droit HADA, le Bâtonnier Jacques A. MIGAN, Directeur du CIFAF, à l’endroit du Professeur Joseph Djogbénou dira ; «  Le CIFAF est honoré et je me réjouis de votre présence à cette cérémonie d’ouverture de la dix-septième session de formation initiale du CIFAF que vous avez accepté de parrainer. Cette présence témoigne du prix que le Gouvernement du Bénin attache aux activités du CIFAF, savoir la formation et le renforcement des capacités des acteurs judiciaires, en particulier des Avocats. Le Gouvernement du Bénin, faut-il le rappeler accompagne par diverses facilités,  le CIFAF depuis 2016 et s’est engagé à pourvoir le Centre d’un siège digne de l’Institution internationale qu’il est, à Porto-Novo. Les Avocats francophones, par ma voix, vous remercient d’accepter d’être l’Avocat du CIFAF auprès du Gouvernement et du Chef de l’Etat en vue de  l’aboutissement de ce projet. Monsieur le Garde des Sceaux, je sais que n’eut été vos responsabilités actuelles, vous auriez accepté spontanément comme ce fut le cas lors des précédentes sessions, de partager votre savoir et votre expérience professionnelle avec nos jeunes confrères sur les modules : « le contentieux des sûretés » et « les techniques de la plaidoirie et de la prise de parole ». Peut-être Monsieur le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, trouverez-vous cette année encore, le temps nécessaire pour recevoir nos jeunes confrères afin de leur prodiguer vos conseils comme vous le faites tous les ans ? … »

Il convient de souligner que l’organisation de cette session de formation participe étroitement au renforcement de l’Etat de droit et à la promotion des Droits de l’Homme par la formation des acteurs du monde judiciaire que sont les avocats et s’inscrit dans le cadre des activités marquant la commémoration du quinzième anniversaire de création du CIFAF. Il faut rappeler par ailleurs  que le  CIFAF assure à tous les Avocats stagiaires de tous les barreaux d’inspiration et d’expression francophone une formation pratique, commune et gratuite à l’occasion de leur entrée dans la profession d’avocat. Elle assure également des formations continues délocalisées à tous les avocats.

Le Bâtonnier Jacques A. MIGAN reconnaissant

Le Bâtonnier Jacques A. MIGAN, Directeur du CIFAF a vivement remercié avant le début des travaux de cette session de formation, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) qui accompagne le CIFAF depuis sa création en 2000, représentée ce jour respectivement par Monsieur Eric ADJA, son directeur Régional Afrique de l’Ouest et Monsieur Adolphe KPATCHAVI, Secrétaire Général de la Commission Nationale Permanente de la Francophonie au Bénin, messieurs, Georges NKASEU, directeur des Affaires politiques et Gouvernance démocratique et Michel CARRIE, coordonnateur des programmes « Droit, Justice, Médias, Liberté de la presse à l’OIF », son Excellence Madame Michaelle JEAN, Secrétaire Générale de l’OIF, l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (ERSUMA) et son Président Directeur Général, Monsieur le Professeur Mayatta Mbaye NDIAYE, l’Ambassade de France au Bénin et à travers elle, le Gouvernement de l’Etat français, Monsieur Bernard KLEIN, Représentant l’Ambassade de France au Bénin, Madame Yvette Rachel Kalieu Elongo, professeure agrégée des Universités du Cameroun, pour sa disponibilité et sa contribution à la formation des avocats francophones en droit OHADA, le Barreau du Bénin et Monsieur le Bâtonnier Yvon DETCHENOU qui accueille les jeunes confrères pour le compte du CIFAF et enfin l’Union des Jeunes Avocats du Bénin.

Il est à noter qu’à l’issue de cette session de formation, chaque participant recevra une attestation de formation et un kit documentaire. La formation sera clôturée par l’hommage au Parrain de la Promotion, Le Professeur Joseph Djogbénou, Président de la Cour Constitutionnelle

F. Z. OKOYA

www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

 

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.
VOTRE PUB ICI

Nos rubriques

AFRIQUE TELEVISION

Toute l'actualité africaine en un clic

Toute l'actualité africaine en un clic

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN, LA VILLE AUX TROIS NOMS: ADJATCHÊ; HOGBONOU; PORTO-NOVO AVEC SES ATTRACTIONS TOURISTIQUES

Nos archives

AFRIQUE TELEVISION

AFRIQUE TELEVISION, dans le coeur de l'Afrique

Toute l'actualité africaine en un clic

PUB

....Pour valoriser et redonner vie à ll'important gisement culturel de Porto-Novo et le mettre au service du développement tant national et international

FESTIVAL INTERNATIONAL DE PORTO NOVO