Me Adrien Houngbédji, président de l'Assemblée nationale
Me Adrien Houngbédji, président de l'Assemblée nationale

Adrien Houngbédji parle du nouveau système partisan, de la formation des blocs politiques

Conformément aux articles 87 de la Constitution et 4 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, la  2ème session ordinaire de cette institution pour le compte de l’année 2018, s’est ouverte ce jeudi 25 octobre 2018. A l’occasion, le président Adrien Houngbédji dans son discours d’ouverture de cette session dite budgétaire, s’est prononcé sur le nouveau système partisan (Charte des partis politique, Code électoral) et la formation actuellement en cours des grands blocs politiques. Voici ce qu’il en dit.

F. Z. OKOYA

Me Adrien Houngbédji, président de l'Assemblée nationale

Me Adrien Houngbédji, président de l’Assemblée nationale

« …Cette rentrée parlementaire se tient  dans un contexte politique national particulier, et j’ajouterais, enthousiasmant, où nos efforts communs pour la création d’un système partisan plus pertinent au-regard des défis nationaux commencent à porter leurs fruits. Qu’il vous souvienne, il y a un an, nous partagions dans les mêmes circonstances, le diagnostic d’un système partisan proche de l’obsolescence. Il nous apparaissait de moins en moins capable de remplir ses fonctions essentielles d’animation de la vie politique nationale dans les conditions primordiales de transparence, de redevabilité et d’inclusion. Notre mission dès lors, était de mener un débat sain et sincère permettant d’entreprendre des réformes utiles et pertinentes de ce système partisan.  C’était un objectif urgent, tant il était impératif de donner plus de sens à l’engagement politique des femmes et des jeunes. C’était un objectif nécessaire, en ce qu’il permettait de mettre fin à la transhumance politique et de favoriser l’émergence de grands partis politiques plus performants et plus représentatifs. Et c’était un objectif courageux dont je me sens honoré, d’avoir réalisé avec vous le leadership. Ainsi, je me réjouis que nous soyons parvenus, au cours de la session parlementaire précédente, à adopter deux textes de loi qui permettent de réaliser l’encadrement juridique de cette réforme.  

La Charte des partis politiques au Bénin et le Code électoral, puisque c’est de ces deux textes législatifs qu’il s’agit, ont pu susciter du remous au sein d’une partie l’opinion publique nationale et internationale. Ce sont des désaccords et des incompréhensions que nous attendions et que nous avons anticipés grâce au processus participatif et inclusif qui a abouti à l’adoption de ces lois. En effet, les propositions ont régulièrement fait l’objet de concertations qui nous ont permis de recueillir les observations et les avis d’un grand nombre d’acteurs et de parties prenantes. Ces observations, qu’elles proviennent de partis politiques ou d’organisations de la société civile, ont été prises en compte et débattues à l’hémicycle. C’est pourquoi, même si nous continuons d’entendre des récriminations, nous pouvons aussi dire aujourd’hui que ces désaccords – du moins ce qu’il en reste – ne sont désormais que l’expression marginale de rigidités qu’il faut attribuer à la tendance naturelle des hommes à craindre le changement, fût-il positif.

Les améliorations que nous avons apportées au système partisan de notre pays sont d’autant plus importantes que l’enjeu était capital. Cet enjeu, je le résumais déjà lors de mon discours d’investiture en juin 2015 en tant que Président de l’Assemblée Nationale en indiquant que « sans une réforme d’envergure, le risque est grand de voir notre classe politique disparaître progressivement. »Aujourd’hui, si nous pouvons nous féliciter d’avoir créé les fondements juridiques de cette réforme, il est évident que ce pari n’est qu’à moitié gagné, et le risque à moitié évité. En effet, il nous reste à faciliter et à encourager l’application des réformes que nous avons initiées.

De la formation des grands blocs politiques

C’est à ce tournant important, que je voudrais vous appeler, ainsi que la classe politique de notre pays dans son ensemble, à nous hisser à la hauteur des enjeux de ce bond qualitatif que nous amorçons. L’histoire politique de notre pays nous enseigne que nous avons toujours su recourir aux multiples valeurs du dialogue lorsque l’ampleur des enjeux nous l’ont imposé. Dialoguer pour nous béninois, n’est pas une option, c’est plus qu’un devoir républicain et citoyen. C’est une culture. Une culture positive à laquelle les enjeux d’aujourd’hui nous appellent, comme cela a été le cas à de multiples occasions par le passé.

Les discussions en cours entre les différentes formations et personnalités politiques, relatives à l’application de cette réforme, sont le témoignage qu’aujourd’hui encore, notre classe politique se reconnaît de cette culture du dialogue. Elles devront aboutir grâce à l’ouverture d’esprit de chacun, et la capacité à voir, au-delà des querelles de chapelles, l’impératif qui est le nôtre, d’entrer dans une nouvelle ère de l’histoire politique de notre pays. Je suis convaincu que nous y arriverons malgré les embûches. Il restera alors à adopter un financement des partis politiques par l’État, sur la base des critères objectifs de représentativité et de couverture géographique. Il restera aussi à procéder à la relecture du statut de l’opposition dans le sens d’une prise en charge des intérêts et des droits de celle-ci.

www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.
VOTRE PUB ICI

Nos rubriques

AFRIQUE TELEVISION

Toute l'actualité africaine en un clic

Toute l'actualité africaine en un clic

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN, LA VILLE AUX TROIS NOMS: ADJATCHÊ; HOGBONOU; PORTO-NOVO AVEC SES ATTRACTIONS TOURISTIQUES

Nos archives

AFRIQUE TELEVISION

AFRIQUE TELEVISION, dans le coeur de l'Afrique

Toute l'actualité africaine en un clic

PUB

....Pour valoriser et redonner vie à ll'important gisement culturel de Porto-Novo et le mettre au service du développement tant national et international

FESTIVAL INTERNATIONAL DE PORTO NOVO