IMG_5092

RESTITUTION DES TRAVAUX DU CONGRES CONSTITUTIF DE L’UNION PROGRESSISTE: Ahouanvoébla et Agbodjèté quadrillent la 20ème circonscription électorale au profit du Baobab

(Akpro-Missérété et Avrankou rassurent le Président Talon pour une victoire écrasante) 

IMG_5092Point de doute. Les populations de la 20ème circonscription électorale regroupant les communes d’Adjohoun, d’Akpro-Missérété, d’Avrankou, de Bonou  et de Dangbo sont définitivement acquises à la cause de l’Union Progressistes pour les législatives du 28 avril prochain. En fait, il y a des signes qui ne trompent pas. La démonstration de force a été faite hier, jeudi 10 janvier 2019 aux deux points de restitution des travaux du Congrès constitutif de l’UP, tenu le 1er décembre 2018 au Stade Mathieu Kérékou. Que ça soit à la maison des jeunes de la commune d’Adjohoun, point focal de restitution des travaux du congrès constitutif de l’Union Progressiste pour les communes d’Adjohoun, de Bonou et de Dangbo ou encore à la maison des jeunes d’Akpro-Missérété pour le compte des communes d’Akpro-Missérété et d’Avrankou, les populations sont massivement sorties pour écouter les leaders de l’Union Progressiste dans le département de l’Ouémé. Etaient en tête de la forte délégation, les députés Augustin Ahouanvoébla et Justin Agbodjèté. Ces deux leaders incontestables de l’Union Progressiste dans la 20ème circonscription électorale qui étaient entourés pour la circonstance du député Louis Vlavonou venu de la 21ème circonscription électorale pour leur porter  mains fortes, avaient aussi à leurs côtés le président Germain Wanvoègbè, une autre grosse branche du Géant Baobab dans la 19ème circonscription électorale et de Christelle Houndonougbo sans oublier le directeur de cabinet  du ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale, M. Noël Gankpé.  A Adjohoun, les militantes et militants de l’Union Progressiste massivement venues des commues de la commune hôte, de Bonou et de Dangbo ont eu droit à une fidèle restitution des travaux du congrès constitutif de l’Union Progressiste, tenu le 1er décembre dernier au Stade Mathieu Kérékou. Cette séance de restitution des travaux du congrès qui s’est rapidement muée en un véritable meeting politique a permis au représentant des jeunes, M. Elie Hountondji, la représentante des femmes sans oublier le représentant des sages de faire part de leurs doléances aux leaders de leur parti politique. Pour l’essentiel, les différents membres de la délégation qui se sont succédés au pupitre sont revenus de long en large sur l’orientation politique et bien entendu sur l’idéologie de l’Union Progressiste qui n’est autre qu’un parti de masse. Après cette première étape, le cap fut mis sur la commune d’Akpro-Missérété où plusieurs centaines de militantes et militants attendaient impatiemment les leaders de l’Union Progressiste. 

L’étape d’Akpro-Missérété 

Dans la commune des Djaka, la très grande salle de la  maison des jeunes entièrement rénovée était devenue trop exiguë pour contenir les centaines de militantes et militants qui attendaient depuis des heures les leaders de l’Union Progressiste qui étaient entre temps à Adjohoun pour la restitution des travaux du congrès constitutif de l’Union Progressiste, tenu le 1er décembre dernier au Stade Mathieu Kérékou. A l’arrivée des autorités, les militantes et les militants de l’Union Progressiste furent emparés d’une immense joie, car le moment tant attendu pour écouter leurs leaders était arrivé. Comme, il est de coutume en de pareilles circonstances, plusieurs allocutions ont meublé la rencontre d’Akpro-Missérété. Depuis le président du comité d’organisation du meeting dont le discours était réduit à un mot de bienvenue à la forte délégation conduite par les députés Augustin Ahouanvoébla et Justin Agbodjèté, en passant par le représentant des sages, M. Joseph Kanho jusqu’à la représentante des femmes, Mme Gisèle Azandégbé, le message était pratiquement le même. Les différents intervenants demandaient à leurs leaders politiques d’être leur porte parole auprès du Chef de l’Etat pour la continuité de réalisation des projets du PAG dans leurs communes respectives, car ils se disent déjà engagés pour un Bénin plus fort et plus uni aux côtés du Chef de l’Etat. Mais s’il y a une allocution qui a le plus retenu l’attention de la grande masse humaine ayant fait le déplacement de la maison des jeunes de la commune d’Akpro-Missérété, une foule immense tenue haleine des minutes durant, c’est sans nul doute, le discours du représentant des jeunes, M. Victorin Akionla. Pour le porte parole des jeunes d’Akpro-Missérété et d’Avrankou, en effet, la jeunesse d’Akpro-Missérété et celle d’Avrankou ont l’obligation de résultat car selon lui, la première dame, native d’Avrankou a un lien de parenté avec les AHOUAGA du quartier Kpogon, un quartier de la commune d’Akpro-Missérété. C’est dire donc que la jeunesse d’Akpro-Missérété et d’Avrankou a un contrat avec le Président Patrice Guillaume Athanase Talon qui se trouve être le gendre des deux communes sœurs que sont Akpro-Missérété et Avrankou. Comme quoi, le Chef de l’Etat peut déjà compter sur les deux communes d’Akpro-Missérété et d’Avrankou pour des victoires écrasantes lors des fatidiques législatives du 28 avril prochain. 

Les travaux de restitution du congrès proprement dits

Depuis le député Louis Vlavonou qui a présenté l’idéologie du Parti Union Progressiste, en passant par Godonou Barthélémy et autres Christelle Houndonougbo, l’UP est un parti de masse, c’est un parti d’avenir. Pour Justin Agbodjèté (ancien membre actif de l’AND de Barnabé Dassigli), le fait qu’il soit aujourd’hui un allié politique de Augustin Ahouanvoébla (ancien militant et membre influent du Prd de Me Adrien Houngbédji) alors qu’ils étaient divisés hier compte tenu de leur obédience politique mais partageant la même aire politique, n’est pas un fait du hasard. Pour des grandes victoires comme celle les attendant au soir du dimanche 28 avril 2019, il était normal qu’ils s’entendent et s’unissent davantage car ce qui les lie aujourd’hui, le développement à la base et le bien-être des populations à la base est plus fort que ce qui les a divisés hier, l’enjeu politique. 

Pour l’essentiel, si les populations de toute la 20ème circonscription électorale sont résolument acquises à la cause de l’Union Progressiste puisque désormais totalement quadrillée, la 20ème bien sûr, il est important de signaler que les communes d’Akpro-Missérété et d’Avrankou, les deux communes les plus peuplées de la 20ème restent un défi, que dis-je, la citadelle imprenable de l’UP pour les prochaines législatives. 

Roger Avocevou  www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.
VOTRE PUB ICI

Nos rubriques

AFRIQUE TELEVISION

Toute l'actualité africaine en un clic

Toute l'actualité africaine en un clic

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN, LA VILLE AUX TROIS NOMS: ADJATCHÊ; HOGBONOU; PORTO-NOVO AVEC SES ATTRACTIONS TOURISTIQUES

Nos archives

AFRIQUE TELEVISION

AFRIQUE TELEVISION, dans le coeur de l'Afrique

Toute l'actualité africaine en un clic

PUB

....Pour valoriser et redonner vie à ll'important gisement culturel de Porto-Novo et le mettre au service du développement tant national et international

FESTIVAL INTERNATIONAL DE PORTO NOVO