Nouveau découpage des villages et quartiers de ville: Adjohoun et Adjarra saisissent le Parlement

La Commission des lois s’attèle depuis quelques semaines à l’examen de la  proposition de loi Portant création, organisation, attributions et fonctionnement des unités administratives locales en République du Bénin. Le vote de cette proposition de loi donnera une nouvelle configuration des villages et des quartiers dans toutes les 77 communes du Bénin. Cette nouvelle configuration risque de faire balancer des quartiers ou villages d’une commune à une autre ou permettre subdiviser ou de créer de nouveaux villages et/ou quartiers de villes.

Francis Z. OKOYA

 La préoccupation des populations de Gangban à Adjohoun

Les populations du village de Gangban de l’arrondissement portant le même nom dans la commune d’Adjohoun souhaitent voir leur village subdivisé en 13 quartiers. Elles s’en expliquent à la Présidente de la Commission des Lois de l’Assemblée nationale à travers une correspondante en du 24 juin 2012 et signé de Espoir Weinsou ( Conseiller Communal), de Bénoît  Houndagnon ( Chef d’arrondissement), de Joseph Dah Awadji ( Chef village), de Irenée m Azian ( Pdt Association de développement) de  en ces termes : « …. Nous avons l’honneur de vous adresser cette lettre en vue de soumettre très respectueusement à votre autorité un découpage-type de Gangban tenant compte des réalités historiques, démographiques, géographiques et sociopolitiques de notre milieu. En effet, Madame la Présidente, d’après le dernier recensement de la population et de l’habitat, le village de Gangban, situé sur la berge lagunaire, est devenu village le plus peuplé de la Commune d’Adjohoun. Sa population est estimée à plus de 15.000 habitants. Il compte nominativement dix (10) Quartiers. Mais avec des paires de Quartiers, il se trouve à 13 Quartiers nommément connus aujourd’hui dont les dimensions et l’effectif ne cessent jamais de grandir au quotidien de par les nouvelles installations d’hommes et les naissances. Nous avons consulté les différentes couches de la population (sages, jeunes, cadres, et notables) ; ce qui nous a permis  de revoir la proposition antérieure. Ainsi, tenant compte des réalités citées plus haut et des avis du peuple, nous venons très respectueusement soumettre à votre autorité un nouveau découpage du village de Gangban en treize (13) villages dont voici la proposition nominative ci-dessous : 1-DOGODO 1 ; 2-DOGODO 2 ; 3-AGBAWANOU ; 4-DOGBADJI ; 5-AKLOUKPA ; 6-HOUNLI-KOME ; 7-MADJA; 8-AYIDEGBE; 9-HOUNGODO; 10-AGODENOU; 11-AGLANZAN 1; 12-AGLANZAN2 ; 13-AYANKPO

Aholouko réclame son appartenance à Adjarra

La préoccupation des populations de Aholouko dans la commune d’Adjarra est toute autre. Pour elles, il ne s’agit pas de subdiviser un village ou un quartier de ville mais faire savoir au président de l’Assemblée nationale que leur quartier est bel et bien une unité administrative de la commune d’Adjarra. Leur préoccupation est légitimée par la réclamation faite par la commune d’Avrankou pour le même quartier. Dans une lettre en date du 27 juin 2012 signée par le Roi d’Adjarra, le Chef Village Aholouko et plus de 150 habitants d’Aholouko et adressée au président Mathurin Nago, les raisons de cette réclamation d’appartenance à la commune d’Adjarra ont été énumérées comme suit :

« *Aujourd’hui, l’actuel roi d’Adjarra, sa majesté KPOFFON HOUETCHEHOUN, 17ème roi d’Adjarra, natif de la famille KOUAKANOU d’Aholouko, descendant du quatrième roi AHOUAN-HOLOU d’Adjarra et règne sur cette Commune selon les pratiques et doctrines culturelles propres au peuple d’Adjarra ;

*Depuis le 13 Mars 1986 sous l’autorité du préfet de la province de l’Ouémé, Porto-Novo de la lettre M.R.N I/267/PO-SG/SG du 13/03/86 envoyée au chef de district d’Avrankou notifiant l’appartenance du quartier Aholouko au district rural d’Adjarra ;

*Le Centre de santé communal d’Adjarra est implanté sur le territoire d’Aholouko et crée en 1943 sous la tutelle de la banlieue de Porto-Novo. En 1951, Marie ADOTEVI et Agathe DAOUDA ont servi dans ledit centre comme sage africaine ;

*En 1991, le quartier Aholouko avait élu son premier délégué sous l’autorisation du sous-préfet Etienne SAïZONOU ;

*La plaque territoriale montrant la limite entre Adjarra et Avrankou est situé à 1 Kilomètre environ du centre de santé d’Adjarra…. »

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :