Afrique de l’Ouest : Le #Togo en marche vers le Commonwealth

 Afrique de l’Ouest : Le #Togo en marche vers le Commonwealth
Écoutez cet article en audio

Le vendredi 22 avril dernier, les députés togolais ont voté pour l’adhésion de leur pays à l’organisation intergouvernementale Commonwealth. Par cette adoption, le parlement togolais demande au Gouvernement dirigé par Faure Eyadéma de présenter sa requête auprès du “Commonwealth of nations” lors du prochain sommet du bloc au Rwanda prévu pour Juin 2022.

 Selon les propos de Madame Yawa Djigbodi Tségan présidente de l’Assemblée nationale du Togo, rapportés par africanews, cette initiative engagée depuis en 2014, permettrait au Togo de renforcer ses programmes d’enseignement de l’anglais et de réactiver d’autres partenariats sans pour autant quitter la francophonie.
Pour le ministre en charge des Droits de l’Homme et des Relations avec les Institutions de la République, Christitian Eninam Trimua représentant le Gouvernement à cette séance plénière des députés, les avantages de cette adhésion du Togo au Commonwealth sont nombreux : « «Sur le plan diplomatique, l’adhésion du Togo au Commonwealth lui permettra d’élargir son champ stratégique, en reconsidérant ses relations avec la couronne britannique en dehors de l’Union Européenne et d’entrer dans sa sphère de relation. Notre pays aura la possibilité de diversifier davantage ses relations d’amitiés et de coopération en se faisant de nouveaux partenaires et en se rapprochant un peu plus de ses anciens amis telles que la Grande Bretagne, l’Australie, la Nouvelle Zélande, etc.  Ce sera également l’occasion pour le Togo de côtoyer la vision et la perception britannique de la politique internationale, une autre culture forcément enrichissante dans les enjeux internationaux du moment… Et même si l’anglais n’est pas une condition pour le Togo d’intégrer le Commonwealth, cette adhésion lui offre aussi l’avantage de rajouter à la langue française, l’anglais qui est l’une des langues internationales la plus parlée dans le monde entier et indispensable aux relations internationales individuelles ou étatiques au plan institutionnel.».

 Au plan économique, précisera le Ministre Christitian Eninam Trimua, « le Togo va renforcer son commerce en ayant accès à un vaste marché extérieur de plus de deux milliards de consommateurs pour les exportations des produits nationaux togolais. Sur le plan socio-culturel, le pays aura l’occasion d’un brassage culturel nouveau offrant aux compatriotes togolais, un éventail de possibilités nouvelles en termes de voyages, de mobilités, d’études, de travail, de partenariats d’entreprises ».

Fondée en 1949, le Commonwealth n’impose aucune obligation à ses 54 membres, dont 19 sont des pays africains la plupart d’anciennes colonies britanniques. Les membres de l’organisation intergouvernementale ont le devoir d’adhérer à la charte et aux valeurs de l’organisation telles que les droits humains, la démocratie ou encore la non-discrimination. La même Charte reconnaît qu’il convient d’aider, d’assister dans leur développement, les petits Etats et les Etats vulnérables.

J-Marc Aurel AGOSSOU
#Togo,#Commonwealth, #Afrique_de_l_Ouest : #Visben, #AssembléeNationaleduTogo

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :