Analyse critique et optimiste de la Lépi L’opinion d’un béninois du Canada

Analyse critique et optimiste de la Lépi

L’opinion d’un béninois du Canada

Il y a 2500 ans, Kautylia le Machiavel indien avait écrit dans son précis de science politique arthasashtra qu’il
était nécessaire à un prince d’être formé, et ce des le plus jeune âge. a ce titre on peut se questionner sur l’état d’avancement de cette recommandation, fort vieille, au sein des parlementaires
béninois. Aussi la LEPI, malgré une naissance empreinte des meilleures intentions, est sous sa forme actuelle, un projet empreint d’un amateurisme aussi candide que flagrant. Comment alors
s’étonner que ce projet suscite au mieux la méfiance de l’opposition, et parfois l’hilarité cynique d’une diaspora en accord sur le principe, mais non sur les outils.

Ainsi, si la LEPI semble être une excellente idée, son adoption trop rapide omet tous les aspects techniques et experts de ce projet. Le Bénin étant loin d’être suffisamment câblé pour couvrir
l’intégralité du territoire, il n’existe pas de registre informatisé d’identité et d’état civil, ce qui permettrait la fraude informatique.
De plus, qui opérerait le système? Les agents d’élection sont-ils aptes à utiliser un tel système ou ont-ils besoin de suivre une formation spécialisée afin d’éviter des erreurs génératrices
d’instabilité et de contestations.

Aussi, comme l’expliquent les cycles de Kondratieff, ou l’automobile n’aurait pas pu naitre sans l’infrastructure routière et les réseaux d’approvisionnement, la LEPI demeurera une utopie aussi
longtemps que les structures adéquates n’auront pas été créées. Voilà pourquoi nous pensons qu’il est contreproductif de tenter d’utiliser un tel système, qui requière nombre de spécialistes,
avant de disposer d’un plan de mise en œuvre sérieux et une application rigoureuse de ce dernier. Concernant le temps que nécessiteraient de tels changements, nous ne pouvons que douter qu’ils
seront à jour au moment des prochaines élections. Néanmoins, il apparait que le plus tôt les travaux, le recrutement et la formation auront débutés, le mieux cela sera.

à défaut de quoi, nous pouvons nous attendre, outre d’être la risée de nos voisins, à connaitre une crise politique et un manque de légitimité qui ferait renaitre le spectre de la violence
politique, du fait d’une montée des contestations et d’un accroissement des exclus du système. en conclusion, bien que la LEPI soit une idée promise à un bon avenir, elle nécessite d’éviter à
tout prix d’être un travail précipité, sinon bâclé, qui loin d’accroitre l’unité nationale deviendrait un moteur de la division.

 

Julien Kakpovi 

 

Partager l’article !
 
Analyse critique et optimiste de la Lépi L’opinion d’un béninois du Canada:
Analyse critique et optimiste de la Lépi

L’opinion …

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :