Appel pour les “Journées de l’Union fait la Nation” : « Ça va mal ! Ça va très mal ! La Patrie a besoin de vous ! »

( LIRE LEUR PROGRAMME ET COMMUNIQUE )

L’animation de la vie politique est dévolue aux partis politiques. En tant que regroupements de partis politiques, L’union fait la Nation qui s’est inscrite dans l’opposition, a décidé de se conformer à ce principe en dehors des conférences et point de presse, des déclarations de dénonciation et de critiques des actions du Gouvernement. L’U.N a aussi décidé d’animer la vie politique en dehors d’une veillée ou d’une campagne électorale. Et pour justifier leurs différentes activités prévues pour les 26, 27 et 28 juillet prochains, ils estiment que « Ça va mal ! Ça va très mal ! La Patrie a besoin de vous ! »

Voilà ce que l’on peut retenir de leur initiative qui consiste à organiser journées d’activités dites journées de l’Union. Selon le communiqué signé du Coordonnateur Lazare Sèhouéto, il s’agira d’abord de faire une présentation des propositions de l’Union fait la Nation face à la crise généralisée le jeudi 26 juillet 2012 à la salle bleue du Palais des Congrès. Des échanges seront organisés sur ces propositions. Ensuite le lendemain, l’U.N se propose d’écouter les acteurs de l’Economie et des partenaires sociaux. Ainsi le Conseil National du Patronat dirigé par Sébastien Adjavon sera écouté au sujet de l’environnement des affaires, les responsables de la CCIB, au sujet du commerce de réexportation, l’AIC au sujet de la situation actuelle du Coton, les Centrales Syndicales au sujet de l’état du dialogue social au Bénin et enfin le FESYNTRA-Finances au sujet de la réforme et de la gestion des finances publiques.  Le samedi 28 juillet 2012, toujours dans le cadre de ces « journées de l’Union », sera lancée dans la matinée, la séance inaugurale des formations du programme « l’Ecole de Formation Politique de l’Union ». Une activité récréative, un concert pour la jeunesse mettra fin à l’animation politique décidée par l’Union fait la nation. Leur programme et communiqué ci-dessous en disent long.

Francis Z. OKOYA

Programme

Jeudi 26 Juillet 2012 (Palais des Congrès, Salle bleue)

15h : – Ouverture des Journées

16h : – Présentations des propositions de l’Union

–          Echange

Vendredi 27 Juillet 2012 (INFOSEC)

15h à 18h 30 : Ecoute des acteurs de l’Economie et des partenaires sociaux

–          Patronat : Au sujet de l’Environnement des affaires

–          CCIB : au sujet du Commerce de Réexportation, difficultés et perspectives

–          AIC : au sujet de la situation actuelle du Coton

–          Centrales syndicales : au sujet de l’Etat du dialogue social au Bénin

–          FESYNTRA- Finances : au sujet de la réforme et de la gestion des finances publiques

18h 30 – 19h30 : Echanges généraux sur les perspectives

Quel doit être le combat aujourd’hui ?

Samedi 28 Juillet 2012 (INFOSEC)

Lancement de l’Ecole de Formation Politique de l’Union

10 h : Discours d’ouverture

11 h : Séance inaugurale des formations

Fête de l’Union

Fidjrossè Plage (Village des Vacances)

15h : Lancement du Concert de la Jeunesse

 

Communiqué de presse

 

L’Union fait la Nation organise à Cotonou, les 26, 27 et 28 Juillet 2012, les  ‘’Journées de l’Union’’. Au cours de ces journées, l’Union fait la Nation exposera aux citoyens, aux organisations politiques, sociales, acteurs économiques, ordres professionnels, etc. ses propositions pour sortir notre pays de la crise profonde et multidimensionnelle qu’il traverse. En outre, l’Ecole de Formation Politique sera lancée le samedi 28 Juillet, suivi de la « Fête de l’Union».

 

La séance d’ouverture et de présentation de nos propositions aura lieu le jeudi 26 Juillet à 15h, à la Salle Bleue du Palais des Congrès.

 

Le Bureau Exécutif National Transitoire de l’Union lance un appel patriotique à tous les partis politiques de l’opposition, à toutes les organisations oeuvrant pour la bonne gouvernance et la promotion des droits humains, à toutes les centrales syndicales et aux organisations regroupant les opérateurs économiques, notamment la CCIB et le Patronat, à toutes les confessions religieuses, à tous les citoyens soucieux de l’avenir de notre pays et de sa jeunesse, afin qu’au-delà de nos différences, chacun œuvre activement pour arrêter le déclin de notre pays.

Ça va mal ! Ça va très mal ! La Patrie a besoin de vous !

 

 

Lazare  Maurice SEHOUETO

 


Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :