Après une décennie de division: Les Protestants méthodistes réconciliés à Parakou

Après une décennie de division:
Les Protestants méthodistes réconciliés à Parakou

Les
fidèles de l’Eglise Protestante méthodistes du Bénin (Epmb) à Parakou enterrent la hache de guerre. Ils se sont retrouvé le samedi 02 janvier 2010 autour d’un festin au temple
« Ebénizer » au quartier Gâh pour célébrer la réconciliation.

La crise
qui divise les protestants méthodistes du Bénin depuis 1998 a pris fin chez les fidèles de Parakou. C’est ce qu’il faut retenir d’une grande rencontre organisée par les deux camps en ce début
d’année 2010. En fait de rencontre, il s’agit d’un géant concert spirituel organisé par les jeunes. « Nous avons trop souffert, depuis douze ans. Nous n’y avons rien gagné. Au contraire,
nous avons perdu beaucoup avec cette crise. Il va falloir que nous nous donnons la main pour faire évoluer notre Eglise, car le corps du Christ n’est jamais divisé » a laissé entendre le
frère Brice Adjèran, président du comité d’organisation. Cet évènement a réuni des milliers de fidèles venus des Eglises de Albarika conférence, Amanwignon, Oké-Dama, Banikanni, Wansirou avec à
leur tête les révérends Pasteurs Albert Omibon de l’Epmb et Lucien Loko de l’Epmb- conférence, tous deux présidents de la région synodale Borgou-Alibori. Dans leur message à l’endroit des
fidèles, les deux pasteurs ont prôné le pardon, l’amour du prochain pour une bonne réconciliation tout comme les chorales de ces différents temples qui, à travers des cantiques et des chants de
louange ont émerveillé le public pendant six heures d’horloge. Un repas fraternel qui témoigne de l’amour, l’unification. La réconciliation tant attendue est venue mettre un terme à ce géant
concert. Rappelons que c’est courant l’année 1998 qu’une crise de leadership a divisé cette communauté Chrétienne. Toutes les tentatives pour résoudre ce problème ont été vaines à tel point que
l’affaire est portée devant la justice qui a rendu son verdict. Mais n’étant pas satisfaits, certains ont interjeté appel de la décision. L’affaire est donc pendante devant les juridictions. Les
fidèles ayant compris qu’un règlement à l’amiable vaut mieux qu’un mauvais procès et que seule la voie du règlement à l’amiable est l’ultime recours, ils ont procédé à travers l’union des femmes
méthodistes à une campagne de sensibilisation à travers tout le Bénin durant le mois d’octobre2009. C’est donc pour traduire en réalité cette démarche que ledit concert avait été organisé. Aussi
dans les tous prochains jours, les pasteurs et autres prédicateurs laïcs, vont-ils prêcher et diriger les cultes selon le même ordre liturgique dans les temples des deux camps.

Jean Claude
Kouagou

 

Partager l’article !
 
Après une décennie de division: Les Protestants méthodistes réconciliés à Parakou:
Après une décennie de division:
Les Protestants m …

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :