Arrêté N° 2251/MDN/DC/SG/DRH/SA portant délégation de signature: 3 ministres à la Défense nationale

CRISE DE CONFIANCE AU SOMMET DE L’ETAT )

 Manifestement, il y a une crise de confiance au sommet de l’Etat quand à la question de la Défense nationale. Non content d’assurer lui-même le poste et le pouvoir de la Défense nationale, le Chef de l’Etat vient de prouver que quelque chose ne tourne pas rond sur ce pan de la gestion étatique. Il partage ses pouvoirs de ministre de la Défense avec deux autres personnes. Boni Yayi, Kogui N’douro et Cocou Lègba Sèmegan ! Voilà les trois autorités qui gèrent désormais tous les dossiers relatifs à la Défense nationale.

En s’octroyant le portefeuille ministériel de la Défense nationale, Boni Yayi déjà Chef du Gouvernement, Chef Suprême des Armées a laissé consciemment ou inconsciemment un message assez clair : Quelque chose ne tourne pas rond au niveau de la défense nationale. Ce malaise qui s’épaissit au fil des jours avec l’impossibilité ou tout au moins la difficulté pour Boni Yayi de nommer une autre personne en lieu et place de Kogui N’douro, s’est confirmé avec la prise d’un arrêté portant délégation de signature par le Chef de l’Etat qui, tout en gardant tout le pouvoir du Ministère de la Défense Nationale, octroie ( de nouveau ) à celui qu’il a déchu de ce poste, une partie de ses pouvoirs et une autre partie au Général de Brigade Cocou Lègba Sèmegan, Directeur de cabinet du Président de la République. La répartition des prérogatives dans l’Arrêté  N° 2251/MDN/DC/SG/DRH/SA du 15 juin 2012 portant délégation de signature montre clairement qu’il s’agit d’une technique vieille comme le monde : « Tu me surveilles, je te surveille, il te surveille, nous nous surveillons ». Une question qui mérite réponse : Pourquoi le Chef de l’Etat, à défaut de nommer un nouveau ministre de la Défense quel qu’il soit, n’octroie pas à une seule personne la délégation de pouvoir dans le département de la Défense nationale ?

Jean-Marc Aurèle AGOSSOU

 

    

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :