#Bénin/Echanges entre l’ANPE et les parent d’élèves de Porto-Novo : Prévenir le chômage par le “Consommons local”

 #Bénin/Echanges entre l’ANPE et les parent d’élèves de Porto-Novo : Prévenir le chômage par le “Consommons local”
Écoutez cet article en audio

L’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) a échangé ce vendredi 13 mai 2022 avec les parents d’élèves de la ville de Porto-Novo à la maison des jeunes de Djègan-Kpèvi sur la prévention contre le chômage. Ce sujet sensible et de grande envergure, a réuni autour du Directeur Général de l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE), Urbain AMEGBEDJI, les parents d’élèves mais aussi, la préfète du département de l’Ouémé, Marie AKPOTROSSOU, le maire de la ville capitale Charlemagne YANKOTY, les conseillers communaux, les élus locaux, chefs quartiers…

L’objectif de cette séance d’échanges est de réexaminer le problème de l’employabilité des jeunes sous différents angles afin d’identifier les causes du phénomène ainsi que les responsabilités de chaque acteur, essentiellement  les parents. Pour la préfète du département de l’Ouémé Marie AKPOTROSSOU, ces « échanges permettront d’avoir une meilleure compréhension des notions telles que la production locale, la consommation des produits locaux, l’orientation scolaire, en d’autre terme, l’entreprenariat ». Elle a par ailleurs remercié le chef de l’Etat Patrice TALON qui a mis au cœur de ses actions l’adéquation formation-emploi puisqu’il faut une corrélation entre la compétence requise et celle acquise dans le but de répondre aux besoins du marché. C’est donc l’occasion pour elle de poser un diagnostic clair sur les outils existants et d’opérer des projections sur ceux à venir afin de prévenir le chômage et le sous-emploi.

Par ailleurs, pour le maire Charlemagne YANKOTY « l’une des manières de parvenir à la sérénité à laquelle toute personne aspire est d’apprendre à exercer un métier pour lequel on a du talent, de l’affection et non de vouloir ressembler à une personne dont la référence séduit l’environnement social. » Il a aussi ajouté que les professions présumées nobles ou encore glorieuses ; docteur, avocat, magistrat… bien que représentant le témoignage de longues études et d’un parchemin académique méritoire ne sont pas les seuls issus pour un avenir radieux. Il y a certainement beaucoup de bonheur à exercer d’autres professions libérales qui cadrent bien avec le contexte socioprofessionnel actuel et qui procurent des revenus suffisant pour construire son avenir.  

A travers leurs communications, les cadres de l’ANPE, exemples concrets à l’appui, ont présenté  des sous – thèmes de la problématique de la prévention contre le chômage. Ils ont eu à développer en langue Goun, le paradoxe commun de l’emploi, le mythe du diplôme et l’accompagnement des parents pour assurer un meilleur avenir aux enfants.

L’exposé de ces différents axes a suscitée des interrogations dans le rang des parents d’élèves soucieux de leur partition dans la prévention contre le chômage. Cependant, le maire Charlemagne YANKOTY et le Directeur Général de l’ANPE,  ont invité chacun d’eux   à la consommation du local afin d’ouvrir des opportunités de travail à leurs enfants et de limiter le taux de chômage au Bénin.

Latifath KOWENOU
#Emploi, #Chomage, #PortoNovo, #VisBen, #ConsommonsLocal, #Wasexo,

 

 

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :