Bénin: Le président Vlavonou démontre la pertinence d’un Plan de Sécurité et de Défense pour l’Assemblée nationale

 Bénin: Le président Vlavonou démontre la pertinence d’un Plan de Sécurité et de Défense pour l’Assemblée nationale
Écoutez cet article en audio

(Lire l’intégralité de son riche discours à l’ouverture des travaux de l’atelier de validation dudit Plan)

Les travaux d’un atelier de validation du Plan de Sécurité et de Défense de l’Assemblée nationale ont démarré ce mercredi 24 février 2021 et ce pour 48 heures. Devant les cadres de l’administration parlementaire, les officiers et sous-officiers de la hiérarchie militaire en charge de la sécurité de l’Assemblée nationale, le Président Louis G. Vlavonou, Inspecteur des douanes à la retraite a rappelé l’importance d’un plan de Sécurité et de Défense pour l’institution parlementaire.
 Pour  Charles Sounouvou, Commandant militaire de l’Assemblée nationale, le plan de sécurité et de défense une fois adopté et mis en application permettra de solutionner efficacement les préoccupations et questionnements tels : Quelle attitude doivent adopter les parlementaires en cas de menaces? ? Les militaires du groupe de sécurité peuvent-ils faire usage d’armes face à une foule agressive?  Comment alerter l’ensemble des députés et le personnel parlementaire en cas de menaces et d’agression?…

 A l’occasion du discours qu’il a prononcé en ouvrant les travaux de cet atelier, le président Louis G. Vlavonou, a souligné qu’une fois ce Plan de Sécurité et de Défense validé, testé et compris de tous les acteurs, il permettra de prévenir le Parlement contre les menaces auxquelles il pourrait faire face. Le Président Vlavonou projette  par ailleurs que dans son rôle de Législateur, le Parlement en raison des attaques terroristes, pourra être amené à doter le Bénin d’un cadre juridique pour une intervention des forces de sécurité au Parlement.

« Gouverner, c’est prévoir et prévoir, c’est non seulement penser au futur, mais aussi et surtout tenir compte des leçons du passé, de l’histoire ».

«…les élections en Afrique et en général des évènements ou décisions de la vie politique et nationale se muent souvent en crises de tension et constituent pour la plupart, des risques sécuritaires pour la population et les institutions démocratiques. Pour rappel, le 30 novembre 2014, une insurrection populaire contre le projet de modification d’un article de la constitution a engendré la mise à feu de l’assemblée nationale à Ouagadougou au Burkina -Faso. Le 10 juillet 2020, l’Assemblée nationale du Mali à Bamako a été attaquée par la coalition des mouvements du 5 juin avec pour bilan : un (01) mort et une vingtaine de blessés, des documents détruits et des biens emportés.  En dehors du continent nous avons eu récemment, le 6 janvier de cette année 2021, lors d’une tentative des partisans du Président Donald TRUMP de bloquer la certification des résultats de l’élection présidentielle, l’attaque du Capitole à Washington par les manifestants « Save America » faisant cinq (05) morts dont un policier et plusieurs blessés.  Ces agissements de la population hostile manipulée dans un sens comme dans un autre par les politiques portent atteinte au cœur de la démocratie et constituent un sujet d’importance capitale pour toute institution parlementaire et plus particulièrement pour son chef…» a rappelé le Président Louis Vlavonou que le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale fait  garant de la sécurité des biens et des personnes de l’institution qu’il préside.
En effet, selon l’article 82 de la Constitution et l’article 17.1 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le Président de l’Assemblée nationale est le chef de l’Administration de l’Assemblée et, a en son pouvoir, la police intérieure et extérieure de l’Assemblée nationale. L’article 72.1 du même Règlement précise  que la sûreté intérieure et extérieure de l’Assemblée nationale lui incombe.
On comprend aisément donc pourquoi les mesures de défense du Parlement constituent, comme d’ailleurs toutes les questions liées à la sécurité nationale et aux Forces de Défense et de Sécurité,  une question de premier plan  pour le Président Louis Vlavonou.  Ce dernier souligne d’ailleurs  avec force que « gouverner, c’est prévoir et prévoir, c’est non seulement penser au futur, mais aussi et surtout tenir compte des leçons du passé, de l’histoire ».

 Voici l’intégralité de son riche discours dans le cadre de cet atelier de validation du projet de plan de défense de l’Assemblée nationale.

J-Marc Aurel AGOSSOU

#Securite, #Defense, #Parlement, #VisBen, #Prevention, #menaces, #Elections, #Assembleenationale, ##Benin, #Wasexo

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :