Bénin / Parlement des Jeunes : Le Président Vlavonou installe la 3eme mandature

 Bénin / Parlement des Jeunes : Le Président Vlavonou installe la 3eme mandature
Écoutez cet article en audio

Les 85 jeunes parlementaires retenu à l’issue du test de recrutement dédié aux jeunes parlementaires du Bénin ont été installés ce samedi 26 juin 2021 pour le compte de la 3ème mandature. Au cours d’une cérémonie fort simple au Palais des gouverneurs à Porto-Novo, le président de l’Assemblée nationale, Louis Gbèhounou Vlavonou a prodigué quelques conseils à ces jeunes parlementaires après leur avoir rappelé leurs missions.

Deux allocutions ont meublé la cérémonie d’installation de la 3eme mandature du Parlement des jeunes. Dans son mot, le vice-président de la section béninoise de l’APF, Président du Comité chargé de l’organisation de la session inaugurale du Parlement des jeunes du Bénin, troisième mandature, l’honorable Assan Seibou a souhaité une chaleureuse bienvenue aux jeunes parlementaires à Porto-Novo, capitale du Bénin et siège de la Représentation nationale. Avant de souhaiter pleins succès aux travaux, ses mots de remerciements sont allés à l’endroit du président de l’Assemblée nationale pour son implication personnelle dans le processus depuis la sélection jusqu’à l’installation de ces jeunes parlementaires. Aussi a-t-il salué la détermination du président Louis G. Vlavonou à donner de l’éclat aux activités des Jeunes parlementaires.

Prenant la parole pour son discours d’installation, l’autorité parlementaire a dit tout le plaisir qu’il ressent en présidant la cérémonie d’installation de la troisième mandature du Parlement des jeunes du Bénin, cadre de concertation et d’échanges par lequel l’Assemblée nationale offre aux jeunes béninois de toutes catégories, la possibilité de prendre conscience et de réfléchir ensemble sur les responsabilités qui sont les leurs dans la société. Ensuite Il a exprimé sa fierté aux 85 jeunes parlementaires pour leurs talents. Comme en de pareilles occasions, le président de l’Assemblée nationale a plongé les jeunes parlementaires dans l’idée de création du Parlement des jeunes. “…Chers Jeunes parlementaires, je dois rappeler que l’idée de la création d’un Parlement francophone des Jeunes a été suscitée par l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) afin de pallier le peu de citoyenneté et de volonté de prendre des responsabilités politiques constaté au niveau des jeunes de l’espace francophone. En outre, il était apparu que les jeunes étaient sous informés du fonctionnement des institutions de leurs pays respectifs. C’est ainsi que lors du sommet de Moncton au Canada en septembre 1999, les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont décidé de confier la mise en place du Parlement des Jeunes dans l’espace francophone à l’APF. La première réunion de ce parlement a eu lieu au Québec du 08 au 10 juillet 2001 à la XXVIIème session ordinaire de l’APF avec l’adoption de « la Charte du jeune citoyen francophone pour le XXIème siècle » qui a été présentée aux Chefs d’Etat et de Gouvernement au sommet de Beyrouth au Liban…”, a déclaré l’autorité parlementaire.

Après avoir remercié les présidents Mathurin Nago et Adrien Houngbédji pour leurs différentes contributions pour un Parlement des jeunes dignes du nom, le président Louis G. Vlavonou est revenu sur les amendements de fond apportés par la 8eme législature aux textes fondamentaux du Parlement des jeunes. Des amendements qui s’inscrivent dans un contexte global de réformes voulues par ladite législature.

Ainsi, la mandature qui commence bénéficie d’une représentativité plus étendue, passant de la sélection par département à la circonscription électorale qui regroupe des communes, a informé l’autorité parlementaire. Parlant des innovations, il y a que le Parlement des jeunes étant une émanation de l’Assemblée nationale, il était juste qu’il soit régi par une décision de son Président et non un statut conforme à la loi du 1er juillet 1901, relative au contrat d’association. Aussi le président Vlavonou, en ce qui concerne les innovations, a-t-il ajouté que le nombre de vice-présidents passe de deux à quatre pour tenir compte de certaines contingences.

En perpétuant l’expérience du Parlement des jeunes, le Parlement souhaite donner à ces jeunes parlementaires, l’opportunité d’avoir une réelle compréhension du fonctionnement des institutions en général et de l’Assemblée nationale en particulier, a poursuivi le président Vlavonou. Parlant des conseils, l’autorité parlementaire a laissé entendre:

 ” Les responsabilités qui sont désormais les vôtres en votre qualité de membres du PJB sont nobles car, vous représentez ce que ce pays a de plus cher : sa jeunesse. C’est pourquoi, vous devez plus que jamais être, non pas de simples spectateurs, mais des acteurs de votre temps.

Vous devez agir afin de contribuer au développement de notre pays et pour cela, il convient de vous donner la parole, afin de vous permettre de vous exprimer sur vos besoins.  C’est la raison pour laquelle, à l’image de la représentation nationale, vous êtes désormais un creuset d’échanges et de débats sur les grandes questions d’envergure nationale et internationale et plus précisément sur les questions liées à la jeunesse et à l’enfance, à la formation intellectuelle, aux problématiques climatique et à l’initiation au leadership et au développement personnel. Et quand bien même vous ne disposez pas du pouvoir de légiférer comme vos aînés qui eux sont passés par le filtre des élections législatives, vos travaux pourront alerter l’Assemblée nationale et les pouvoirs publics en général sur votre vision des choses à travers des constats et des solutions.”

Plus loin, le président de l’Assemblée nationale a fait savoir aux jeunes parlementaires que l’un des moyens d’action dont ils disposent consiste à formuler des recommandations ou adresser des résolutions à l’Assemblée nationale à l’issue de leurs sessions.

“…En votre qualité de jeunes parlementaires, votre contribution reste assez grande pour la construction de l’édifice national. En tant que tel, vous constituez une référence aux yeux de vos pairs. Vous devez dès aujourd’hui prendre toute la mesure de la responsabilité qui est la vôtre…”, a martelé le président Vlavonou pour boucler la boucle des conseils. À ces jeunes parlementaires, l’autorité parlementaire a recommandé de s’imprégner et de s’approprier la décision n° 2021-065/ANT/SGA/CCIP du 1er juin 2021 portant création, sélection des membres et fonctionnement du Parlement des Jeunes du Bénin ; le projet de Règlement intérieur que vous adopterez et qui régira désormais votre Parlement. En outre ils auront à mettre en place les bureaux du PJB et de ses commissions techniques permanentes, ainsi que les commissaires aux comptes. À ce propos, le président Vlavonou a invité ces jeunes parlementaires à avoir à cœur la nécessité d’une configuration qui tient compte de la représentation de la gent féminine et de la meilleure répartition des postes sur le plan national. Avant d’installer la 3eme mandature du Parlement des jeunes du Bénin (PJB), le président Vlavonou a témoigné sa gratitude à l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie pour l’accompagnement technique qui n’a jamais fait défaut aux sections nationales de l’APF.

Hermann OBINTI
#ParlementdesJeunes , #Bénin, #LouisVlavonou, #VisBen, #Apf #Wasexo

 

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :