Bénin / Politique : Avec les militants UP-Plateau, les Présidents Vlavonou et Idji analysent la Présidentielle 2021

 Bénin / Politique : Avec les militants UP-Plateau, les Présidents Vlavonou et Idji analysent la Présidentielle 2021
Écoutez cet article en audio
le Président Louis G. Gbèhounou
Le Président Louis G. Gbèhounou
Le Président Antoine Kolawolé Idji
Le Président Antoine Kolawolé Idji

Après Ifangni en décembre 2020 où il a été question de l’évaluation des dernières élections communales, les élus, les cadres et personnalités politiques du parti Union progressiste (UP) du Département du Plateau sont depuis ce matin 8 mai 2021 en conclave à l’hôtel Céline de Kétou. Il s’agira pour eux de faire l’évaluation et le bilan des élections présidentielles du 11 avril 2021 qui a consacré la victoire par K.O du duo Talon-Talata. Au cours des échanges, il sera aussi question de faire l’état des lieux de l’enracinement de l’UP dans le Département du Plateau. La gestion des Maires UP sera aussi passée aux peignes fins au cours de ce conclave placé sous la double autorité des Présidents Antoine Kolawolé Idji et Louis G. Gbèhounou.

Les conclusions qui seront issues dudit conclave permettront au parti, à ses militants et cadres de se projeter dans l’avenir et d’affiner surtout les stratégies afin de faire efficacement face aux défis futurs. C’est du moins ce qu’a confié le Dr Djima Fatahou, Président du Comité d’organisation du conclave.

Loin d’être un conclave de plus, les élus, cadres et personnalités politiques du Département du Plateau militant au sein du parti Union progressiste se sont dit les quatre vérités. Direct, franc et fidèle à sa ligne directrice qui est de ne pas maquiller la vérité, le camarade Louis G. Vlavonou a mis le couteau dans la plaie. Selon les chiffres qu’il a avancés la participation du parti Union progressiste au scrutin du 11 avril 2020 dans le Département du Plateau a un véritable goût d’inachevé. Sur les 12 Départements que compte en effet notre pays, le Plateau se hisse à la 9e place seulement. Le plus grave est que lorsqu’on prend la moyenne nationale en ce qui concerne le taux de participation, seulement 08 arrondissements sur les 29 que compte le Département s’approchent de la dite moyenne. « Si cela devrait constituer un critère pour bénéficier des projets du PAG, il est bien évident que le Département du Plateau risque bien de ne pas être pris en compte », a fait observer le camarade Louis G. Vlavonou pour qui, il est important de redoubler d’effort surtout que 2023 n’est pas loin.

« Ce n’est pas encore la fin. Car comme le disent les chanteurs du groupe Afafa, les gagnants sont ceux qui savent se relever », a-t-il ajouté. « Regardons-nous dans le miroir. Disons-nous la vérité. Allons à la racine pour voir ce qui a pu se passer pour exorciser le mal car 2023 n’est pas loin », a averti le camarade Vlavonou.

 

Radioscopie d’un résultat en deçà des attentes

Le rapport général du scrutin du 11 avril 2021 dans le Plateau présenté par le Camarade Antoine Kolawolé Idji donne les raisons du résultat en deçà des attentes obtenu par le parti Union progressiste dans le Plateau. Il suffit en effet de jeter un coup d’œil sur les difficultés rencontrées pour s’en convaincre.

« Les difficultés majeures rencontrées dans l’exécution des tâches de la coordination départementale de la campagne du Plateau sont essentiellement liées à l’insuffisance des ressources financières mises à la disposition des comités communaux de campagne eu égard aux anciennes pratiques auxquelles les populations sont habituées, au doute palpable constaté sur le terrain par rapport à la tenue ou non des élections qui a influencé négativement le taux de participation dans toutes les communes, l’insuffisance, à l’éloignement ou la suppression de certains postes de vote », mentionne ledit rapport.

En tenant compte de ce qui précède, le rapport suggère de continuer l’enrôlement des militants ; de maitriser les coordinations départementales de campagne, comités communaux de campagnes, groupes de campagne d’arrondissement et groupes de campagne de village ou quartier de ville en attendant la mise en place des structures de base ; de mettre en place les structures de base du parti; de garder le contact rapproché avec les militants à la base jusqu’aux élections de 2023 ; de mettre en place un comité pour aider les militants à se rapprochée de leur poste de vote à travers le volet transfert de Cos-Lépi b de former les militants à la base au militantisme et l’engagement politiques.

« Ces perspectives méritent d’être prises en compte pour la victoire de l’Union progressiste lors des prochaines échéances électorales », a martelé le Camarade Idji. Il retient globalement, malgré qui ne sont pas à la hauteur des attentes, que les présidentielles du 11 avril 2021 se sont bien déroulées dans le Département du Plateau grâce à la participation effective de tous les membres des structures de campagne à divers niveaux et à la détermination des militants à la base pour l’enracinement de l’UP.

Dans le plateau, le taux de participation est de 40,83%. Le duo Talon-Talata a obtenu 106.231voix contre 15.934 pour le duo Fcbe et 3185 pour le duo du RDL. Le total des inscrits est 326402. Il a été enregistré 7925 bulletins nuls pour un total de suffrages exprimés égal à 125.350 voix.

Avoir de l’ambition pour le Bénin et pour l’UP

Face à ce résultat qui n’est pas ce que la Coordination UP du Département du Plateau espérait, le Camarade Idji Kolawolé s’est voulu toutefois optimiste. Pour lui, une chose est aujourd’hui évidente dans le Département. Cette chose est que petit à petit l’UP s’implante dans le Département du Plateau dans un esprit constructif. « Et cela doit se poursuivre davantage », a-t-il conseillé.

« On peut être inquiet par rapport aux chiffres. Mais il ne suffit pas de tomber une fois pour dire que tout est perdu. Les gagnants sont ceux qui savent se relever. Relevons-nous donc et prenons en main notre avenir ! », a dit le Camarade Idji pour qui, il est important de rappeler que les militants de l’UP pris individuellement et ensemble portent l’avenir du Département du Plateau et aussi du Bénin.

« L’ambition que je souhaite pour vous doit dépasser le fait d’être ministre, Directeur général, Directeur de cabinet… L’ambition que je souhaite pour vous, c’est de faire de l’UP une force politique puissante au Bénin… 2023 n’est pas loin. 2026, c’est maintenant. Nous devons donc nous atteler à régler vite les problèmes de notre contre-performance pour gagner demain. Les cinq années à venir, c’est quit ou double ! », a dit Idji Kolawolé dans son mot d’exhortation.

Tout comme celui qui prend conscience de sa laideur pour en sortir beau, les militants UP du Département du Plateau viennent de prendre conscience de leur contre-performance et promettent d’en tirer les grandes leçons pour gagner demain. Ceci en attendant les grandes conclusions du conclave de Kétou qui sera aussi consacré à l’évaluation de la gestion des Maires UP du Département.

De Kétou, El-Hadj Affissou Anonrin
#UnionProgressiste, #BilanPresidentielle2021, #VisBen, #KolawoleIdji, #LouisVlavonou, #Ketou, #Plateau, #Benin, #Wasexo

 

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :