Biden consacré par les démocrates : pourquoi il a les reins assez solides pour dégager Trump

 Biden consacré par les démocrates : pourquoi il a les reins assez solides pour dégager Trump
Écoutez cet article en audio

Etre enfin la locomotive du train démocrate, et le faire arriver le premier au terminus de l’élection présidentielle aux Etats-Unis le 3 novembre prochain. A 77 ans, croit en son destin, à la troisième chance qui lui est offerte. En 1988, la course de la primaire fut pour lui un échec, en 2008, un nouvel échec… Qu’à cela ne tienne, le “fauve” maintes fois blessé de la politique américaine connaît depuis longtemps l’adversité, dans le domaine public comme dans le privé.

Se relever, toujours

Alors qu’il n’avait que 30 ans, en 1972, sa femme et leur petite fille sont mortes dans un accident de voiture. Il s’est retrouvé seul pour élever ses deux autres enfants, qui avaient été blessés lors de la collision. Mais, malgré ces malheurs, n’a-t-il pas su reconstruire sa vie et poursuivre sa longue carrière ?

Les trois premières primaires démocrates ont tourné au désastre pour Biden au printemps dernier. Cela paraissait cuit, mais peu après, n’a-t-il pas fait un retour gagnant parmi les plus réussis de l’histoire politique des Etats-Unis ?

Enfin, ces derniers mois, n’a-t-il pas effectué une vraie remontée dans les sondages, qui se maintient, face au volcanique président sortant, Donald Trump ?

Regagner les Noirs, les ouvriers, les femmes

Même si la convention démocrate s’est tenue officiellement dans la ville de Milwaukee, au bord du lac Michigan dans l’Etat du Wisconsin, elle n’aura été que virtuelle, Covid-19 oblige. Une première qui n’a pas empêché la consécration de son candidat à la Maison Blanche jeudi : Joe Biden se présente désormais comme le rassembleur de l’électorat et de la famille des démocrates, ce qui lui a plutôt bien réussi jusque-là.

La candidate malheureuse au scrutin présidentiel de 2016, Hillary Clinton, n’avait pas eu ce talent. Biden, vice-président par deux fois, accompagnant Barack Obama au cours de ses mandats successifs, de janvier 2009 à janvier 2017, a su aller reprendre par la main les électeurs de la communauté noire qui boudaient, ainsi qu’une partie des membres de la classe ouvrière, et même des femmes, qui avaient fait faux bond au Parti démocrate il y a quatre ans, en tombant dans les bras de Trump.

D’autant qu’il a marqué un bon point auprès des féministes en hissant sur la deuxième marche du podium une femme, pour la première fois en politique, la sénatrice Kamala Harris, de père noir et de mère indienne, pour qu’elle parte à ses côtés à la conquête de la Maison Blanche, afin d’occuper le poste de vice-présidente.

EuroNews
#Joe_Biden, #Election_Usa

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :