Clôture de la 16ème session de formation : Le CIFAF rend un vibrant hommage au Bâtonnier Jean-Michel PAULUS

 Clôture de la 16ème session de formation : Le CIFAF rend un  vibrant hommage au Bâtonnier Jean-Michel PAULUS
Jean-Michel PAULUS
Le Bâtonnier Jean-Michel Paulus

Après près d’un (01) mois de travaux, la seizième session de formation organisée par le Centre International en Afrique de Formation des Avocats Francophones (CIFAF) avec le au soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et démarrée le lundi 21 août 2017, s’est achevée ce vendredi 15 septembre.

L’un des temps forts de la cérémonie de clôture de cette session de formation, a été la finale du concours de plaidoirie. L’autre temps mémorable fut pour les avocats stagiaires venus de plusieurs Barreaux francophones d’Afrique à savoir, Benin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Congo Brazzaville, République Démocratique Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, Mauritanie, Niger, Rwanda, Sénégal, Tchad et Togo, l’attribution du nom  du Bâtonnier Jean-Michel Paulus à leur promotion.

Cette année, le CIFAF a en effet souhaité honorer le Barreau de Colmar qui par la mise en œuvre de véritables conventions de jumelage a contribué de façon substantielle à l’essor des Barreaux africains. La convention de jumelage établie entre le Barreau de Colmar et celui du Togo en est l’illustration. Par une telle convention de jumelage, plusieurs avocats du Barreau du Togo ont pu bénéficier de stages et d’offres de formation auprès des confrères de Colmar et inversement ; ce qui a donné du sens à la coopération nord-sud entre les Barreaux. Et l’un des acteurs majeurs de la réalisation et du suivi de cette convention est le Bâtonnier Jean-Michel Paulus. De plus, le Bâtonnier Jean-Michel Paulus est le formateur étranger qui a partagé son savoir et son expérience avec plusieurs générations d’avocats africains.

S’adressant au Bâtonnier Jean-Michel Paulus, le Directeur du CIFAF, le Bâtonnier Jacques A. Migan dira dans son allocution d’hommage : « Brosser un tableau de votre personnalité à travers les activités que vous avez déployées, tant en France que dans l’espace francophone, est une entreprise délicate tant la perception que nous avons de vous ici en Afrique, peut être différente de celle qu’en ont vos confrères français. Pour l’ensemble des Barreaux français, vous êtes connus pour avoir été avocat au Barreau de Paris de fin 1968 à début 1976 et d’y avoir été secrétaire de la Conférence pour la promotion 1974-1975, dont le premier secrétaire a été Maître Christian CHARRIERE-BOURNAZEL, qui entre temps est devenu Bâtonnier du Barreau de Paris. Etabli à Colmar depuis 1976 vous en avez été le Bâtonnier pour les années 1992, et 1993, date à laquelle vous avez rempli les fonctions de Vice-Président responsable des Droits de l’Homme près la Confédération Nationale des Avocats (CNA), le plus ancien des syndicats français d’avocats.

C’est en cette qualité que vous avez été élu au Conseil National des Barreaux (CNB) de 1996 à 2005 et y avez représenté l’ensemble des Barreaux Français auprès de la Commission Nationale d’Aide aux Victimes (CNAV) de 1999 à 2005 avec en cette qualité la prise en charge des accidents collectifs du Mont Sainte Odile, du Tunnel du Mont Blanc, du Concorde Roissy-CDG, et de l’explosion AZF de Toulouse. Vous êtes actuellement le président en exercice de l’Association des Avocats Honoraires d’Alsace et de Moselle regroupant les 13 barreaux de cet espace judiciaire relevant des Cours d’Appels de Colmar et de Metz… Pour les avocats africains, et plus particulièrement pour ceux de l’Afrique de l’ouest, c’est surtout PAULUS : la marieuse africaine, responsable des jumelages à la CIB que nous avons appris à connaître très tôt…. »

C’est pour ces raisons et toutes les autres évoquées plus loin par le Directeur du CIFAF, le Bâtonnier Jacques A. Migan (Lire ci-dessous, l’intégralité de son allocution d’hommage) que la direction du CIFAF a choisi d’honorer le Barreau de Colmar et monsieur le Bâtonnier Jean-Michel Paulus en permettant à la promotion de cette année de porter le nom « Barreau de Colmar- Bâtonnier Jean-Michel Paulus ».

La cérémonie d’hommage au Bâtonnier Jean-Michel Paulus a eu en la présence effective du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice du Bénin, de la Grande Chancelière de l’Ordre national du Bénin, de son Excellence Madame l’Ambassadrice de France près le Bénin,  des Bâtonniers du Bénin, du Togo et de plusieurs bâtonniers de Barreaux de France ou leur représentants (Barreau de Colmar, d’Evry, de Versailles, de Rouen etc..).

Il faut souligner que tous les participants à la session ont reçu leur attestation de participation et des kits documentaires offerts notamment par l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (ERSUMA) et l’Association « Afrique et Droit ».

F.Z OKOYA  www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :