Commercialisation 2020-2021 des noix de Cajou: 300 FCFA/kg, le prix plancher d’achat

 Commercialisation 2020-2021 des noix de Cajou: 300 FCFA/kg, le prix plancher d’achat
Écoutez cet article en audio

La campagne de commercialisation des noix de cajou pour le compte de 2021 a débuté ce 11 mars et prends fin 31 octobre prochain. C’est à Kétou dans le département du Plateau que le ministre Gaston Dossouhoui chargé de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et son collègue Shadiya Alimatou Assouman Ministre de l’Industrie et du Commerce ont donné l’information en présence de Vincent AKPONA et Valère FATONNOUGBO, respectivement 1er adjoint au maire de Kétou et Préfet du Plateau et  Edouard ASSOGBA, Président de l’Interprofession de la Filière Acajou (IFA Bénin),

A l’occasion de cette cérémonie officielle de lancement de la campagne 2020-2021 de commercialisation des noix de cajou, le prix de cette amande a été fixé : 300 FCFA/kg. C’est  le prix plancher d’achat au producteur des noix de cajou.

Pour la Ministre Shadiya Alimatou Assouman, ce lancement permet de faire avec l’ensemble des acteurs de la filière, un bilan et de prendre les engagements pour un développement de la filière et de l’économie béninoise. « Le Conseil National des Exportateurs de Cajou (CoNEC) a enregistré soixante-dix (70) sociétés ayant exprimé une intention d’exportation de noix de cajou brute du Bénin au cours de la campagne écoulée. Ainsi, 137.205 tonnes de noix de cajou brutes ont été pesées au niveau des ponts bascules. En ce qui concerne la transformation, seulement 11.045 tonnes soit 6,49% de noix de cajou ont été transformées. Ce faible taux est dû à la suspension de certains contrats en cette période de Covid-19… », a souligné la Ministre de commerce. Elle a par la suite exhorté les acteurs à plus de rigueur et de sérieux dans la mise en œuvre des décisions prises de commun accord avant de rappeler les dispositions prises par le Gouvernement du Président Patrice TALON dont l’attention accordée au développement du secteur agricole en général et à la filière anacarde en particulier n’est plus à démontrer. Pour mémoire ces dispositions sont l’interdiction des exportations par voies terrestres, l’implication de la Police Républicaine pour veiller au respect de cette mesure, du respect par les acteurs des textes en vigueur en République du Bénin et l’application des sanctions aux acteurs indélicats. Shadiya Alimatou Assouman,  a fortement recommandé le respect strict des mesures barrières contre la propagation de la Covid-19 lors de cette campagne.

Le Ministre en charge de l’Agriculture Gaston Cossi DOSSOUHOUI, a exhorté quant à lui les acteurs de la filière Cadjou à  travailler pour améliorer la productivité et la transformation, maintenir la qualité afin que chacun y trouve son compte. Puis il a  invité les producteurs à se mettre en groupement avec des normes coopératives pour bénéficier des appuis de l’Etat, à utiliser les plantes greffées pour les nouvelles plantations en vue de l’homogénéité de la plantation.

J-Marc Aurel AGOSSOU
#Noix_deCajou, #Agriculutre, #Commerce, #Benin, #Visben, Campagne_2020_2021, #Ketou, #prix_Plancher, #Wasexo

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :