Communiqué de Presse : LA FAO et le FIDA lancent un nouveau projet au profit des petits exploitants agricoles au Bénin

 Communiqué de Presse : LA FAO et le FIDA lancent un nouveau projet au profit des petits exploitants agricoles au Bénin
Écoutez cet article en audio

Dans le cadre du projet GCP/GLO/925/IFA «Accroître la productivité de l’eau pour une agriculture sensible à la nutrition et améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition»,  la FAO, en partenariat avec le FIDA, entend renforcer les capacités des petits exploitants agricoles en vue de l’adoption d’une gestion durable de l’eau et de pratiques agricoles sensibles à la nutrition qui, à leur tour, augmenteront leur productivité (rendements), leurs revenus et leurs résultats nutritionnels. Lire le communiqué y relatif.

LA FAO et le FIDA lancent un nouveau projet au profit des petits exploitants agricoles au Bénin :  

Cotonou, 11 Mars 2021 – L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en partenariat avec le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le gouvernement du Bénin a lancé un nouveau projet pour soutenir les petits exploitants agricoles Béninois pour leur permettre d’adopter une gestion durable de l’eau et des pratiques agricoles axées sur la nutrition. L’atelier de lancement a regroupé en présentiel et en virtuel, des acteurs intervenant dans le secteur agricole au Bénin, et les experts de la FAO.

 

Financé pour une durée de 3 ans à hauteur de 2 millions de dollars américains soit environ 1,1 milliard de francs et intitulé « Accroître la productivité de l’eau pour une production agricole durable sensible à la nutrition et améliorer la sécurité alimentaire », ce projet cible entre 600 et 1 000 petits exploitants agricoles, de 200 à 300 agents de vulgarisation, superviseurs de terrain, décideurs et techniciens dans les six pays pilotes qui sont le Niger, le Rwanda, le Mozambique, le Bénin, l’Égypte et la Jordanie.

 Pour opérer le changement de comportement des bénéficiaires, le projet favorisera une approche plus intégrée de « plus de nutriments et de meilleures perspectives économiques par goutte », à travers le développement d’un outil et de lignes directrices pour estimer comment le choix des cultures, la gestion de l’eau et les meilleures pratiques agricoles peuvent être modifiés afin d’assurer la production de cultures à haute densité nutritionnelle et diversification des cultures. 

Le choix de l’initiation d’un tel type de projet tient au constat selon lequel les statistiques mondiales montrent que l’agriculture est le plus gros utilisateur d’eau représentant ainsi environ 70 % du total des prélèvements d’eau douce dans le monde. Face à la pénurie d’eau croissante amplifiée par la concurrence intersectorielle croissante, le changement climatique, la croissance démographique rapide et les changements dans les habitudes alimentaires associés à une forte prévalence de la triple malnutrition, il est nécessaire de déployer des efforts concertés pour résoudre le problème de l’efficacité et de la productivité des productions agricole avec un objectif nutritionnel.

Le Représentant par intérim de la FAO au Bénin Monsieur Mphumuzi Sukati, a mentionné que « l’impact attendu du projet est l’amélioration des revenus, l’augmentation des productions alimentaires, de la sécurité alimentaire et de la nutrition grâce à une productivité accrue de l’eau dans les communes où il sera mis en œuvre.

Pour le Directeur de pays du FIDA au Bénin Monsieur Pascal Kaboré, ce projet conjoint de la FAO et du FIDA d’une part et de l’autre le gouvernement du Bénin, fournira une occasion supplémentaire pour soutenir les stratégies et les efforts du gouvernement du Bénin afin d’améliorer la nutrition, la sécurité alimentaire et la résilience. Il a salué le thématique du projet qui, tout en s’alignant sur les orientations nationales du Bénin, cadre avec la Stratégie pays du FIDA, dans son objectif de s’assurer de l’utilisation de l’eau et de sa gestion pour une agriculture durable et qui participe au développement. « Ce projet catalysera des partenariats qui aideront à surmonter les obstacles liés à l’accès durable des petits agriculteurs à des marchés rémunérateurs, en reliant les bénéficiaires du projet à des programmes de demande structurées tels que les programmes d’alimentation scolaire locaux et d’autres initiatives du secteur privé au Bénin. Cela favorisera l’augmentation de la production de cultures à haute densité nutritionnelle et la diversification des cultures » a expliqué Monsieur Paulo Dias, directeur de projet à la Division des terres et des eaux de la FAO.

Contact :

Maurice Yacoub AHOUNOU

Information Resources Assistant

Maurice.ahounou@fao.org

 Bureau de la représentation du Bénin

 

GDE Erreur: L'URL requise n'est pas valide

#Fao, #Fida, #ExploitantsAgricoles, #VisBen, #Benin

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :