Conférence au Centre Panafricain de prospective Sociale–I. A.T : Moïse Kérékou et Eric Tévoèdjrè exposent leur vision de l’intégration politique en Afrique

Ce jeudi 06 septembre 2012, c’est l’intégration politique qui servi de thème à la conférence périodique de ce mois organisée par le Centre Panafricain de prospective Sociale – Institut  Albert Tévoèdjrè.

Après le mot introductif du Chef de cabinet du Médiateur de la République, Marius Loko, Moïse Kérékou a présenté la première communication intitulée ” L’intégration politique”. Pour lui, la réponse actuelle à la mondialisation est l’intégration qu’elle soit économique ou politique. Après avoir exposé les différentes définitions connues du thème intégration, Moïse Kérékou retient que “…l’intégration est un modèle, un processus, une réalisation dans un espace de lien de communauté politique, d’institution centrales…”. Après avoir présenté les différentes dimensions de l’intégration et exposé ses diverses théories et approches, Moïse Kérékou  entre autres  que “…l’Afrique ne dispose pas de maquette de construction de l’Union africaine. La seule maquette à notre disposition est celle de l’Union européenne… Il n’existe pas de théorie pour l’intégration africaine dont les dirigeants naviguent à vue…L’Union Africaine est née avec une malformation : l’héritage colonial… ». Pour lui, la balkanisation de l’Afrique s’est faite par une simple division selon les intérêts des colons. “… le colon a divisé des peuples homogènes pour en faire des Etats et a rassemblé des peuples hétérogènes pour en faire des Etats… ». Pour le communicateur, l’Union africaine peine à atteindre ses objectifs que sont la paix et la sécurité pour certaines raisons. Il citera, le problème de la souveraineté, le manque d’autonomie financière et juridique de la Commission, l’inexistence des institutions de contre pouvoir, le rôle marginal joué par la Société civile, le manque d’une vision commune, le conflit d’identité, le blocage du processus d’institutionnalisation. Et pour pallier à toutes ces insuffisances, Moïse Kérékou préconise : une nouvelle direction et un nouveau leadership à la Commission, de recentrer les priorités vers deux grandes priorités : la transformation institutionnelle et la coordination des organisations régionales ; la recherche de nouvelles sources de financement, un nouveau mode de vote et une relecture du mode de recrutement des membres du CESC.

Eric Tévoèdjrè et la Cedeao

Au tour de Eric Tévoèdjrè, il a exposé l’intégration avec comme exemple  la Cedeao. Après en avoir rappelé les origines, il en présentera les pays membres, leur superficie, la taille de leur population, leur produit intérieur brut, Eric Tévoèdjrè soulignera qu’une communauté est une interaction d’organismes partageant un environnement commun, qu’elle comporte trois caractéristiques fondamentales : un sentiment d’appartenance, un ensemble de valeurs et la primauté du groupe sur l’individu. Il présentera les dispositions de certains textes régissant la Cedeao pour en démontrer les handicaps. Enfin Eric Tévoèdjrè fera cinq propositions pour une Cedeao plus efficiente : 1 : un cadre régional pour la conception et l’exécution d’une stratégie d’harmonisation institutionnelle 2 : que le parlement ait dans tous les pays membres le pouvoir : a/ d’interroger en public les personnes désignées par le président de la République pour gérer un ministère ; et b/d’accepter ou de rejeter les choix du président de la République 3 : Création, à travers un observatoire régional, d’un système CÉDÉAO d’évaluation de la qualité et de l’efficacité de la gouvernance et du service public dans les États membres, sur la base de critères régionaux ; 4 : Fermeture de toutes les organisations sous-régionales dont les membres sont également membres de la CÉDÉAO ; 5 : Création de la monnaie CÉDÉAO

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :