Construction du CEG Gomé-Sota : Un privé investit près 130 millions pour sa communauté


L’aventure entamée  à la veille de la rentrée scolaire 2008-2009 à Gomé-Sota commune d’Akpro-Missérété a été parachevée à la présente rentrée scolaire 2012-2013. L’arrondissement de Gomé-Sota a désormais son propre Collège d’Enseignement Général ( CEG) avec une douzaine de classes, un laboratoire équipé, un forage d’eau, des magasins, une salle de professeurs…. Cet ensemble scolaire qui a couté près de 130.000.000 de francs Cfa est l’œuvre de David HOUNGNINOU ZANOU qui l’a réalisée pour le bonheur des fils et filles de Gomé-Sota et ce, sur fonds propres. Voici le film d’un rêve exceptionnel devenu réalité.

Francis Z. OKOYA

A l’origine du rêve

Suite à l’inspection du domaine devant abriter le CEG GOME-SOTA par une délégation du ministère de l’enseignement secondaire, il a été recommandé à la population la construction d’un module de deux (02) classes avec le bureau du directeur et un magasin à livrer deux (02) mois avant la rentrée scolaire 2008-2009. Compte tenu de l’incapacité de la population à faire face aux dépenses  afférentes et à la livraison à bonne date de l’ouvrage, David HOUNGNINOU ZANOU a pris sur lui et respecter l’engagement de  réaliser en matériaux définitifs et à bonne date  l’infrastructure sur fonds propres pour la grande joie de la communauté. Cerise sur le gâteau il a livré ledit bâtiment avec équipement et une sonnerie avant la rentrée.

 Des nouveaux défis pour de nouveaux engagements

Tout juste après les congés de pâques de l’année précédente, il s’est rendu à la DDESFPTRIJ/OUEME-PLATEAU où il a rencontré les responsables en charge de la construction des infrastructures scolaires pour s’enquérir des dispositions à prendre pour les apprenants passant en classe de 5ème. Grande a été sa surprise quant on lui a signifié que ces apprenants pourraient être ventilés dans les collèges périphériques faute de salle de classes.

Outré par la réponse des autorités de la DDESFPTRIJ/OUEME-PLATEAU et l’incapacité de la population, David HOUNGNINOU ZANOU prend l’engagement de réaliser un second module de même standing que le premier avec cette fois ci une salle des professeurs pour le compte de l’année scolaire 2009-2010  ce qui fut fait en matériaux définitif et à bonne date.

Se fondant sur les expériences passées et en vue d’assurer une bonne et réussie rentrée aux nouveaux élèves admis en classe de quatrième (4ème ) à la rentrée scolaire 2010-2011, il a réalisé un troisième module de quatre (04) salles de classes en matériaux définitif comprenant une salle polyvalente pouvant accueillir les réunions et manifestations diverses. Ce troisième module a permis d’accueillir les élèves passants en troisième 3ème (première promotion au BEPC 2012).

Toujours dans le souci d’offrir de meilleures conditions de travails aux  apprenants du CEG de Gomè-Sota  surtout ceux passants en 2nd, il a entrepris des démarches auprès des autorités compétentes en vue de l’obtention du second cycle. Là les conditions d’obtention ont été dites sans ambages. Il s’agit de l’effectif des élèves, la construction d’un laboratoire fonctionnel, celle d’une bibliothèque et d’autres infrastructures adéquates

Et toutes ces conditions doivent être réalisées dans un délai de deux (02) mois au maximum. Pour satisfaire ses différentes conditions, il a dans un premier temps réalisé un module de quatre (04) salles de classes en matériaux définitifs pour augmenter la capacité d’accueil des apprenants.

 128.380.000 de francs Cfa de fonds propres pour un bien pérenne de la communauté

Ensuite, il a réalisé un laboratoire moderne, carrelé, équipé de brasseurs, avec un magasin doté d’une salle de préparation ; un forage et un groupe électrogène de 5KVA pour son alimentation. Tout ceci en matériaux définitifs, de même une salle de classe a été transformée en bibliothèque avec une salle de lecture. David HOUNGNINOU ZANOU a décidé grâce au concours des géomètres et de l’urbaniste en charge des opérations de lotissement de la zone, de clôturer tout le domaine de 6ha et plus du collège en matériaux définitifs doté de deux grands portails, d’un portillon et d’une guérite dallée. Mieux, il a commandé et réceptionné les portails, les portes et les fenêtres métalliques flambant neufs. Signalons que grâce au généreux donateur,  l’établissement avec le concours de l’organisation non gouvernementale CIPCRE BENIN, a réalisé son plan d’aménagement de l’espace scolaire (PAMES) adopté par l’assemblée des ministres en charge de l’éducation, de l’environnement et de l’urbanisme.

Par ailleurs, il a été procédé à la mise en terre de plus de deux mille (2000) plants le 1er Juin 12009 par le promoteur en collaboration avec la mairie d’Akpro-Missérété et le Service des eaux et forêts et l’érection  d’un mât pour les cérémonies de montée et descente des couleurs.

Le collège étant  en retrait de la voie inter-état Porto-Novo Kétou, le Maire et le promoteur ont décidé de l’ouverture d’une voie de vingt cinq mètres (25m) d’accès au collège. Ces différentes réalisations sont estimées à un peu plus de cent vingt cinq millions trois cent quatre vingt mille de nos francs (128.380.000) CFA.

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :