Construction du Centre d’Information et de Coordination du WAPP: Un important maillon du marché énergétique de la CEDEAO lancé

 Construction du Centre d’Information et de Coordination du WAPP: Un important maillon du marché énergétique de la CEDEAO lancé

Maquette du Centre d’Information et de Coordination du WAPP

24 heures seulement après le Forum sur le développement du Marché de l’Electricité en Afrique de l’Ouest tenu à Cotonou, la ville d’Abomey-Calavi a accueilli, hier mardi 17 janvier 2017, le lancement de la construction du Centre d’Information et de Coordination (CIC) du WAPP. La cérémonie officielle a eu lieu en présence de diverses personnalités politico-administratives, des populations, sages et notables de la commune, et surtout du président de la Commission de la CEDEAO.
C’est parti ! Dans trois ans, la construction du siège du Centre d’Information et de Coordination du Système d’Echange d’Energie Electrique Ouest-Africain (EEEOA ou WAPP en anglais) sera une réalité. Le lancement officiel de la construction de ce joyau est intervenu ce mardi 17 janvier 2017 dans la commune d’Abomey-Calavi.

Abomey-Calavi honoré

Maquette du Centre d’Information et de Coordination du WAPP
                                                                     Maquette du Centre d’Information et de Coordination du WAPP

Et c’est justement le maire de cette commune, Georges Bada, qui a souhaité la bienvenue à ses illustres hôtes. Pour lui, sa municipalité s’honore d’abriter le siège d’une si prestigieuse et importante institution qui a pour mission principale d’assurer la production et le développement des infrastructures de transports et de distribution de l’énergie électrique dans la région ouest-africaine. Une vision qui cadre bien avec le Programme d’Action du Gouvernement béninois qui fait de l’indépendance énergétique une priorité. Par conséquent, le maire d’Abomey-Calavi, au nom de son conseil municipal, s’est engagé à accompagner les responsables WAPP, et a même exprimé sa « disponibilité pour tous autres projets allant dans le sens du développement… ».
Si l’ambassadeur Josep Coll, Chef de la Délégation l’Union européenne (UE), a rappelé le rôle important – tant financier que logistique – que l’Union qu’il représente au Bénin a joué dans l’avènement de ce projet, il n’a pas manqué d’établir des similitudes entre l’UE et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui ont compris que seule l’intégration communautaire peut faire avancer les Etats. Car le modèle d’intégration de la CEDEAO mérite qu’on l’accompagne dans la mobilisation des ressources, dit-il.
Le Secrétaire général du WAPP n’a pas dit le contraire. Pour Apollinaire Siengui KI, « le WAPP qui a son siège à Cotonou depuis 2006 est une institution spécialisée de la CEDEAO créée en 1999 par le Sommet de Chefs d’Etat et de Gouvernements dans le but de trouver une solution au récurrent problème de la fourniture d’énergie électrique en Afrique de l’Ouest… ». A l’en croire, le CIC « aura pour rôle la supervision de l’ensemble du réseau électrique régional, la coordination et l’administration du Marché Régional de l’Electricité ».
Energie électrique à bas coût et de bonne qualité. Et la construction du CIC est un jalon important dans le plan d’Affaires 2016-2019 de son institution. Ce plan d’affaires « prévoit l’interconnexion des 14 pays de la CEDEAO et la mise en œuvre de la 2e phase du marché régional de l’électricité après la 1ere qui commence dès cette année ». Il a rappelé la tenue à Cotonou du forum sur le développement du Marché de l’électricité dans l’espace qui a permis de « préparer les futurs acteurs à leurs rôles dans ledit Marché… »
C’est donc l’occasion pour lui de remercier l’Etat béninois et le président Patrice Talon pour leur sollicitude permanente, les Partenaires Techniques et Financiers (PTF), notamment l’Union européenne (UE) pour son appui de plus de 19 milliards de F.CFA au WAPP.
Avant de lancer les travaux, le Président de la Commission de la CEDEAO a également rappelé l’importance dudit centre qui va œuvrer à la fourniture de l’énergie électrique à bas coût et de bonne qualité. Le Béninois Marcel Alain de Souza a fait l’inventaire de la revue des différentes étapes qui ont conduit au projet de la construction du CIC. Il a insisté sur l’élaboration du Plan directeur pour 10300 Mw à l’horizon 2025 pour toute la région, et dont le coût prévisionnel avoisine 26 milliards de dollars. Un montant exorbitant pour lequel il demande déjà l’appui des PTF qui doivent voir en ce projet « un marché porteur et gagnant-gagnant ».
La cérémonie, agrémentée par une déclamation poétique, des ballets et des tableaux artistiques, a pris fin avec la présentation sommaire du projet par les experts en charge de sa mise place.
Précisons que l’infrastructure sera érigée sur un domaine de 4 ha comprenant trois grands ensembles. Notamment le bâtiment du CIC comprenant une salle de contrôle et de commande et quatre salles serveurs, la partie administrative abritant le Secrétariat général, un espace technique et divers bâtiments de sécurité.

Dona Jean-Claude HOUSSOU (MEEM) n’oublie pas l’énergie solaire

Au cours de la présentation de l’ouvrage par les experts qui sont en charge de sa réalisation, le ministre béninois de l’Energie, de l’Eau et des Mines (MEEM), a attiré l’attention des responsables du Système d’Echange d’Energie Electrique Ouest-Africain (EEEOA ou WAPP) sur un aspect important. Pour Dona Jean-Claude HOUSSOU qui a représenté le Chef de l’Etat à cette cérémonie de lancement officiel de la construction du Centre d’Information et de Coordination du WAPP, l’Afrique en général, et la sous région ouest-africaine en particulier, dispose d’un potentiel extraordinaire de ressources solaires. Donc, il trouve incohérent qu’un tel projet n’intègre pas cette dimension. C’est vrai que l’expert a expliqué que l’énergie solaire pourrait être utilisée juste pour l’éclairage. Mais, le ministre béninois a estimé que cet aspect ne doit pas être négligé, et il a promis rencontrer ses vis-à-vis pour discuter sérieusement de la question.
www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :