Contre les groupes armés terroristes aux frontières du #Bénin : Le Ministère de l’Intérieur œuvre pour la collaboration des leaders de l’Alibori et de la Donga

 Contre les groupes armés terroristes aux frontières du #Bénin : Le Ministère de l’Intérieur œuvre pour la collaboration des leaders de l’Alibori et de la Donga
Écoutez cet article en audio

Des équipes responsables du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique sont déployées dans plusieurs communes du Bénin pour sensibiliser leaders locaux notamment les têtes couronnées, les autorités religieuses et leaders d’opinion, les élus locaux, les responsables d’associations de développement et autres sur l’impératif de la coproduction de la sécurité. 

Pour cette première phase, deux équipes dirigées d’une part par le Contrôleur Général de Police Éric AGOSSOUNON, Conseiller technique à la sécurité du Ministre de l’Intérieur avec son collègue à la gestion des frontières BIO BOUGOU Bio Jean et d’autre part, par le Contrôleur Général de Police Foudou IDRISSOU qui sont allées au contact des responsables locaux.

 La première équipe a échangé avec les leaders locaux des communes de Karimama, Malanville, Ségbana, Kandi, dans le département de l’Alibori.

 Le Contrôleur Général de Police AGOSSOUNON et son collègue BIO BOUGOU Bio ont fait comprendre à leur auditoire, la résilience que le peuple béninois doit développer pour faire face aux pressions des groupes armés terroristes qui menacent la tranquillité des populations béninoises. « Les forces de défense et de sécurité vont jouer leur partition mais elles ne peuvent faire face à la menace sans la participation des populations. La question de la sécurité est l’apanage de tous. La population est invitée à faire montre de son patriotisme par une collaboration active avec les forces de défense et de sécurité afin d’empêcher que les terroristes ne viennent s’installer sur le territoire béninois. » ont-ils fait savoir.

De manière plus précise, et conformément aux instructions du Ministre de l’Intérieur, le chef de la délégation, Éric AGOSSOUNON a sensibilisé les participants sur la nécessité de contribuer au renseignement territorial et à la lutte contre le péril djihadiste. Les leaders locaux ont été en conséquence, invités à suivre dans leurs localités respectives, les mouvements des populations, les changements brusques de comportement de certains citoyens ainsi que les messages délivrés dans certains cercles. Ce message doit être répercuté au sein de la population afin que cette dernière puisse collaborer avec les élus, les forces de défense et de sécurité pour la préservation de l’intégrité territoriale du pays. 
À Djougou, Copargo, Ouaké et Bassila dans le département de la Donga, Foudou IDRISSOU Contrôleur Général de Police et Directeur général de la Sécurité publique, a délivré le même message.

#GroupesArmés, #Attaquesterroristes, #Ministèredel’Intérieur, #VisBen, #Frontières, #Wasexo

J-Marc Aurel AGOSSOU

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :