Culture : Les trésors royaux du Bénin emportés par la colonisation, bientôt rapatriés

 Culture : Les trésors royaux du Bénin emportés par la colonisation, bientôt rapatriés

L’actuel locataire du palais de la Marina vient d’aborder un autre volet de son projet de société. Il s’agit de la restauration du patrimoine culturel béninois. En effet, le conseil des ministres du mercredi 27 juillet 2016 a décidé d’engager les processus pouvant aboutir au retour des trésors royaux du Bénin emportés par la colonisation.

Trône du Roi GLELELe chef de l’Etat est plus que jamais déterminé à restaurer le patrimoine culturel Béninois pour booster la destination Bénin. Après la création de l’agence nationale du tourisme et des patrimoines, Patrice Talon a instruit les ministres des affaires étrangères et du tourisme à entrer en négociation avec les autorités françaises et l’Unesco afin de ramener au pays les trésors patrimoniaux emportés dans les années 1892 et qui aujourd’hui sont répartis un peu partout dans les musées et collections privées internationaux. En effet, après l’annulation dans les années 1892 par Béhanzin, successeur du roi Glèlè au trône du Dahomey actuel Bénin, de la convention bilatérale signée avec la France en 1868, une grande guerre se déclencha et emporta non seulement des milliers de vies humaines mais aussi tout le patrimoine culturel matériel du Dahomey d’alors. Les colons se sont emparés des richesses culturelles qui constituent l’histoire et donc le patrimoine matériel du Bénin. On peut citer entre autres le trône du roi Béhanzin, le lion du roi Glèlè, une statuette de 50 cm de longueur  et de 28,5 cm de hauteur mise aux enchères le 13 décembre 2013 à la Galerie Christie’s à Paris et qui aurait coûté 1million 17 mille euros soit 667 millions 108 mille francs Cfa à son acquéreur selon un article publié le 08 février 2013 par la Presse du jour. Le général Dodds à la conquête du royaume rentra dans Abomey le 17 novembre 1892 et s’empara d’une partie du trésor royal laissé par le roi Glèlè. Une partie sera offerte au musée du Tracadero à Paris et le reste à son héritier Achille Lemoine qui, en 1926, le céda contre une forte somme à Charles Ratton. 124 ans après ces évènements malheureux, le gouvernement de la rupture a décidé de faire un retour dans le passé et de reconstituer l’histoire du Bénin. Tous les trésors déployés dans les musées à travers le monde doivent être retrouvés et ramenés à la source. Telle est désormais la noble mission confiée non seulement au ministre du Tourisme et de la culture Ange N’koué et son collègue des affaires étrangères Aurelien Agbénonci mais aussi à tout Béninois capable de mettre la main à la pâte pour la restitution de l’histoire. Faut-il le rappeler, En 1985, le complexe des 10 palais royaux de la cité d’Abomey a été totalement intégré dans le patrimoine culturel mondial de l’Unesco. Ce qui une fois de plus dénote de la richesse et de la rareté de l’héritage culturel national. Il urge alors que le Président Patrice Talon et son gouvernement soient soutenus dans leur vision de faire du Bénin la destination la plus prisée tout en promouvant la culture et les patrimoines matériels et immatériels.

Lire l’extrait du point de presse de Koupaki à cet effet

RETOUR AU BENIN DES TRESORS ROYAUX D’ABOMEY EMPORTES LORS DE LA CONQUETE de novembre 1892
Le Conseil a instruit le ministre des affaires étrangères et de la coopération et le ministre du tourisme et de la Culture à engager les négociations avec les autorités françaises et l’Unesco pour le retour au Bénin de ses biens culturels. Lesdits ministres rechercheront toutes les compétences nationales et étrangères susceptibles de contribuer à des recherches approfondies de tous les biens royaux emportés et répartis dans des musées à l’étranger et dans les collections privées.
Marc KOSSOU  www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :