Débat sur la réquisition des intrants coton ce mardi au Parlement : Le gouvernement explique la raison d’Etat aux députés

Parmi les trois points inscrits à l’ordre du jour de la dernière séance plénière prévue pour ce mardi 10 juillet 2012 pour le compte de  la première session ordinaire de l’année, figure la question d’actualité relative aux intrants coton posée par le député Kolawolé Antoine Idji et quelques uns de ses collègues.

Francis Z.OKOYA

 Dans cet acte de contrôle de l’action gouvernementale posé 12 Juin 2012, le député Idji demandait au gouvernement d’expliquer à la représentation nationale, les raisons légales qui sous-tendent la réquisition des stocks intrants propriétés d’une entreprise privée. L’élu de l’Union fait la Nation voulait aussi savoir les dispositions prises pour fournir les 90 000 tonnes d’engrais et le million de litres d’herbicides pour une campagne réussie.

L’on se souvient qu’aux lendemains des opérations de réquisitions des stocks d’intrants à Allada et en haute mer, des membres du Gouvernement notamment le ministre Marcel de Souza, ont organisé une conférence de presse au cours de laquelle, les saisies opérées par l’Exécutif, ont été mises sur le compte de la raison d’Etat. Le Gouvernement expliquera ce mardi 10 juillet 2012 ce concept et son fondement à la représentation nationale.

Le deuxième point de cette séance avant la clôture de la première session aussi une question orale. Elle est relative aux mesures diligentes envisagées par le Gouvernement pour transmettre à l’Assemblée Nationale des projets de loi relatifs aux statuts spéciaux et particuliers des personnels militaires des forces de sécurité publique et assimilés en République du Bénin

 

Question d’actualité de Kolawolé IDJI

A l’attention de Mr le Président de l’Assemblée Nationale

Question d’actualité

La campagne cotonnière 2012-2013 semble de plus en plus hypothéquée, sans qu’aucune réaction cohérente et compréhensible du gouvernement ne soit enregistrée. On assiste plutôt à :

 Une intensification de la communication (presse écrite, presse audiovisuelle) qui n’informe réellement, ni n’éclaire l’opinion publique.

 Une saisie hors procédure judiciaire, à Allada, la nuit du vendredi 8 au samedi 9 Juin 2012 des intrants, notamment les engrais, de l’entreprise SDI, puis le 10 Juin 2012, l’arraisonnement toujours hors procédure judiciaire, en haute mer d’un bateau chargé d’insecticides appartenant à la même société ;

Il est demandé au gouvernement d’expliquer à la représentation nationale :

 Quelle sont les raisons légales qui sous-tendent l’action du gouvernement consistant à s’accaparer des intrants appartenant à une entreprise privée, sans l’intervention d’aucune procédure judiciaire ?

 Quels sont les effets prévisibles de telles actions sur le climat des affaires au Bénin ?

 Quels sont les tenants et les aboutissants ainsi que les conséquences de la non fourniture à ce jour des intrants aux cotonculteurs ?

 Quelles sont les actions prévues pour fournir les 90 mille Tonnes d’engrais et le 1 million de litres d’herbicide dont la production de coton a besoin aujourd’hui au Bénin ?

Fait à Cotonou, le 12 Juin 2012,

Ont signé :
1-Kolawolé Idji
2-Eric Houndété
3-Sèhouéto Lazare
4-Ahossi Basile Léon
5-Fikara Saka
6-Tchocodo Gabriel

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :