Débat autour des Règles générales sur les prochaines élections: Une Cena de 11 membres pour élire le prochain Président de la République

Débat autour des Règles générales sur les
prochaines élections:

Une Cena de 11 membres pour élire le
prochain Président de la République

 

Les débats autour du rapport de la
Commission des lois sur les propositions de lois portant Règles générales des élections en République du Bénin ont repris hier mardi 17 août 2010 à l’Assemblée nationale. Les compositions de la
Cena et de ses démembrements ont été les principaux points abordés par les députés.

Francis Z.
OKOYA

Après les longues discussions sur
l’intégration ou non des intitulés complets  des articles relatifs à la loi sur la Lépi et pris en compte par les propositions de loi portant Règles
générales pour les élections en République du Bénin, les députés se sont prononcés sur les compositions de la  prochaine la Commission Electorale
Nationale Autonome et ses démembrements. Ainsi l’option générale de la réduction du coût des élections a conduit à la réduction des effectifs des instances appelées à organiser les élections de
2011. C’est ainsi que le nombre des membres de la Commission Electorale Nationale Autonome ( Cena) a tombe de 17 à 11. Si celui des Commissions 
Electorales Départementales ( Ced) reste inchangé avec 11 membres, celui  des Commissions Electorales Communales ( Cec) passe de 7 à 9 membres et pour
le cas spécifique de Cotonou Commune qui se trouve être en même temps un département, le nombre des membres Cec retenu pour cette commune est 21. Pour ce qui est des Commissions Electorales
d’Arrondissement ( Cea) l’effectif est maintenu à 7 membres.

Selon les propositions retenues
par les députés, les onze (11) membres de la Cena seront désignés comme suit : 8 par la Représentation nationale, un (01) par le Gouvernement, un (01) de la Société civile et un (01) dernier
membre juriste de haut niveau. A préciser que ces deux (02) membres seront retenus par l’Assemblée nationale après un appel à candidature.

Quand le jeûne musulman
interrompt les séances plénières de l’Assemblée nationale

La chose a commencé le lundi 16
août dernier avec la demande de la 2ème secrétaire parlementaire, l’honorable Amissétou Affo Djobo de voir suspendre la séance plénière pour lui permettre d’aller rompre son jeûne.
Cela parce que le 1er Secrétaire parlementaire le député Joachim Dahissiho était absent. Or il est prévu dans le Règlement Intérieur de l’Assemblée nationale qu’aucune séance plénière
ne peut se tenir sans la présence d’au moins des Secrétaires Parlementaires. Cette situation a conduit à la suspension de la plénière de ce lundi. Le lendemain c’est-à-dire hier mardi 17 août,
les mêmes causes produisant les mêmes effets, la séance plénière a été suspendue. Célestine Adjonohoun député Fcbe a profité pour inviter ses collègues à venir tôt au Palais des Gouverneurs pour
que le travail puisse commencer au plus tard à midi et se terminer autour de 19 heures.

 

 

Partager l’article !
 
Débat autour des Règles générales sur les prochaines élections: Une Cena de 11 membres pour élire le prochain Président de la République:

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :