Diplomatie parlementaire : Le point de la visite du président de l’Assemblée Nationale de France au Bénin

 Diplomatie parlementaire : Le point de la visite du président de l’Assemblée Nationale de France au Bénin

(Lire ses adresses aux députés béninois et à son départ de Cotonou)

Après son séjour en terre Burkinabè,  le Président de l’Assemblée Nationale de France, Claude Bartolone  a été accueilli dans l’après midi du jeudi 23 mars dernier à  l’aéroport international de Cotonou par son homologue, le président Adrien Houngbédji. Dans la matinée du vendredi 24 mars, l’hôte français a été reçu en audience par le chef de l’Etat Patrice Talon en présence du président Adrien Houngbédji. Dans l’après midi, Claude Bartolone a visité la ville capitale du Bénin avant de se rendre au palais des Gouverneurs. A l’Assemblée nationale, le président Claude Bartolone  a eu un tête-à-tête avec son homologue béninois puis s’est adressé à l’intérieur de l’hémicycle, à l’ensemble des députés. Il a ensuite eu une séance de travail avec la conférence des présidents (membres du Bureau, présidents de commissions, de groupes parlementaires) élargie aux membres du Réseau parlementaire d’amitié Bénin-France dirigé par l’honorable Edmond Zinsou. C’est ensemble dans la soirée que Claude Bartolone,  sa délégation et les parlementaires béninois ont dîné au domicile du président Adrien Houngbédji.

Le séjour du président Claude Bartolone au Bénin a été écourté puisqu’il s’est envolé dans la soirée de ce même vendredi 24 mars pour assister en France aux obsèques de l’ancien président de l’Assemblée nationale française, ancien premier secrétaire du Parti socialiste et ancien secrétaire d’Etat Henri Emmanuelli  mort le  mardi 21 mars, à Bayonne, à l’âge de 71 ans.

Voici les adresses de Claude B Bartolone aux parlementaires béninois et à son départ de Cotonou.

F.Z.O

 17498956_605281809672252_4766423008952073126_nDECLARATION DU PRESIDENT CLAUDE BARTOLONE DEVANT LES PARLEMENTAIRES BENINOIS

“Mesdames et Messieurs les parlementaires, C’est toujours un plaisir pour un président d’Assemblée de s’adresser à des amis et collègues. Nous sommes les représentants du peuple quels que soient les pays dans lesquels nous sommes députés, nous avons les uns et autres, la démocratie et cette fonction de représentant du peuple à la tête. Je suis très heureux que nous puissions nous voir à un moment où vous êtes dans une période importante de votre histoire politique et parlementaire. Je suis heureux avec ma délégation d’être parmi vous à un moment où plus que jamais, nous avons besoin, la France et ses pays amis, de renforcer ses liens et plus que jamais, l’Europe et le Continent africain ont besoin de renforcer les liens économiques, sociaux et environnementaux. Nous sommes rentrés dans une nouvelle période où, on le sent bien, tous les défis nous assaillent ; celui de la démocratie, bien sûr. Nous sommes, les uns et les autres, chargés de la faire vivre ; celui de l’aspiration de nos compatriotes, avoir droit à l’éducation, à la santé, et à la formation professionnelle et des sujets qui nous obligent aujourd’hui à travailler ensemble. Que ça soit la double transition écologique et énergétique ou la lutte déterminante qui est la nôtre contre le terrorisme. Dans ce cadre là, et pour relever l’ensemble de ces défis, le débat ou la discussion entre des parlements des pays amis et frères est indispensable. C’est au nom de cette amitié que je suis là aujourd’hui. C’est au nom de cette amitié que je vous remercie pour cet accueil que vous nous réservez.”

DECLARATION DE CLAUDE BARTOLONE AU DEPART DE COTONOU

“J’ai retenu beaucoup de choses de cette visite, que ce soit après la rencontre avec le président de la République, que ce soit après la réunion avec mon homologue président de l’Assemblée nationale et les parlementaires. J’ai pu constater à la fois, notre envie de travailler ensemble, j’ai pu constater le souhait des députés d’avoir des échanges pour que nous puissions ensemble améliorer notre outil démocratique, qu’est l’Assemblée nationale, parce que pour les uns et les autres, nous avons envie que le peuple se sente concerner par nos travaux et nos discutions et nous aurons des échanges, pour essayer de voir comment on peut améliorer en terme de communication, travail législatif, formation des personnels et des élus, cet outil, pour répondre aux besoins des béninois. Et puis, j’ai pu constater que sur un certain nombre de sujet, nous partagions une envie de relever les défis, que ce soit celui de la sécurité, que ce soit celui du choc démographique, que ce soit des liens à réinventer entre l’Europe et le continent africain, bref, je crois, qu’ici comme en France, l’on se rend compte que nous sommes entrés dans un nouveau monde qui nous oblige à trouver des réponses nouvelles, notamment, compte tenu de la transition écologique, compte tenu du terrorisme et du besoin de sécurité et nous allons le faire ensemble.”

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :