Dispositions législatives pour un nouveau départ de la démocratie béninoise : Louis G. Vlavonou et la 8ème Législature posent l’acte final avec le Statut de l’opposition

 Dispositions législatives pour un nouveau départ de la démocratie béninoise : Louis G. Vlavonou et la 8ème Législature posent l’acte final avec le Statut de l’opposition

La 8ème Législature n’est qu’au sixième mois de sa mandature. Indubitablement donc, le Président Louis G. Vlavonou et ses collègues députés auront à examiner et adopter bien d’autres lois à portée socio-politique. Mais, en attendant, les élus de la nation viennent de poser ce jeudi 21 novembre 2019, l’acte final devant consacrer un nouveau départ de la démocratie béninoise. A l’unanimité, ils ont adopté la loi portant Statut de l’opposition.

Loin des vœux pieux de la loi n°2011-36 du 14 octobre 2002 portant statut de l’Opposition qui n’a pas connu de décrets d’application et dont le plus grand mérite était de définir les avantages, privilèges et honneurs du Chef de file de l’opposition, la nouvelle loi portant Statut de l’Opposition ou “loi Kassa” du nom de  son initiateur,  définit clairement « l’ensemble des règles juridiques permettant aux partis politiques de l’opposition de disposer  des libertés et des moyens nécessaires en vue de leur libre et pleine participation à l’animation de la vie politique nationale » (Article 2)

Un nouveau départ de la démocratie avec une 8ème Législature porteuse d’espoir

Après avoir  écouté les attentes et souhaits  des uns, les récriminations et dénonciations des autres, les participants au Dialogue politique d’octobre dernier, ont formulé des recommandations à partir desquelles un Comité d’experts a fait des propositions pour l’apaisement du climat socio-politique, le retour à la cohésion nationale et le renforcement de la démocratie.

Et, alors que le peuple (y compris la classe politique) tournait son regard vers Patrice Talon, le Chef de l’Etat lui, plaçait sur les épaules du président Louis G. Vlavonou et des députés, tout l’espoir de voir les douloureuses pages des Législatives d’avril dernier tournées.

Sans désemparer, les représentants du peuple ont donc initié, étudié en Commissions, examiné puis adopté en plénière, des textes de lois, qui consacrent un nouveau départ de la démocratie béninoise. L’arsenal législatif béninois, grâce à la 8ème Législature, s’est enrichi de la loi portant Amnistie, les lois relatives à la Charte des partis politiques, à la révision de la Constitution,  au Financement public des partis politiques, au Code électoral et depuis ce jeudi 21 novembre 2019, de la loi portant Statut de l’Opposition.

Ainsi, quelques mois seulement après son installation, la 8ème Législature du Parlement béninois s’est retrouvée comme cheville ouvrière pour la mise en œuvre d’un vaste chantier porteur d’espoir national. Le Président Louis G. Vlavonou et les députés dans leur ensemble en harmonie avec le désidérata du peuple, ont avec abnégation et brio, accompli leur part de responsabilité. L’histoire l’a acté.

J-Marc-Aurel AGOSSOU  www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

 #StatutOpposition, #Democratie,  #Lois, #Assembleenationale, #Wasexo, #Benin

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :