EDITO: Parole donnée contre avion prêté !

EDITO: Parole donnée contre avion prêté !

« L’homme n’est rien sans les hommes ; il vient dans leurs mains et repart dans leurs mains ». Seydou Badian ne croyait pas si
bien dire parlant du sens et de la valeur qui régissent les relations humaines. Appliquée à la politique, je pourrais bien dire qu’un élu n’est rien sans les électeurs ; il vient par leur
vote et repart par leur vote. Les relations ici entre l’élu et les électeurs sont basées sur la parole, sur la parole donnée. Qu’en est-il des relations entre les électeurs de mars 2006 et l’élu
de la même période et/ou ses hommes ? Beaucoup de choses ont été promises, dans bien de situations, la parole du chef et/ou  des ses hommes a été donnée….puis reprise. Le
chroniqueur voudrait occulter les fameux accords avec l’alliance Wologuèdé devenue G4 avec l’entrée du Prd et qui s’est finalement muée en “L’Union fait la Nation”. Je voudrais aussi passer sous
silence la promesse des 30% de place aux femmes dans le gouvernement du docteur. Cure de la lutte contre la corruption, de la valorisation de la Vallée de l’Ouémé, des 600 milles tonnes de coton,
du Bénin sans délestage, de la croissance à deux chiffres… en somme la promesse du Bénin émergent. Pour toutes ces promesses, on dira qu’il y a certainement eu des aléas socio-politiques et
économiques. Soit ! Mais  qu’en est-il de l’avion présidentiel, le fameux coucou volant ? Pourquoi diable envoyer l’agent judiciaire du Trésor du Bénin, le Directeur
du cabinet militaire du président de la république, le commandant des forces aériennes du Bénin, l’avocat conseiller technique juridique du Président de la République à Abidjan, discuter avec un
opérateur et apposer leur signature au bas d’un document dans lequel il est reconnu que l’avion présidentiel est encore et toujours la propriété d’un opérateur économique ? Et que ce dernier
s’est engagé  à transférer la propriété de cet avion au Gouvernement  béninois à condition que l’Etat lui rembourse ce qu’il lui doit ? Donner sa parole
et ne pas la respecter passe encore que… mais signer un document devant et avec avocat et conseiller juridique, il faut avoir du cran pour ne pas respecter le contenu de ce qu’on a signé. A lire
le procès verbal de la réunion d’Abidjan du 22 octobre 2008, réunion entre Martin Rodriguez, son directeur général, Gilles Lalèyè, et tous les grands ‘‘ quelqu’uns’’ que le régime a envoyé en
terre ivoirienne, un constat s’impose : Le gouvernement a donné sa parole, ne l’a jamais honorée depuis échéance en septembre 2008, a ensuite investi des milliards dans un avion qui
juridiquement peut être considéré comme pour autrui. C’est la parole donnée contre  l’avion prêté…

 Francis Z. OKOYA

 

Partager l’article !
 
EDITO: Parole donnée contre avion prêté !:

EDITO: Parole donnée contre avion prêté !

« L’homme n’est rien sans …

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :