Editorial : Les solutions Yayi

Editorial : Les solutions Yayi

Jusqu’en 2006, au départ de Kérékou le Bénin était plongé dans un océan de problèmes. Et si les Béninois ont pensé
à juste titre qu’un docteur en économie de développement, un financier de son état, un directeur, d’une banque sous régionale, bref comme le disent mes frères Adja « un coupeur de billets de
banque » devait avoir la solution. Et Boni Yayi a ses solutions. La dernière trouvaille du docteur pour faire taire la polémique autour de la lépi a été simple : lancer le recensement perle
à perle après avoir réuni et écouté une dernière fois les protagonistes exception faite des principaux acteurs concernés. Koubourath, Océni, Moïse Mensah, Mathurin Nago, n’ont jamais dit la même
chose que « l’Un », le G13, Fors-Lépi… Mais pourtant ceux sont eux que Boni Yayi a décidé d’écouter en dernier ressort sur la question de la Lépi.

Il
ne fait de doute dans la tête de personne que la dernière marche réclamant la réalisation de la Lépi était sur commande : l’image même des marcheurs, leur qualité trahie par leur physique et leur
simple difficulté à prononcer le mot « Lépi » sont assez éloquents sur la genèse de leur marche. Ça sent le changement à plein nez. Personne ne s’est posé la question de savoir ce qu’il
adviendrait si usant des mêmes tactiques et moyens, les contestataires de la Lépi envoyaient aussi les leurs dans les rues. La solution Yayi pour une Lépi, n’est pas la solution de la Lépi. La
dictature du faire-faire camouflée sous le voile transparent des multiples échanges au Palais de la Marina, les marches commanditées, les ordres au Parlement et à la Cour constitutionnelle ne
sont pas parvenus à faire changer de position ceux qui ne disent et ne pensent la même chose que Yayi sur la question.

Cette solution Yayi a pourtant montré ses limites plusieurs fois déjà. N’en déplaise a ceux qui parlent de gouvernement ventilateur, Yayi a ses solutions. Pour le coton, pour
la Sbee, pour les résultats des élections communales et locales de 2008, pour les enseignants, pour la vieille classe, politique pour les députés Fcbe rebelles, pour les douaniers contestataires,
pour la recevabilité de la loi abrogent la Lépi, pour faire plier Issa Salifou, pour limiter Abt…Yayi a testé ses solutions et pourtant.

 

Francis Z. OKOYA

 

Partager l’article !
 
Editorial : Les solutions Yayi:
Editorial : Les solutions Yayi

Jusqu’en 2006, au départ de Kérékou le Bénin était plongé dans u …

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :