En fin de contrat d’expertise professionnelle : Les jeunes volontaires de 2015 implorent la clémence du gouvernement

 En fin de contrat d’expertise professionnelle :  Les jeunes volontaires de 2015 implorent la clémence du gouvernement

(Pour une bonne capitalisation des expériences acquises)

« Quel sort nous réserve-t-on après deux ans de volontariat au service de l’Etat ? Quel crime avons-nous commis en acceptant de servir l’Etat ? Sommes-nous des citoyens entièrement écartés ? » Ce sont là quelques questions douloureuses, expression du mauvais traitement dont fait l’objet depuis l’avènement du régime du Nouveau Départ, la 2ème promotion des  Jeunes volontaires d’expertise professionnelle (Jvep).

ImplorerRéunis à nouveau en Assemblée générale dans la soirée du vendredi 15 Septembre dernier, le Collectif des Jvep se dit méprisé par le ministre de tutelle, Oswald Homéky qui, faut-il le rappeler, avait annoncé devant les députés à l’Assemblée nationale en Décembre 2016, la réorganisation du service du Volontariat au Bénin. Mais depuis plus de six mois, plus rien ne résonne. Les jeunes béninois embarqués dans cette aventure depuis Septembre 2015, vivent chaque jour dans le désespoir. Selon le président du Collectif, Symphorien Vodounon, l’Etat leur doit plus de cinq mois d’allocation forfaitaire. Quel crime ont commis ces jeunes diplômés béninois qui ont accepté de servir l’Etat dans divers domaines? Qu’est devenu le programme de réorganisation du volontariat au Bénin ? Autant d’interrogations qui doivent interpeller la conscience de l’actuel gouvernement face à la situation de ces jeunes. « L’Etat n’assume pas ses responsabilités vis-à-vis de nous. Il attend deux à six mois avant de nous balancer deux mois d’allocations forfaitaires. Nous voulons désormais que l’Etat nous paye tous les mois d’arriérés. Car, nous sommes déjà à la fin du contrat sans oublier le paiement des primes de démobilisation. Ce que nous voulons principalement est que l’Etat nous réverse dans la fonction publique, vu que nous avons déjà des acquis dans nos domaines respectifs » a réclamé le président du Collectif. Refusant donc de subir le sort qui plane sur leur tête dès la fin de ce mois de Septembre, le Collectif des jeunes volontaires d’expertise professionnelle réclame entre autres, le paiement intégral de tous les arriérés de leurs allocations forfaitaires et des primes de démobilisation à la fin de contrat et leur reversement sans condition en tant qu’agents permanents de l’Etat afin de leur éviter de retourner au chômage tout en privant l’Etat Béninois des expériences acquises. Faut-il le rappeler, les Jvep ont organisé le 25 juillet 2017, un sit-in au ministère du sport à Cotonou. Sit-in au cours duquel, ils ont été rassurés par l’autorité de tutelle. Mais leurs revendications semblent être jetées aux oubliettes. Vivement que le gouvernement du Président Patrice Talon prenne la situation à bras le corps afin d’éviter de créer de nouveaux chômeurs et du coup, faire de
nouveaux mécontents dans les rues dans les prochains jours.

Marc KOSSOU www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!
  

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :