Concentrées d'informations sur le Bénin et le monde à votre service depuis 2009

En prélude à la Conférence Internationale des Barreaux : Libreville abrite une session de formation du CIFAF les 29 et 30 novembre 2021

Du 29 au 30 novembre 2021, le Centre International de Formation des Avocats Francophones (CIFAF) organise à Libreville au Gabon, une session de formation en prélude aux assises de la Conférence Internationale des Barreaux de tradition juridique commune.

A travers un entretien avec la rédaction de votre journal en ligne, le Directeur du CIFAF, le Bâtonnier Jacques Migan évoque le contexte de la tenue de cette session de formation. Il a aussi levé un coin de voile sur le thème central et ses déclinaisons qui feront objets d’échanges entre les formateurs et les avocats francophones invités à participer à ladite session de formation.

A propos de la Conférence Internationale des Barreaux (CIB), le Bâtonnier Jacques Migan rappelle que c’est un creuset qui permet le rassemblement des avocats de tous les barreaux francophones du monde pour discuter et échanger d’une part, sur des problèmes communs à l’exercice de la profession, et d’autre part sur le rôle de l’Avocat dans la promotion et le renforcement de l’Etat de droit et de la démocratie aujourd’hui.

Il indiquera aussi et surtout que le CIFAF a institué depuis 2000 et tient de façon régulière avant cette « grande messe » des Avocats que constituent les assises de la CIB, une session de formation continue.

« La tenue de cette session de formation présente l’avantage de ressembler un grand nombre d’avocats qui participent par la même occasion aux activités de la CIB. La session du CIFAF de cette édition aura lieu à la Maison de l’Avocat sise au Palais de Justice. Elle sera axée sur des thématiques en rapport au blanchiment d’argent et au financement du terrorisme… » a-t-il fait savoir.

Pour le Directeur du CIFAF, cette thématique générale ne sera pas abordée sans lien avec ce qui fait le cœur de la profession d’avocat : la déontologie, la pratique professionnelle, le droit processuel. « Vous savez, il y a au plan mondial une montée de la criminalité organisée, et les auteurs de ces actes criminels tentent par tous les moyens de blanchir l’origine criminelle des fonds afin de les injecter dans le circuit normal et régulier. En tant que conseil, l’avocat se retrouve au cœur de grandes opérations juridiques et économiques.  Il est donc important pour l’Avocat de connaître les dispositions applicables en la matière pour prendre les mesures prudentielles qui s’imposent en matière de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme. »

Des formateurs expérimentés venus d’Europe et d’Afrique choisis par le CIFAF, le Barreau du Gabon et la CIB animeront différents modules au profit des avocats francophones qui participeront gratuitement à cette session de formation en présentiel ou par visio-conférence en raison des contraintes sanitaires a renseigné le Directeur du CIFAF.

Les thèmes objets de la session de formation de Libreville

Au cours de l’entretien qu’il nous accordé, le Bâtonnier Jacques Migan a indiqué que lors du déroulement des travaux de la session de formation de Libreville, les thèmes suivants seront abordés : 1-Panorama de la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme ; 2-l’obligation de signalisation des opérations dans la lutte contre le blanchiment de capitaux par l’avocat ; 3-le délit de blanchiment de  capitaux au regard des affaires dites MBA ; 4-de quels outils les avocats ont-ils besoin pour évaluer et documenter leurs risques LCB-FT en ce qui concerne l’activité de leur cabinet et pour chaque dossier client ?; 5-l’identification de la clientèle par l’avocat dans la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme; 6-la déontologie de l’avocat aujourd’hui.

J-Marc Aurel AGOSSOU
#Cifaf, #ConferenceInternationaledesBarreaux, #SessiondeFormation, #AvocatsFrancophones, #VisBen, #Libreville

1 Review

Dieumene Dominique
1

La pratique professionnelle

Éducation

Write a Review

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Exit mobile version