Examen en commission du budget du Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche: 5000 jeunes installés en 2017 pour le développement de la basse et moyenne vallée de l’Ouémé

 Examen en commission du budget du Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche: 5000 jeunes installés en 2017 pour le développement de la basse et moyenne vallée de l’Ouémé

ministere-de-lagriculture-de-lelevage-et-de-la-peche61% des 105 milliards de Fcfa prévus pour le Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche en 2017, seront investis dans différents programmes et projets des différents secteurs de ce département ministériel. A en  croire Delphin O. KOUDANDE, après son passage ce mardi 15 novembre 2016 devant la commission budgétaire, il s’agira d’un investissement massif pour les filières dont les produits sont à haute valeur ajoutée notamment de l’ananas, de l’anacarde et les cultures maraîchères. Les cultures  vivrières pour assurer la sécurité alimentaire ainsi que l’aquaculture continentale, la pisciculture et les filières lait, œuf et viande ne seront pas du reste dans cet investissement. Mais pour 2017, il y a aussi et surtout un grand projet de développement de la basse et moyenne de l’Ouémé avec l’installation de 5000 jeunes dans cette vallée pour la développer. C’est ce qu’a fait savoir à la presse parlementaire le ministre Delphin O. KOUDANDE dont voici un extrait des propos

«…Le budget du Maep pour  le compte de l’année 2017  est de 105 milliards de Fcfa répartis pour les 61%  en dépenses d’investissement et pour les 35% aux dépenses ordinaires. C’est pratiquement un budget d’investissement  pour l’agriculture. Mais en quoi ces investissements consistent. Nous avons un certain nombre de réformes par rapport au développement de l’agriculture. Le principe sur lequel ce développement est basé, c’est d’abord la séparation du rôle régalien de l’Etat  et de l’activité de production agricole. Par rapport à cela, il a été mis en place la création des pôles de développement qui consiste en un découpage du territoire national en 7 pôles qui suivent les zones agro-climatiques, mais aussi les Communes où il y a une certaine homogénéité par rapport aux activités de culture et par rapport au développement des filières. De l’autre côté, pour jouer le rôle régalien de l’Etat, nous avons créé des directions départementales de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche qui vont jouer le rôle de suivi des normes et de la qualité (…)  Il y a certaines filières qui ont été retenues pour recevoir un investissement massif. Je veux parler des filières dont les produits sont à haute valeur ajoutée. Il s’agit de l’ananas, de l’anacarde et les cultures maraîchères. Nous avons aussi les cultures  vivrières pour assurer notre sécurité alimentaire. En dehors de ça, nous avons l’aquaculture continentale, la pisciculture et les filières lait, œuf et viande. Enfin, nous avons un grand projet de développement de la basse et moyenne de l’Ouémé avec l’installation de 5000 jeunes dans cette vallée pour la développer. Sur le budget, les députés ont trouvé que nous étions très ambitieux. Nous leur avons dit que cela concorde avec la vision du Chef de l’Etat qui, dans toutes déclarations, dit qu’il va investir massivement dans l’agriculture. Les députés se sont aussi inquiétés de notre consommation budgétaire. Mais nous les avons rassurés de la nécessité des investissements pour booster la production. Nous allons également investir dans la recherche avec les infrastructures adéquates et la formation des chercheurs… »

F.Z.O  www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :