Financement du Plan Stratégique de Développement et de Modernisation de l’Assemblée Nationale: Les PTF s’engagent

 Financement du Plan Stratégique de Développement et de Modernisation de l’Assemblée Nationale: Les PTF s’engagent

Cérémonie d’ouverture des travaux de la Table Ronde des PDF pour le financement du Plan Stratégique de Développement et de Modernisation de l’Assemblée Nationale (PSDMA)

Cérémonie d'ouverture des travaux de la Table Ronde des PDF pour le financement du Plan Stratégique de Développement et de Modernisation de l'Assemblée Nationale (PSDMA)
Cérémonie d’ouverture des travaux de la Table Ronde des PDF pour le financement du Plan Stratégique de Développement et de Modernisation de l’Assemblée Nationale (PSDMA)

Le Ministre des affaires étrangères et de la coopération, les  Ambassadeurs accrédités au Bénin et les Partenaires Techniques et Financiers ont répondu nombreux ce lundi 05 décembre 2016 à l’invitation du Président de l’Assemblée nationale et du Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement, Coordonnateur Résident des Activités Opérationnelles du Système des Nations Unies. Ensemble, à Azalaï Hotel de la Plage, ils ont échangé sur le financement Plan Stratégique de Développement et de Modernisation de l’Assemblée Nationale (PSDMA) et ont pris chacun en ce qui le concerne, des engagement pour la mise en œuvre de ce Plan. Après la présentation par l’honorable Bako Ari Fari du PSDMA et de son mécanisme de suivi, plusieurs Partenaires Techniques et Financiers (une quinzaine) avec en tête Federica Mogherini Représentante de L’union Européenne, ont non seulement exprimé leur satisfaction sur la qualité du document, la vision et la une dynamique de continuité  qui le soutendent mais surtout, ont pris des engagements pour accompagner le Parlement dans sa mise en œuvre.

A l’ouverture des travaux, Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident des Activités Opérationnelles du Système des Nations Unies et Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement au Benin a rappelé que “…c’est depuis 2015, que le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) travaille  avec l’Assemblée Nationale sur comment doter le Parlement  d’un document stratégique qui intègre une vision prospective, holistique et cohérente de son développement …. Les deux parties, l’Assemblée Nationale et le PNUD, ont alors convenu de ce qu’il faut un “Plan stratégique de développement et de modernisation de l’Assemblée nationale” pour la période 2016-2024…Ce plan stratégique de développement et de modernisation de l’Assemblée nationale a le mérite de faire le diagnostic stratégique interne et externe de l’Assemblée Nationale, de dégager les Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces de l’Assemblée Nationale, de définir les principaux défis, enjeux et proposition d’une vision pour l’Assemblée Nationale pour les huit prochaines années (2016 étant presque terminée), de présenter le plan d’action pour la mise en œuvre des stratégies, de prévoir son schéma de financement, le mécanisme de mise en œuvre et de suivi –évaluation…”.

 Mais Siaka Coulibaly ajoutera que nonobstant les mérites de ce document, seule sa mise en œuvre effective permettra l’atteinte des résultats escomptés et “la mise en œuvre de ce plan nécessite en effet des moyens humains, matériels et financiers. Le schéma de financement dudit plan prévoit que l’Assemblée Nationale, en sa qualité d’institution de souveraineté nationale, puisse apporter l’essentiel des ressources nécessaires à la mise en œuvre des différents axes identifiés, mais que les ressources extérieures viennent en appoint(Lire ci-dessous, l’intégralité de l’allocution du Coordonnateur Résident des Activités Opérationnelles du Système des Nations Unies)

C’est pour la première fois dans l’histoire du Bénin que l’institution parlementaire se met au-devant de la scène, face aux partenaires techniques financiers, pour leur présenter un plan stratégique et solliciter leur accompagnement dans sa mise en œuvre. les Béninois sont plus habitués à voir plutôt le Gouvernement dans un tel exercice.” Dira d’entrée le Président Adrien Houngbédji  dans son discours d’ouverture des travaux de cette table ronde autour du financement du Plan Stratégique de Développement et de Modernisation de l’Assemblée Nationale (PSDMA).  Il va souligner plus loin que le PSDMA est un plan ambitieux qui s’étend de 2016 à 2024 soit deux législatures: “…Il s’agit de voir loin et grand et les actions envisagées vont au-delà de nos personnes, au-delà du Bureau actuel,  pour s’inscrire dans une dynamique de continuité : voir et prévoir pour les législatures à venir, voir et prévoir pour les générations à venir. Les perspectives générales de ce plan sont établies sur  la période de 2016 à 2024 ; il présente les grands défis de l’Assemblée nationale pour les huit (08) prochaines années, en même temps qu’il décline les différents axes stratégiques, leur traduction en un plan d’actions prioritaires sur la période 2016-2019. L’ensemble est assorti d’un mécanisme de suivi-évaluation…”

Et pour clôturer les travaux après avoir écouté les différents Partenaires Techniques et Financiers, le Président de l’Assemblée nationale dira: “… Nous avons noté un réel souci de tous de contribuer à la modernisation de notre  Parlement. Cela s’est traduit par les engagements qui ont été pris ce jour par beaucoup de Partenaires.  Pour ceux qui n’ont pas pu prendre des engagements ici, je voudrais leur demander de considérer cet exercice comme progressif. Le plan étant disponible, la vision définie, ils pourront manifester leur intérêt à  tout moment…” (Lire ci-dessous, l’intégralité des discours d’ouverture et de clôture du Président Adrien Houngbédji à la Table ronde des PTF sur le financement Plan Stratégique de Développement et de Modernisation de l’Assemblée Nationale)

 aimdbk_5870EXTRAITS: Les neuf (09) axes stratégiques, du Plan Stratégique de Développement et de Modernisation de l’Assemblée Nationale (PSDMA)

  1. l’assainissement du système partisan ;
  2. l’instauration d’une culture d’éthique et de bonne conduite du parlementaire pour une bonne image des élus et du Parlement ;
  3. le développement des systèmes d’information, du numérique et des échanges d’information entre les medias et l’Assemblée nationale
  4. le développement de la diplomatie parlementaire
  5. le renforcement des capacités des parlementaires dans la prise en charge des missions de l’Assemblée nationale en lien avec les besoins des populations
  6. le renforcement des capacités de gestion administrative, financière et comptable de l’administration parlementaire
  7. l’extension du champ et de la portée du contrôle de l’action Gouvernementale et du suivi de l’application des textes de lois;
  8. la sensibilisation des parties prenantes à une veille permanente et au suivi des dossiers de corruption et de mauvaise gestion de deniers et patrimoines publics;
  9. la promotion du genre et des droits humains au regard des valeurs éthiques, morales de la culture béninoise et universelle;

allocution-de-monsieur-siaka-coulibaly-pndu-table-ronde-psdman

discours-pan-ouverture-table-ronde-2016

dsicours-de-clo%cc%82ture-du-pan-sur-table-ronde-pour-le-financement-du-psdman

F.Z.O  www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :