Formation des Avocats Francophones : Me Jacques Migan lève un coin de voile sur le CIFAF

Le 21 septembre prochain, prendra fin la session 2012 de la formation de six semaines organisée au Bénin à l’intention des Avocats des Barreaux d’Afrique Francophone. Cette activité qui se tient chaque année entre Août et Septembre est une initiative du Centre International en Afrique de Formation des Avocats Francophones ( CIFAF) dont l’actuel Directeur est Me Jacques Atchéffon Migan, ancien Bâtonnier de l’ordre des Avocats du Bénin.

Pour lui le CIFAF est une expérience unique qui attire bien de convoitises : « … C’est la première fois au monde que des barreaux de différents pays s’associent pour parfaire la formation de leurs avocats à travers des formations communes et continues… Des pays francophones d’Europe envisagent sérieusement d’envoyer leurs élèves avocats suivre les formations initiales organisée par le CIFAF…  ». Ces formations, soulignons-le, sont assurées par des Avocats plus expérimentés, membres des barreaux francophones d’Afrique, d’Europe, du Canada, des Magistrats, des praticiens ( Assureurs, banquiers, journalistes) et des universitaires. Des précisions apportées par Me Jacques Migan, on retiendra que le CIFAF a aussi pour objectif de renforcer la pratique des avocats ainsi que leurs aptitudes tout au long de leur carrière dans l’intérêt de la mission de service public dont ils sont chargés auprès des juridictions et dans la mission de conseil et d’assistance qu’ils assument envers les opérateurs économiques, les Etats, les institutions ou les particuliers. Et pour mettre en œuvre cette formation continue, le CIFAF entend, à moyens et à longs termes,  organiser,  un cycle de formations en sessions trimestrielles avec des thèmes proposés par le Comité pédagogique et arrêtés par le Conseil d’Administration dirigé depuis le 05 septembre 2012 par Me Jacques Atchéffon Migan. Dans cette veine, des colloques parrainés par le CIFAF et laissés à l’initiative de chaque barreau seront aussi organisés ainsi que des stages pratiques et des conférences du Centre de formation.

Pour mémoire, le CIFAF est né le 14 mars 2000 de la volonté des Barreaux des sept Pays (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal, et Togo)  membres de l’Union Economique et Monétaire de l’Ouest Africain (UEMOA) et vise à donner une formation commune à leurs Avocats afin de favoriser leur intégration régionale et de s’inscrire dans le mouvement d’harmonisation du Droit initié et imprimé par le Traité OHADA.  L’O.I.F, l’O.IT, l’UEMEOA, le Secrétariat  Permanent de l’OHADA, l’ERSUMA et des d’autres organismes tels Afrique et Droit, le Conseil national des Barreaux ( France) sont autant de partenaires qui soutiennent les activités et le fonctionnement du CIFAF dont le siège se trouve à Cotonou.

Francis Z. OKOYA

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :