JIF 2021 et leadership féminin sous la 8ème législature :  LE PRÉSIDENT VLAVONOU EST SUR LA BONNE VOIE SELON LE RÉSEAU DES FEMMES FONCTIONNAIRES PARLEMENTAIRES

 JIF 2021 et leadership féminin sous la 8ème législature :  LE PRÉSIDENT VLAVONOU EST SUR LA BONNE VOIE SELON LE RÉSEAU DES FEMMES FONCTIONNAIRES PARLEMENTAIRES
Écoutez cet article en audio

Comme il est de coutume chaque année, le Réseau des femmes fonctionnaires parlementaires a célébré l’édition 2021 de la Journée internationale de la femme (JIF) ce vendredi 12 mars 2021 au Palais des gouverneurs à Porto-Novo. 

Ce fut une occasion pour la présidente Florine Nago épouse Bognon au nom des femmes fonctionnaires parlementaires de saluer l’important chantier qu’abat le président de l’Assemblée nationale de la 8ème législature Louis G. Vlavonou au profit du leadership féminin. 

 Aux côtés des Femmes fonctionnaires parlementaires, il y avait pour cette édition 2021 de la JIF le Directeur adjoint de cabinet du président de l’Assemblée nationale Isaac Fayomi, le Secrétaire Général Administratif de l’Assemblée nationale Mariano Ogoutolou et des Femmes Fonctionnaires qui ont fait valoir leurs droits à la retraite. 

Deux communications notamment “Le leadership féminin sous la huitième législature”, “..Responsabilité des parents face aux déviances sexuelles dans les écoles” ainsi que d’autres activités ont meublé l’édition 2021 de la JIF 2021 au Parlement.

 Mais avant, trois discours ont constitué l’ossature de la cérémonie d’ouverture. Il s’agit de l’allocution de la présidente du Réseau des femmes fonctionnaires parlementaires Florine Nago épouse Bognon, du mot du SGA Mariano Ogoutolou et de l’adresse du DAC Isaac Fayomi.

Le réseau et ses défis

Dans son allocution, la présidente Florine Nago épouse Bognon a rappelé que la JIF a été instituée dans le but d’amener à réfléchir sur la condition féminine dans le monde, sur son rôle et sa place dans la société. C’est pourquoi, a-t-elle poursuivi, elle est une ultime occasion de mettre en avant les luttes pour les droits des femmes.

 Pour ce qui est de cette édition, une thématique est d’actualité. Il s’agit de l’éducation des filles. Et c’est là tout le combat du Réseau pour réduire des établissements scolaires les déviances sexuelles.

Par ailleurs, elle a remercié les partenaires du Réseau notamment le PNUD à travers le Parcpoge et félicité la 1ere vice présidente du Parlement l’honorable Mariam Zime Talata pour son choix en tant que colistière du président Patrice Talon pour l’élection présidentielle du 11 avril 2021.

 Prenant la parole le SGA Mariano Ogoutolou a salué la rigueur et l’ardeur avec lesquelles la présidente Florine Nago manage le Réseau. Pour le DAC Isaac Fayomi, au Bénin loin de demander l’égalité salariale, la JIF doit être une occasion pour réfléchir dans le sens de combattre le harcèlement sous toutes des formes. “… Vous avez eu le mérite de ne pas organiser seulement une fête mais il y a eu des réflexions et 

d’autres activités de nouage de foulard, de maquillage pour valoriser la beauté féminine…”, a déclaré Isaac Fayomi. 

Le Réseau ouvre son coeur au président Vlavonou

À l’endroit du président de l’Assemblée nationale, la présidente Florine Nago épouse Bognon a déclaré:”… Il n’échappe pas au Réseau des femmes fonctionnaires parlementaires toutes vos actions pour nous soutenir dans nos luttes. Je voudrais rappeler qu’à l’occasion de la JIF 2020, nous déplorions qu’aucune femme n’ait été promue au poste de directrice dans notre administration. Ce message n’est pas rentré dans une oreille de sourd, vous avez écouté en promouvant deux des femmes compétentes du Réseau à de hauts postes de responsabilité de l’administration parlementaire. Monsieur le Président nous vous en remercions pour ce management éclairé dont vous faites montre à chaque fois…”. Aussi a-t-elle rendu un hommage mérité au président Louis Gbehounou Vlavonou pour son combat pour l’épanouissement de la femme populaire.  

Des femmes fonctionnaires parlementaires retraitées distinguées

À l’occasion de l’édition 2021 de la JIF au Parlement, le Réseau des femmes fonctionnaires parlementaires du Bénin a distingué 07 femmes qui ont fait valoir leurs droits à la retraite. Il s’agit de Eulalie Goudjanou, Odile Ohin, Thérèse Weke, Blandine Dideh, Félicité Ahanmada, Haffissatou Badirou et Florence Adjovi. 

En plus de ces femmes, deux autres en activité ont été également distinguées à cause de leur promotion sous la 8ème législature. Des promotions sur la base des compétences qui font la fierté du Réseau. Il s’agit de Françoise Timé promue Directrice adjointe des services législatifs et Carolle Ikoafè épouse Mitchaï promue Directrice adjointe de l’Unaceb. Prenant la parole pour le compte des récipiendaires, Eulalie Goudjanou a dit toute leur gratitude au réseau pour ce geste. 

Hermann OBINTI

#Jif_2021, #Leadership_Feminin, #Femmes_Fonctionnaires_Parlementaires, #VisBen, #LouisVlavonou, ##Wasexo, #Benin

 

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :