Journée Internationale de la Démocratie : Les vérités de l’U.N à la majorité parlementaire

C’est ce lundi 17 septembre 2012 que la communauté parlementaire a retenu pour célébrer la journée internationale de la Démocratie. Il a été retenu que la mouvance et l’opposition parlementaires présentera chacune une communication sur le thème «Dialogue et inclusion : ingrédients essentiels de la démocratie ». M. Moïse MENSAH, a été invité à se prononcer aussi sur la question. Tout ceci a été fait après le discours d’ouverture du Président Mathurin Nago pour l’occasion. En attendant d’avoir  le texte de la communication de Saka Lafia pour le compte de la mouvance parlementaire, voici celui de l’opposition présenté par Basile Ahossi, député de l’Union fait la Nation. Bien de vérités y sont dites et reflètent la réalité politique actuelle du Parlement Béninois, la situation socio-politique depuis le 1er août 2012….

Francis Z. OKOYA

 Communication de l’Union Fait la Nation” 
Porto-Novo, le 17 Septembre 2012

Monsieur Le Président de l’Assemblée Nationale,
Messieurs Les Présidents des Institutions de la République,
Monsieur Le Haut Commissaire à la Gouvernance Concertée,
Chers collègues députés,
Honorables invités, Mesdames, Messieurs
Permettez-moi d’ajouter ma voix à celle de nombreux autres femmes et hommes à travers le monde qui se préoccupent des questions de démocratie, saluer l’Organisation des Nations Unies, mais également l’Union Interparlementaire qui relayent si bien les inquiétudes et les souhaits des peuples.
Le thème de cette année, ”Dialogue et Inclusion: ingrédients essentiels de la démocratie”, nous interpelle tous, Béninois de toute catégorie sur le contenu que nous voulons donner à notre démocratie. Je précise notre démocratie, car bien que les gouvernements démocratiques se distinguent des autres par les principes et les pratiques, il est admis qu’il y a des différences entre les démocraties existantes de par le monde.
Parlant de dialogue, je dirai très brièvement qu’il permet de s’écouter et de se parler, et que Dialogue et Inclusion appellent une notion, peut-être banale, mais plus forte et plus difficile, celle de s’accepter. En effet, on peut écouter l’autre et lui parler; mais si on ne l’accepte pas, il ne sera pas possible de tenir compte de lui, encore moins de ce qu’il dit.
L’ inclusion nous permet non seulement de l’écouter, mais d’intégrer ses idées aux préoccupations collectives qui fondent la démocratie.
Messieurs Les Présidents des Institutions, lorsque j’ai été pressenti pour prendre la parole devant cette auguste Assemblée ce jour, il y a eu un vide qui s’est installé dans ma tête. Que dirais-je à mes collègues et à toutes ces éminentes personnalités sur la démocratie? J’ai eu le reflexe de recourir à certains ouvrages qui m’ont permis de renouer avec Montesquieu et d’autres, à naviguer aussi sur le net. J’en ai rapporté quelques idées, certes des rappels, mais qui, d’un point de vue largement partagé, viennent à propos et soulèvent des questions quant à la vie politique de notre pays. Je voudrais donc les partager avec vous.
Les démocraties évitent les gouvernements centraux, tout puissants. Elles savent que l’une de leurs principales responsabilités est de protéger les droits fondamentaux de l’Homme que sont la liberté de parole et la liberté entre autres pour ceux-ci de s’organiser et de participer pleinement à la vie politique, économique et culturelle de la société.
Les démocraties organisent régulièrement des élections libres et loyales qui ne sont pas une façade servant à légitimer un dictateur ou un parti unique.
Les sociétés démocratiques honorent les valeurs de tolérance, de coopération et de compromis; elles savent que le consensus exige des compromis. Selon les mots du Mahatma GANDHI ” l’intolérance est en soi une forme de violence et un obstacle au développement véritable”.
La loi de la majorité est un moyen d’organiser la vie publique. Aucune majorité, même dans une démocratie n’est fondée à supprimer les droits des minorités ou des individus.
Les droits fondamentaux de l’Homme que tout gouvernement démocratique doit protéger sont notamment la Liberté de parole et d’Expression, le respect de l’Etat de droit, c’est -à-dire l’application de la loi selon les procédures prévues, une égale protection de tous par la loi et la liberté de chacun de s’exprimer, de s’organiser, d’avoir une opinion différente et de participer pleinement a la vie publique. Les minorités doivent avoir la certitude que les pouvoirs publics protègent quoi qu’il arrive leurs droits.
Mesdames, Messieurs, a la suite de ces différentes opinions et idées collectées ça et là, et qui vous n’en doutez point, retracent les grandes lignes du concept de démocratie, je voudrais nous rappeler certains propos et événements récents qui nous permettent de nous positionner par rapport à ce concept.
Le mercredi 1er Août 2012, le Chef de l’Etat a ouvert son cœur à notre peuple. Je ne voudrais pas ici commenter ni entrer dans une quelconque polémique à ce sujet. Mais il y a que la communication du Chef de l’Etat a ouvert le pays à une vague de réactions sur lesquelles je ne voudrais pas non plus revenir. Mais ce dont on ne peut s’empêcher de parler en ce jour de Célébration du dialogue, c’est ce qui s’est passé au Chant d’Oiseau le vendredi 03 Août 2012. Un groupe organisé de citoyens, malheureusement minoritaire, a voulu échanger en salle close sur un sujet d’actualité. Ils en ont été empêchés. Le samedi 04 Août 2012, c’était au tour des jeunes d’être interdits de conférence de presse à Abomey. Mais le lundi 06 Août 2012, c’est une autre jeunesse de la même ville d’Abomey qui a été autorisée à paralyser les rues de la ville par une marche de soutien.
c’est toujours en droite ligne des manifestations suscitées par la communication que le Président d’un groupe qui se prénomme “Les Jeunes Turcs” a déclaré sur nos médias que les opposants devraient être pendus, leurs corps jetés en haute mer, suspendus à des briques afin qu’ils ne réapparaissent plus jamais. La HAAC a suivi, a laissé cette information de la radio des Milles Collines être consommée. Elle réagira plus tard, mais pas explicitement sur ce cas qui sort du commun. Cette HAAC qui, au sortir des élections présidentielles de Mars 2011, s’est montrée très pointilleuse sur la communication, en interdisant la diffusion du point de presse d’un candidat sur les résultats qui couvaient.
Monsieur Le Président de l’Assemblée Nationale, sur votre correspondance qui nous a convié à cette célébration, il est écrit, à la fin du 3è paragraphe: “Le Parlement est l’Institution Centrale de la Démocratie”.
Les députés, membres des Groupes Parlementaires “Union Fait la Nation et PRD/Union Fait la Nation” font à peu près le quart de l’effectif total des députés que nous sommes. Sur les douze (12) postes que comptent le bureau de l’Assemblée et les présidences des Commissions permanentes, ils ne sont nulle part. A la limite, si la Constitution ou le Règlement Intérieur en avaient offert la possibilité, à défaut de les chasser d’ici, on aurait tout au moins désigné les présidents de leurs Groupes Parlementaires pour eux.
NON, le dialogue ne peut se résumer, ni à une entrée au gouvernement, ni aux accolades avec le gouvernement.
Nous constatons tous qu’il est absent de nos comportements et cède le pas à l’exclusion, une absence de dialogue qui annonce les difficultés qui pointent par rapport aux travaux de correction de la LEPI.
Notre pays a plus que jamais besoin des ingrédients qui créent et renforcent la démocratie. L’écoute des groupes minoritaires, le renoncement à la pensée unique, le compromis.
Si nous nous attelons aux vertus que véhicule la démocratie, nous n’aurons besoin de nulle dictature de développement, même pas de démocratie de développement, car la démocratie en elle-même est source de développement.
Si nous continuons de tourner le dos à ces valeurs, nous n’aurons aucun mérite en 2013, à nous retrouver pour célébrer cette journée.

Je vous remercie!!!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :