La Fifa suspend le Bénin du football international : 72 h pour sauver les meubles

Si rien n’est fait d’ici quelques heures, le Bénin, pays du Président en exercice  de l’Union Africaine serait suspendu jusqu’à nouvel ordre, de la communauté internationale de football. C’est la décision prise par la Fédération Internationale de Football suite à la passation de service entre Anjorin et Attolou. Selon la correspondance de la Fifa, et suite à la  décision du tribunal de première instance de Porto-Novo “…le cas a été référé au Comité d’Urgence de la FIFA le 20 juillet 2012.  Le Comité d’Urgence estime que la décision de la Cour d’Appel est une violation manifeste des articles 13 et 17 des Statuts de la FIFA qui obligent les associations membres à diriger leurs affaires en toute indépendance sans l’ingérence d’aucun tiers. ».

 72 heures pour sauver les meubles

Mais toujours selon la correspondance de la Fifa, les autorités politico-judiciaires et les divers acteurs du monde du football béninois peuvent encore sauver les meubles. Il est en effet mentionné dans la lettre : “…En application de l’article 13 par. 3, le Comité d’Urgence a décidé d’octroyer un délai jusqu’au mercredi 25 juillet 2012, y compris, pour que la décision soit révoquée et à défaut, de suspendre la Fédération Béninoise de Football (FBF) avec effet immédiat jusqu’à ce que l’interférence cesse.  Nous vous recommandons de prendre contact avec les autorités judiciaires directement et indirectement liées au cas ainsi qu’avec les autorités politiques pour leur signifier la position de la FIFA et les sensibiliser aux fâcheuses conséquences sur le football béninois. La suspension signifiera que tout joueur, officiel, club et autre membre de la FBF sera privée de tout contact sportif aux niveaux continental et international. De même, la FBF ne bénéficiera plus de l’assistance de la FIFA et de la CAF qu’elle soit financière, administrative ou technique… »

 La politique de la terre brûlée

Voila les derniers faits suite au différend entre le Bureau de Anjorin et le camp Attolou. Ces faits et surtout la décision de la Fifa interpelle à plus d’uns titre. Mais paradoxalement cette décision semble combler les attentes du camp Attolou. Des indiscrétions font savoir que certains membres de ce camp s’en réjouissent presque. D’aucuns auraient écourté leur séjour en Europe pour revenir ” célébrer cette victoire”. On est tenté de penser que la logique qui pourrait soutendre cette attitude ne pourra être que celle de mettre en mal le Gouvernement béninois. Boni Yayi représente aujourd’hui l’Afrique entière. Quelle image projettera le Bénin son pays, au sein de la communauté mondiale si une décision de la Fifa venait à le suspendre du  football international ? « Peut importe » semblent répondre certains hommes du camp Attolou. Un air de vengeance, de règlement de compte avec le Gouvernement Yayi frôle dans l’air. Mais le football reste le football, c’est-à-dire un sport et ne devrait pas servir de passerelle pour rendre des coups, le cas échéant, il s’agirait  tout bonnement d’une politique de la terre brûlée sans aucun respect, ni compassion pour les milliers de fans du cuir rond. En effet il est un fait que le peuple béninois vit et voit son cœur battre d’espoir et de joie chaque fois que les Ecureuils doivent chausser les crampons et quel que soit le dernier résultat obtenu. C’est pourquoi en même temps qu’il faut féliciter l’équipe d’Anjorin pour avoir respecté la décision de justice, il faudra en appeler au sens patriotique du camp Attolou car cette victoire devant les tribunaux ne doit pas être synonyme des obsèques du sport roi

La Fifa l’a recommandé expressément, les autorités politiques doivent intervenir pour faire reporter cette décision. Le premier Magistrat, Président du Conseil Supérieur de la Magistrature est très bien placée pour éviter au Bénin cette sanction et du même coup, éviter briser le rêve de ceux qui veulent que le football béninois en arrive là.

Jean-Marc Aurèle AGOSSOU

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :