Le Kenya a perdu des milliards de son fonds anti-coronavirus

 Le Kenya a perdu des milliards de son fonds anti-coronavirus
Écoutez cet article en audio

Un rapport d’audit révèle que le Kenya a perdu des millions de dollars de lutte contre le coronavirus à cause de la corruption.

Le Kenya a perdu 2,3 milliards de shillings kenyans (21 millions de dollars) lors de l’achat d’articles de Covid-19, selon un récent rapport d’audit.

L’auditeur général, Nancy Gathangu, a déclaré que les responsables de l’organisme public chargé des achats, l’Autorité kenyane d’approvisionnement médical (Kemsa), ont enfreint les règles d’achat, ce qui a entraîné des pertes de fonds publics. Le gouvernement a ordonné une enquête à la suite d’un tollé public. La Kemsa a nié que de l’argent a été volé. Le rapport d’audit indique que les patrons de la Kemsa ont été de connivence avec les entreprises qui ont obtenu des contrats. Certaines de ces sociétés ont été déclarées à l’époque où le pays a enregistré son premier cas de Covid-19.

Les articles étaient surévalués et certains ont été achetés en trop et se trouvent toujours dans les entrepôts de Kemsa. L’organisme public aurait également détourné des fonds destinés au programme de couverture médicale universelle et acheté des articles Covid-19 sans l’approbation du ministère. L’auditeur général a recommandé un audit indépendant des transactions. Elle a également exhorté les organismes d’enquête à enquêter sur toute criminalité dans le processus d’achat. Le rapport fait suite à la publication dans les médias locaux d’informations selon lesquelles les dons de Covid-19 du milliardaire chinois Jack Ma ont été volés, détournés et vendus au lieu d’être distribués.

Des accusations de corruption

Les enquêteurs kenyans avaient recommandé la poursuite d’au moins 15 hauts fonctionnaires et hommes d’affaires pour le détournement présumé de millions de dollars destinés à l’achat de fournitures médicales Covid-19. L’enquête avait révélé des preuves d’appels d’offres qui auraient été attribués à des individus et des entreprises ayant des liens politiques. Le gouvernement du Kenya a reçu environ 2 milliards de dollars d’aide et de subventions pour lutter contre Covid-19. Mais les travailleurs de la santé se sont plaints d’une pénurie d’équipements de protection publique (EPP), affirmant que leur vie était en danger. L’organisme public responsable des achats, la Kenya Medical Supply Authority (Kemsa), a nié que de l’argent ait été volé.

La première phase des enquêtes s’est concentrée sur l’utilisation abusive présumée de 7,8 millions de dollars destinés à l’achat d’EPI d’urgence pour les travailleurs de la santé et les hôpitaux du pays. Selon les enquêteurs de la Commission kenyane d’éthique et de lutte contre la corruption (EACC), les conclusions préliminaires ont montré que plusieurs lois sur les marchés publics ont été bafouées lors de l’attribution des marchés.

bbcafrique.com

#Kenya, #Milliards, #Fonds_anti_coronavirus, #Sante, #Corruption, #Detrournement

 

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :