Le comité d’évaluation de l’appel d’offre du PVI prépare un nouveau scandale pour Boni Yayi

Opacité totale dans le dépouillement de l’appel d’offres pour
les scanners du programme de vérification des importations : Le comité d’évaluation prépare un nouveau scandale pour Boni Yayi

(Le Fonac, et l’Ong Alcrer interpellés)

Alors que le Président Boni Yayi reste préoccupé par la situation socio-politique très tendue ces derniers jours, le comité interministériel chargé d’évaluer les
offres techniques et financières dans le cadre l’appel d’offres pour les scanners du Programme de Vérification des Importations joue à un jeu dangereux.

De quoi s’agit-il ?

Dans le cadre du Programme de Vérification des Importations (Pvi), le Gouvernement a décidé de la mise en place des scanners au niveau des cordons douaniers afin
de s’assurer une meilleure qualité dans la transparence des marchandises en transit. Confronté déjà à la concurrence financière transfrontalière, l’appel d’offres pour l’acquisition desdits
scanners annulé une fois déjà, est géré dans une précipitation indescriptible et a offert un triste tableau de mauvaise gouvernance par l’entorse faite à la procédure ce jeudi 16 décembre 2010.
En effet ce jour-là, un nouveau dépouillement a été fait non seulement en l’absence du représentant de la Société civile mais aussi de beaucoup de soumissionnaires dont certains n’ont été prévus
que dans la nuit même du jour même de ce dépouillement. D’autres entraient à peine dans la salle de dépouillement et se laissaient dire que tout était fini. Quand on sait que pour un précédent
dépouillement qui a vu l’invalidation de plusieurs dossiers, il a fallu des jours, on se demande bien comment et pourquoi, le Comité interministériel a décidé d’opérer et de tout finaliser en
quelques heures ? Ne s’agit-il pas d’une manœuvre pour favoriser une des sociétés participant à cet appel d’offres ? Ce sont autant de questions auxquelles le Comité interministériel devra
répondre. En attendant, il convient d’attirer l’attention du Gouvernement sur cette situation floue et douteuse car si le Conseil des ministres chargé d’étudier les conclusions des travaux de ce
comité ne sait s’y prendre, il donnera son aval pour un autre scandale économique qui viendra ternir une fois de plus l’image du Président Boni Yayi en cette veille des élections de 2011. La
mission de veiller des structure en charge de la lute contre la corruption et la mauvaise gouvernance telles que le Fonac et l’Ong Alcrer, démontreront une fois de plus leur utilité et leur
objectivité en s’auto-saisissant du dossier des scanners du Pvi.

Carlos AKAMBI

 

Partager l’article !
 
Le comité d’évaluation de l’appel d’offre du PVI prépare un nouveau scandale pour Boni Yayi:
Opacité totale dans le dépouillement de l’a …

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :