Littérature et Journée internationale des droits des femmes: Voyage au cœur de Sororité Chérie

 Littérature et Journée internationale des droits des femmes: Voyage au cœur de Sororité Chérie
Écoutez cet article en audio

(Lever de voile sur les 32 contributrices solidaires)

 

Trente-deux (32) auteures de nationalités différentes avec à leur tête Carmen TOUDONOU ont décidé de marquer de leur plume, la célébration de la femme ce 08 Mars 2022. Ensemble, elles ont décidé d’extérioriser la solidarité entre femmes et ont donc écrit Sororité Chérie.
Il s’agit d’un recueil qui vise entre autres à déconstruire le cliché des femmes présentées très souvent comme des rivales naturelles en vue de plaire aux hommes, faites pour ne pas s’aimer, pour se détester cordialement.

Se soutenir et s’encourager » comme le note Estelle-Sarah Bulle, telle est la devise du recueil, Sororité Chérie publié aux éditions Vénus d’Ébène et qui sera présenté dans l’après-midi de ce mardi 08 mars 2022 à la Librairie « Savoir d’Afrique ». L’œuvre contient des textes dramatiques, des poèmes, des textes de réflexion, des textes visuels, des nouvelles.

En attendant, de découvrir ces textes à travers les 252 pages de l’ouvrage, voyons ensemble les profils très diversifiés des vingt et une (21) Béninoises, des trois (03) Camerounaises, des deux (02) Ivoiriennes, des deux (02) Françaises, de la Malienne, de la Togolaise, de la  Canadienne et de la  Suissesse,  auteures de ce chef d’œuvre.

Francis Z. OKOYA

 

Les contributrices ayant présenté des textes dramatiques

Chercheuse en Production théâtrale, Marcelle Sandrine Bengono est une Autrice-comédienne camerounaise. Elle est lauréate de plusieurs concours et bourses. Elle est la directrice de la Compagnie théâtrale He’mel et la coordonnatrice du Prix du petit écrivain au Cameroun. Elle intervient à l’Université de Yaoundé I.

Jeanne Diama est Malienne. Elle est auteure, metteuse en scène et comédienne de formation. Diplômée du Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké Kouyaté du Mali, elle a participé aux trois éditions des praticables en tant qu’autrice, metteuse en scène et comédienne, au labo-élan et au festival les récreatrâles. Elle a aussi prit part à des résidences aux francophonies de Limoges, à la cité internationale de Paris…

Yolande PEHE  est de nationalité ivoirienne. Après son baccalauréat A2, elle fait un Master Professionnel en Pratique Théâtrale. Depuis 2019,  elle a intégré l’Université de Lille 3, en France, où elle prépare un Master en Théorie et pratique du théâtre contemporaine. Elle est metteuse en scène, comédienne et autrice de formation.

 

Les contributrices ayant présenté des poèmes

Caroline DESPONT revendique une poésie libre, créatrice de dialogues au-delà des concepts sociaux, raciaux, économiques, politiques. Elle est Grand prix de poésie africaine d’expression française (12.2021/Côte d’Ivoire, OPINION POÉTIQUE, L’Harmattan), trophée Colline Inspirée de la meilleure inspiration (02 2020/RD Congo, « Le Poète écorce » OPINION POÉTIQUE, L’Harmattan) et prix Studer-Ganz (2019/Suisse).

Angélique LEROY, 36 ans, poétesse française sous le nom de la Marianne Joconde, a pour leitmotiv : «Angold, Purgold, les mains d’or, Amor, Amor, jusqu’à la mort, le fruit de nos efforts. Toutes mes sororités chéries vers des contrées en champs Élysées, ma féminité dans ma boîte de Pandore.

 

 

Françoise Félicité KOSSOUHO, enseignante au Département des Sciences du Langage et de la Communication à l’Université d’Abomey-Calavi, est titulaire d’un doctorat en Sciences du Langage et la Communication option Description linguistique, puis Maître-Assistant des Universités du CAMES. Elle s’intéresse à la description des langues gbe essentiellement et à leur écriture.

Evelyne Kobou  née à Abidjan, est titulaire d’un master en gestion et administration des affaires. Elle exerce en tant que chargée d’études marketing. Elle est auteur du livre 12 fausses idées à propos du mariage. Elle est passionnée de décoration, d’art et culture africains.

 

Les contributrices ayant présenté des textes de réflexion
Karin Serres est autrice et décoratrice de théâtre. Friande de résidences d’écriture, en France comme ailleurs, elle a écrit plus de 80 pièces pour enfants, adolescent.es et adultes, souvent éditées, créées et traduites. Elle écrit aussi des textes radiophoniques, des albums, des romans et croit à l’intelligence créatrice collective.

Photo: © Bertrand Couderc

 

Ayélé AYIKA GORAM est une écrivaine publique indépendante, native de Lomé et vivant en France. Spécialisée dans la réussite scolaire et l’édition, elle a publié deux recueils poétiques : Absinthe et Quiétude et Paisible Recueil. Son troisième livre Ameyibↄ : l’Africain, le Nègre, l’Être, l’Âme, l’Humain paraît en septembre prochain. C’est une féministe convaincue et une femme engagée.

 

Dorcas Carmelle CODJIA est experte en Communication, marketing et événementiel, journaliste-présentatrice, promotrice de Femme d’impact et du Salon international du vin. CEO de Lumière Communication et pétrie de dix-sept (17) années d’expérience.Après une formation en journalisme, un diplôme de Maîtrise ès Communication et un Master en Communication et Marketing International obtenu en 2011 et un diplôme de Digital Business & Médias manager, elle poursuit ses études supérieures en DEA Info Com.

Née le 20 mars 1985 à Libreville au GABON, Akouvi Clarisse HOUNZALI HOUNGBEDJI est détentrice d’un DEA en droit et est Avocate au Barreau du Bénin. Elle a également enseigné dans des lycées et collèges de Cotonou. Passionnée du sport en général, et du handball en particulier, elle a été à plusieurs reprises, sacrée championne du Bénin avec FLOWERS HBC. Elle est aujourd’hui, la troisième Vice-Présidente de la Fédération Béninoise de Handball.

Adolé Félicité AKUESON est enseignante-chercheure au Département de Philosophie à la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de l’Université d’Abomey-Calavi. Sa spécialité est la philosophie politique et sociale. Elle est également experte en Genre.

Agnès Badou Savi est titulaire d’un doctorat en Anthropologie sociale de l’Université Johannes Gutenberg en Allemagne. Assistante sociale, spécialiste de la protection sociale et du genre, elle est enseignante chercheure à l’Ecole Supérieure des Assistants Sociaux (ESAS/FSS) de l’Université d’Abomey-Calavi et chercheure au LASDEL.

 

Irène Fernande EKOUTA est journaliste, consultante et écrivaine camerounaise, auteure de deux ouvrages. Le premier, publié en 2017, est une nouvelle intitulée « D’amour et de glace », le second un récit autobiographique intitulé« Mes confessions anonymes ». Il est paru en 2020.

Originaire de Pointe-Noire, Nathasha Pemba est écrivaine et réside au Canada. Elle est docteure en Philosophie et titulaire d’un Master en Philosophie Spécialité Éthique, Cultures et Humanités, et d’un autre Master en Sciences politiques Spécialité politique et Sécurité. Co-fondatrice de l’entreprise canadienne Accents Francos, Nathasha fait aussi partie de l’équipe de coordination de la Communauté de recherche sur les enjeux africains de la faculté de théologie et sciences religieuses de l’Université Laval (CREAT).

Amélé E. PADONOU, est une ancienne athlète de compétition qui a représenté le Bénin de 2002 à 2018. Elle est titulaire d’un Brevet de technicien supérieur(BTS) en Informatique et d’une Licence en Technique Commerciale et Marketing . Co-fondatrice du label de promotion et de commercialisation de produits locaux OLA-IFE, elle est militante, formatrice en leadership et vie associative à travers l’ONG Etônam dont elle est la fondatrice et présidente depuis 2019.

Gbenato Carolle TONOUKOUEN est une promotrice littéraire. Depuis 2017, elle  a initié « Le Débat Littéraire » qui permet de promouvoir  la littérature béninoise dans les lycées et collèges. En 2021, elle initie le projet « Les petites écritures de Lobozounkpa » qui initie le jeune public à la lecture, à l’écriture et au théâtre.

 

Blanche Pauline Prospérité alias REK-SOUZA est née en 1964 à Porto-Novo au Bénin. Après des études et une carrière dans le secrétariat, elle exerce comme mannequin et danseuse. Elle est autrice-compositrice de trois albums de musique, nominée en 1998 aux trophées KORA de la musique. Ses rythmes de prédilection sont le Bouryan, la salsa, le slow et le zouk. Elle préside l’Amicale des Femmes Chanteuses du Bénin et elle a fondé l’Association de Revalorisation du Rythme Bouryan.

Journaliste et écrivaine, Isabelle OTCHOUMARE conserve une grande sensibilité pour les questions liées au genre. Elle publie, en février 2017, son premier ouvrage, « Le déséquilibre », un essai édité par Friedrich Ebert Sitftung (FES). Isabelle OTCHOUMARE est aussi co-auteure de « Regards croisés sur le Coronavirus », ouvrage collectif paru en 2020 aux éditions Vénus d’ébène.

 

Carmen Fifamè Toudonou est née le 22 juillet 1981. Elle est autrice d’une dizaine de publications dans différents genres littéraires. En dehors de la littérature, elle est journaliste, réalisatrice de cinéma, doctorante en linguistique et communication, et elle est la directrice adjointe de l’Institut parlementaire du Bénin.


Les contributrices ayant présenté des textes visuels

Cécile Avougnlankou, Professeur certifiée de français. Fondatrice de la plateforme Fémicriture et du site www.femicriture.com exclusivement dédiée à la littérature féminine africaine et afrodescendante.

Sœur Henriette Marie Goussikindey est artiste plasticienne professionnelle, béninoise de nationalité, sœur de saint Augustin. Elle a vu le jour à Douala au Cameroun.  Études en arts plastiques au Cameroun et gravure au Canada, elle travaille et expérimente depuis deux décennies l’expression artistique sous toutes ses formes à travers des expositions à Dubaï,au Japon,au Canada,au Cameroun,au Burkina, en Côte d’Ivoire et au Bénin, où elle réside.

Les contributrices ayant présenté des nouvelles

Ida Florence Mahuwetin GNIMAGNON, née le 13avril 1975 à Porto-Novo (Bénin) est Professeur Certifié de français avec un CAPES obtenu à l’ENS en 2013. Elle est titulaire d’une Maîtrise en Sociologie – anthropologie à l’UAC en 2005 et une Licence en Lettres Modernes obtenue en 2013 à l’UAC.

 

Adélaïde FASSINOU – ALLAGBADA est une romancière très au fait des réalités socio-politiques de son pays. Professeur de Lettres, elle a formé plusieurs générations d’élèves, d’étudiants et de formateurs de la langue française. Elle a déjà publié plus d’une douzaine d’ouvrages en tous genres.

 

Judith-Bernice ADIVIGNON, la quarantaine, est journaliste écrivaine. Mannequin et hôtesse, elle est directrice de Touch’Atouts, agence de communication et de révélation de talents.  À son actif sur le plan littéraire, elle a un roman, un recueil de poèmes publiés et des manuscrits inédits.

Aïchath Monrolakey ALEDJI est une journaliste béninoise. Titulaire d’une licence en Sociologie-Anthropologie, d’une licence en journalisme et d’un master en Marketing-communication-commerce, elle est depuis 2018, la rédactrice en chef du Quotidien « Le Progrès ». Un poste qu’elle cumule avec celui de chargée des médias au sein du Groupe ESAE.

 

Pauline M.N. ONGONO est une Camerounaise qui milite pour la promotion de la littérature en Afrique.Amoureuse des livres dans l’âme, elle est à ce jour bibliothécaire, relectrice et promotrice littéraire. « Bibiche » est le premier texte qu’elle accepte de montrer au grand public.

 

Myrtille Akofa HAHO est béninoise, gestionnaire-comptable, nouvelliste, poétesse, co-animatrice du blog littéraire béninois “Biscottes littéraires” qui promeut les écrivains africains. Ses œuvres prennent une tournure plus engagée quand ellepublie, en 2016 et en 2017, deux recueils de poèmes : Escalades et Comme un funambule.

 

Passionnée de littérature et d’art, Mimosette Sètounnou KODJO est professeure certifiée de Français en service dans la ville de Porto-Novo au Bénin. Elle poursuit actuellement des études universitaires en stylistique française à l’université d’Abomey- Calavi. Elle a participé à plusieurs ouvrages collectifs.

 

Née en juin 1986, Ganiath BELLO a fait ses études supérieures à l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) au Bénin. Titulaire d’une licence en Communication médias, elle compte plus de douze (12) ans d’expérience en qualité de journaliste, animatrice et reporter. En novembre 2014, elle a créé le blog https://lescahiersdeganiath. Elle est élue meilleure blogueuse béninoise en 2018. Elle est passionnée de communication, de culture et de numérique.

Nounangnon Judith BIDOUZO Epse SOGNON-DES est née un 12 décembre à Cotonou(Bénin). Titulaire d’un CAPES en Lettres Modernes et d’un Doctorat en Littératures Africaines, cette enseignante-chercheure est auteur de la nouvelle : « Cette lumière qui inonda mon être » parue en 2021dans le recueil de nouvelles 21 nouvelles de soleils, coordonné par Daté Barnabé-Akayi.

 

Licenciée en Sciences sociales, Benoîte Dagbégnon HOUNKPONOU a un fort penchant pour l’écriture. Auteure de La promise (recueil de nouvelles en cours d’édition), elle fait de la plume un moyen pour transmettre des émotions et peindre la société. Elle aborde des sujets d’actualité qui font la vie de ladite société.

 


#SororiteCherie,  #LitteratureFeminine, #8Mars, #CarmenToudonou, #VisBen, #Wasexo, #Benin

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :