Mairie d’Adjohoun : Roland Da Hefa décline ses ambitions

 Mairie d’Adjohoun : Roland Da Hefa décline ses ambitions

Roland Da HEFA, Nouveau Maire d’Adjohoun

C’est fait. Roland Da Hefa, ancien journaliste à Canal 3 a pris officiellement les rênes de la Mairie d’Adjohoun ce jour mercredi 17 juillet 2019 devant une foule immense d’invités, d’élus locaux et de personnalités diverses. Dans le discours qu’il a prononcé à l’occasion de cette pris de fonction, l’ancien journaliste a décliné ses ambitions pour la Mairie d’Adjohoun. Lire l’intégralité de son discours.

El-Hdj Affisou ANONRIN

ALLOCUTION DU MAIRE ROLAND DA HEFA A L’OCCASION DE SA PRISE DE SERVICE A LA MAIRIE D’ADJOHOUN

Roland Da HEFA, Nouveau Maire d’Adjohoun

– Monsieur le Représentant du Préfet du département de l’Ouémé;
– Honorables députés à l’Assemblée Nationale
– Monsieur le Maire de la Commune d’Adjohoun sortant,
– Messieurs les Conseillers Communaux et locaux ;
– Mesdames, Messieurs les Chefs des Services déconcentrés en fonction dans la commune d’Adjohoun ;
– Mesdames, messieurs les chefs des services de la mairie;
– Mesdames, Messieurs les Représentants des Organisations de la Société Civile ;
– Mesdames, messieurs les représentants des forces de sécurité et de défense;
– Mesdames, messieurs les professionnels des médias ;
– Messieurs les Représentants des confessions religieuses et têtes couronnées;
– Distingués invités, mesdames messieurs,
– Chères populations,
Avant toute chose, je voudrais dire merci à Dieu pour la grâce qu’il me fait de voir ce grand jour, puis avoir une pieuse pensée pour mes parents défunts pour qui je voudrais humblement vous demander d’observer une minute de silence.
Je me tiens aujourd’hui devant vous, avec un sentiment de reconnaissance, pour la confiance que vous avez bien voulu placer en ma modeste personne. Je garde à l’esprit les sacrifices consentis par nos ainés et par chacun de nous en l’occurrence, le brave et valeureux député Mathias KOUWANOU alias « Akoma » ainsi que le groupe d’élus porté par le doyen d’âge de notre conseil communal l’honorable Kifouli KAKPO et tous les autres. Recevez à travers ces mots, mes sincères remerciements.
Les élections sont désormais terminées et nous devons aujourd’hui plus que jamais nous donner la main pour travailler à bâtir notre cité commune. Une cité naturellement pourvue de vastes espaces cultivables, fertiles et de diverses ressources. En plus de la stabilité de son conseil communal, Adjohoun dispose d’un plan de contingence et des documents de stratégie de mobilisation de ressources propres, qui constituent des acquis capitaux.
Mesdames et messieurs,
Je suis conscient que nous ne disposons que de dix mois environ avant les prochaines échéances électorales. Je prends la mesure de la tâche qui nous attend car ma vision pour notre commune est grande et je rêve de voir Adjohoun s’inscrire parmi les cités les plus développées et les plus attractives du Bénin. Ce rêve, je peux vous l’assurer, ne s’écartera aucunement du Plan de Développement Communal d’Adjohoun 3ème génération couvrant la période 2017-2022. Car, ce plan est élaboré selon une approche participative, matérialisé par 34 projets repartis en 4 grands programmes.
Convaincu que c’est au bout de l’ancienne corde qu’on tisse la nouvelle, la vision de développement de notre commune reste la même : faire d’Adjohoun, « une commune prospère, unie et bien administrée. Un pôle d’attraction dans la vallée, à développement socio-économique équilibré et durable. Une commune où règnent l’équité et le bien-être social, avec des ressources naturelles bien gérées, des femmes et des jeunes dynamiques participant effectivement au processus de décision. »
Mesdames et messieurs,
Chères populations,
Nous sommes aujourd’hui fortement affaiblis dans la vallée par l’insuffisance d’infrastructures et d’équipements socio-communautaires, la faible implication des femmes, des handicapés et autres personnes vulnérables aux processus de prise de décision et de développement.
Aussi, sommes-nous très peu représenté à l’échelle nationale à cause de notre incapacité collective à faire des choix difficiles mais prometteurs et à préparer notre commune à une nouvelle ère. Nos braves paysans font face à d’énormes difficultés du fait de l’absence d’une véritable politique de développement de notre agriculture et de pistes rurales bien construites et régulièrement entretenues.
Notre système de santé est caduque et trop onéreux pour nos parents qui sont parfois obligés d’aller dans les communes environnantes pour s’offrir des soins adéquats. Nos écoles sont très peu équipées, et laissent trop de jeunes en situation de déscolarisation. Chaque jour, nous nous préoccupons de l’avenir de cette jeunesse vaillante, volontaire et disponible de notre belle cité, car, notre commune manque de centre de loisirs digne du nom, d’infrastructures sportives et culturelles.
Mesdames et messieurs,
A travers ce diagnostic, vous convenez avec moi que nous sommes confrontés à de véritables défis. Nous ne pourrons pas les relever facilement, ni rapidement. Mais je suis convaincu qu’ensemble, nous pouvons arriver à étonner le Bénin et le monde entier. En nous basant sur nos forces, faiblesses, opportunités et menaces, nous envisageons développer l’économie locale, améliorer les performances du système socio-communautaire et nutritionnel de la commune, améliorer la gouvernance et la participation du genre au développement local et améliorer la gestion de l’espace et des ressources naturelles.
Mesdames et messieurs, Chers parents !
En proclamant à nouveau la grandeur de notre commune, nous savons que la grandeur n’est jamais un dû. Elle doit se mériter. Au cours de notre voyage, nous n’avons jamais choisi de raccourcis ou rabattu nos prétentions. Ce chemin n’était pas fait pour les timorés, pour ceux qui préfèrent les loisirs au travail ou ceux qui ne recherchent que les plaisirs de la richesse et de la célébrité. C’est pourquoi, malgré les difficultés, nous n’avons jamais abandonné car nous étions convaincus de notre combat. Aujourd’hui encore, nous plaçons résolument, notre mandat sous le signe des réformes à l’échelle communale déjà engagées par le président Patrice Talon. Il s’agira pour nous entre autres, d’emboiter le pas au chef de l’Etat, en nous inspirant de son leadership éclairé en vue du développement effectif et durable de notre chère commune.
Vous connaissez mon engagement à vos côtés. A présent que je bénéficie de la confiance du conseil communal pour diriger notre cité commune, je voudrais à nouveau prendre le pari devant vous que je ne ménagerai aucun effort pour porter haut, très haut l’étendard d’Adjohoun afin d’honorer la confiance que vous avez placée en votre humble serviteur. Je me ferai votre ambassadeur, votre chargé de mission auprès des bailleurs et des partenaires techniques et financiers afin d’inscrire davantage Adjohoun, dans les coopérations bilatérales et impulser le développement à la base.
L’histoire ne s’est jamais écrite avec les intentions. C’est pourquoi, nous devons nous retrousser les manches et moi en premier, pour nous mettre à la tâche et prendre de la peine.
Notre seule politique, c’est le développement de notre commune et je m’attacherai fermement à ce que les débats demeurent, comme ils l’ont toujours été, constructifs et respectueux des idées et des personnes qui les émettent.
Dans cette perspective, la bonne gouvernance et la reddition de comptes ne sont pas une option mais une obligation pour tracer les sillons du développement. C’est pourquoi, je mettrai un point d’honneur sur la bonne exécution et dans les délais impartis, des chantiers de la commune. Un suivi rigoureux sera appliqué à toutes les initiatives de développement dans le seul intérêt des populations.
A vous, personnel de la mairie,
Je voudrais compter sur votre engagement et votre loyauté envers la commune et ses habitants. C’est donc dans le respect et la confiance que je souhaite maintenir nos relations. Vous êtes l’élément déterminant de notre institution et vos compétences au service de notre commune servent avant tout, l’intérêt général. Je vous invite alors à contribuer ensemble au maintien de l’harmonie qui régit notre quotidien.
Vive le Bénin,
Vive la décentralisation,
Vive la commune d’Adjohoun,
Je vous remercie !

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :