Portrait des Présidents de l’Assemblée nationale du Bénin : Me Adrien Houngbédji, trois fois président, le record absolu

 Portrait des Présidents de l’Assemblée nationale du Bénin : Me Adrien Houngbédji, trois fois président, le record absolu

Me Adrien Houngbédji, président de l’Assemblée nationale, 1ère, 3ème et 7ème Législature

Écoutez cet article en audio

A la suite de l’échec à l’élection présidentielle de 2011 et l’atteinte de la limite d’âge de soixante dix (70) ans pour prétendre encore accéder à la magistrature suprême, il était facile à l’opinion publique de conclure à la fin du parcours politique de Me Adrien Houngbédji. Contre toute attente, c’est sur sa personne, qu’une partie de la classe politique, va porter son choix, pour conduire, une troisième fois, aux destinées de l’Assemblée Nationale, pour le compte de la septième législature.

Me Adrien Houngbédji, président de l'Assemblée nationale, 1ère, 3ème et 7ème Législature
Me Adrien Houngbédji, président de l’Assemblée nationale, 1ère, 3ème et 7ème Législature

Me Adrien Houngbédji et sa formation politique, le Parti du renouveau démocratique (PRD) ne siègent pas à l’Assemblée nationale pour le compte de la huitième législature en raison de la rigueur de la loi portant charte des partis politiques qui n’avait pas permis à sa formation politique d’obtenir le certificat de conformité devant être délivré par le Ministère de l’intérieur à l’issue des formalités d’enregistrement. La prochaine fois sera la bonne car l’homme ne se laisse pas souvent abattre par ses difficultés politiques.

Tel un phénix, Me Adrien Houngbédji renait toujours de ses cendres. Il sait comment transformer ses échecs en victoires. En 2015, il est revenu au perchoir contre toute attente. Cette nuit du 19 au 20 mai 2015, Me Adrien Houngbédji est élu une nouvelle fois, Président de l’Assemblée Nationale pour le compte de la septième législature sur le fil du rasoir avec quarante deux (42) voix, contre quarante et une (41) pour son challenger, l’honorable député Komi Koutché. Le Président Adrien Houngbédji revient ainsi aux affaires, alors qu’on s’y attendait le moins.

Ce n’est pas la première fois que le Président Adrien Houngbédji surprend par son élection au perchoir. C’était déjà le cas en 1999 à la troisième législature. Usé par la participation de son parti au Gouvernement du Général Mathieu Kérékou entre 1996 et 1998, Me Adrien Houngbédji et le Parti du Renouveau Démocratique (PRD) n’obtinrent que onze (11) députés au scrutin législatif de 1999, alors que le PRD comptait dix-neuf (19) députés à la législature précédente. Dans un tel contexte, peut-on espérer se faire élire Président de l’Assemblée Nationale? C’est pourtant le défi qu’a relevé Me Adrien Houngbédji à la barbe des partisans du Chef de l’Etat d’alors qui totalisaient quarante-et-un (41) députés. L’opposition qui portait la candidature du leader du PRD n’était forte que de trente-huit (38) députés. Adrien Houngbédji a su rallier à sa cause, les quatre (04) députés de l’Alliance Etoile. Il retrouve ainsi le 29 avril 1999, le perchoir qu’il avait perdu en 1995 au profit de Bruno Amoussou. Et jamais deux sans trois ! Déjà au cours de la première législature, l’élection de Me Adrien Houngbédji était une surprise. En effet, en 1991, l’unanimité était faite autour de la candidature de Me Joseph Adjignon Kèkè lors des tractations ayant précédé l’attribution du perchoir. Les contradictions internes à la majorité parlementaire d’alors vont amener certains députés à préférer Me Adrien Houngbédji qui sera élu finalement Président de l’Assemblée Nationale aux premières heures du renouveau démocratique. L’heure était à la construction des bases d’un Etat de droit et le Président Adrien Houngbédji y a largement contribué de par sa position notamment par le vote de lois.

Engagement à faire du Bénin, un Etat de droit

Dans son ouvrage autobiographique, « Il n’y a de richesse que d’hommes », paru aux éditions L’Archipel en septembre 2005, le Président Adrien Houngbédji écrivait à ce sujet: « L’Etat de droit est un bloc : il est ou il n’est pas. Seules les institutions stables, fondées sur la séparation des pouvoirs, peuvent l’assurer avec solidité. Invoquer la démocratie tout en restreignant les droits individuels ou collectifs ne peut avoir comme résultat, à plus ou moins long terme, que l’autocratie ou la dictature. » Le meilleur moyen trouvé par l’homme pour atteindre cet objectif est la loi, que le Président de l’Assemblée Nationale définit comme : « un atout maître sur le chantier de la construction d’un Bénin nouveau, dans la liberté reconquise et la justice assurée à tous. » Les premières initiatives législatives qui ont bénéficié du soutien du Président Adrien Houngbédji ont permis d’asseoir les différentes institutions de la République avec le vote des lois organiques. Par ailleurs, la loi portant charte des partis politiques et celle portant statut de l’opposition ont permis de réglementer l’activité politique au Bénin. Homme de droit et défenseur des libertés publiques, le Président Adrien Houngbédji s’est aussi beaucoup investi pour le renforcement de l’indépendance de la justice et la liberté de la presse. Il est attaché à la concorde et à la réconciliation nationale et les lois d’amnistie ont bénéficié de son soutien. L’adoption du Code des personnes et de la famille ainsi que du Code du travail au Bénin n’ont pu se faire sans sa contribution décisive. Enfin, il s’est largement associé au vote des lois qui ont ouvert la voie à la décentralisation au Bénin et qui jusqu’à présent encadrent l’organisation et la gestion des communes. Ce dévouement lui a valu des reconnaissances au Bénin ainsi qu’à l’étranger. Grand Croix de l’Ordre National du Bénin, Grand Croix de l’Ordre de la Pléiade, Commandeur de la Légion d’honneur française, le Président Adrien Houngbédji a occupé de hautes fonctions dans diverses organisations parlementaires internationales. Il fut notamment Co-président de l’Assemblée Parlementaire des ACP-UE, Président de l’Association Internationale des Parlements de langue française (AIPLF) devenue Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF), membre de l’Académie des Sciences d’outre-mer pour ne citer que celles-là.

Soutien  à la rupture

Malgré l’appui de l’opérateur économique Patrice Talon pour briguer le perchoir en 2015, Me Adrien Houngbédji lui préfère le banquier d’affaires Lionel Zinsou à la présidentielle de l’année suivante. Finalement c’est bien M. Patrice Talon qui est élu président de la République. Le Président de l’Assemblée nationale le rassure de son soutien sans faille. Il s’associe aux réformes du nouveau locataire du Palais de la marina et contribue largement au vote de plusieurs lois dont celle portant charte des partis politiques ou encore celle relative au code électoral en République du Bénin qui vont empêcher sa formation politique de participer aux élections législatives de 2019 et de n’obtenir aucun élu municipal ou communal à l’issue du scrutin municipal et communal de mai 2020.  Il reste que l’homme est toujours consulté et aura encore son mot à dire en ce qui concerne l’avenir du pays.

Un parcours semé de joies et de peines

Me Adrien Houngbédji, président de l'Assemblée nationale
Me Adrien Houngbédji, président de l’Assemblée nationale

Adrien Houngbédji est né le 05 mars 1942 à Aplahoué au Bénin. Il est le fils d’un fonctionnaire du Dahomey. Docteur d’Etat en droit de la Faculté de droit de Paris en 1967 et major de l’Ecole nationale de la magistrature française la même année, il rentre au pays le 30 novembre 1967. Il est promu Procureur de la République à seulement vingt-cinq (25) ans, poste duquel il va démissionner pour rejoindre le barreau pour y mener une carrière d’avocat. En 1975, il est condamné à mort, pour avoir tenté de défendre un opposant au régime Mathieu Kérékou. Le 05 mars de la même année, jour anniversaire de ses trente trois ans, aux environs de 20h, il réussit à s’évader de l’enceinte d’un poste de gendarmerie pour prendre le chemin de l’exil. Du Bénin, il s’est rendu à Paris puis à Dakar pour enseigner à la Faculté de droit. C’est finalement à Libreville au Gabon qu’il va s’installer pour exercer à nouveau sa profession d’avocat. Adrien Houngbédji ne rentrera au Bénin qu’en décembre 1989 à la faveur d’une amnistie totale accordée par la révolution aux Béninois exilés qui manifestaient le désir de rentrer au bercail. Il participe activement à la Conférence nationale des forces vives dont il a contribué à esquisser les contours (Jeune Afrique, numéro 1506). A l’issue de ladite conférence et de la période de transition, il est élu Président de la première législature de l’Assemblée Nationale du Renouveau Démocratique (1991-1995), une seconde fois de 1999 à 2003. Adrien Houngbédji fut également Premier Ministre chargé de la coordination gouvernementale, sous l’autorité du Chef de l’Etat de 1996 à 1998. Il est candidat à toutes les élections présidentielles depuis 1991 avec des fortunes diverses. En 2010, il est désigné candidat unique de l’alliance politique de l’opposition dénommée « Union fait la Nation » pour l’élection présidentielle de l’année suivante. Mais il est battu par Boni Yayi au premier tour du scrutin. Un résultat qu’il va contester avant de se murer dans le silence et l’isolement pour rebondir ce 20 mai 2015. Le Président Adrien Houngbédji est marié et père de plusieurs enfants. Il est originaire du département de l’Ouémé et parle couramment les langues locales du milieu que sont le fon, le goun et le mina. Il lit, écrit et parle aussi couramment le français et l’anglais.

Véril TAKIN

#Portraits #AssembleeNationaleduBenin, #PresidentsduParlementBeninois, #AdrienHoungbedi, #VisBen, #Wasxo, #Benin, #RenouveauDemocratique, #ParlementBeninois,

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :