Menaces sur l’année scolaire 2009-2010 34 syndicats pour une grève de 72h renouvelable par tacite reconduction

Menaces sur l’année scolaire 2009-2010

34 syndicats pour une grève de 72h renouvelable par tacite reconduction
Drapo-b-nin.jpg 

Le Front d’actions des syndicats des trois ordres d’enseignement ont mis leur menace à exécution. Dans un précédent préavis de grève mis en
application les mardi 26 et mercredi 27 janvier derniers, le Front avertissait que « La non-satisfaction des revendications essentielles ci-dessus mentionnées avant la fin de la grève
d’avertissement entrainera le démarrage d’une grève reconductible dès le début du mois de Février 2010. » C’est chose faite puisqu’à l’issu d’une rencontre tenue au soir de la fin du
1er mouvement de grève c’est-à-dire le mercredi 27 janvier 2010, les composantes du Front ont pris la décision de commencer dès le mardi 02 février 2010 une grève de 72 heures
renouvelable par tacite reconduction. ( Lire leur motion ci-dessous)

A souligner qu’au niveau de l’Enseignement supérieur, si rien n’est fait d’ici le vendredi 05 février l’année universitaire risque d’être
blanchie.

Par Francis Z.OKOYA

 

FRONT D’ACTION DES SYNDICATS DES TROIS ORDRES D’ENSEIGNEMENT

A

Messieurs les Ministres en charge de l’Education, du Travail et de la Fonction Publique

Porto-Novo et Cotonou

PREAVIS DE GREVE

-Considérant les cinq (05) engagements pris le 21/02/08 par le chef de l’Etat dans le relevé des conclusions de la rencontre entre le Front des Trois Ordres
d’Enseignement et lui,

– Considérant que sur les cinq (05) engagements, le Président de la République n’a honoré entièrement qu’un seul, à savoir le forfait pour l’indemnité de
logement,

-Considérant le refus du gouvernement d’appliquer les dispositions de l’article 3 de l’arrêté interministériel 
n°81 portant allocation d’incitation à la fonction enseignante, disposition relative à la jouissance de l’allocation durant la période de la retraite,

– Considérant que malgré le non respect des engagements pris par le chef de l’Etat les enseignants ont fait preuve de bonne foi depuis la rentrée d’Octobre
2009,

– Considérant le blocage des travaux des  commissions d’avancement, de reclassement
d’intégration et promotion depuis 2008,

– Considérant le blocage des travaux de la commission de reversement des agents contractuels de l’Etat en agents permanents de l’Etat,

-Considérant la réaffirmation, par le Président de la République, de sa volonté à honorer ses engagements de Février 2008,à l’occasion de l’audience qu’il a
accordée à la délégation du Front le Mercredi 23 septembre 2009,

-Considérant les dispositions  de l’arrêté interministériel  n°524 portant création de la commission paritaire ad’ hoc chargée d’étudier les revendications essentielles du Front d’Actions des
Trois Ordres d’Enseignement,

-Considérant les propositions  responsables faites par la
délégation
  du Front pour, ce qui concerne le mécanisme de mise en œuvre des mesures sociales à partir de partir
2010,

 -Considérant le blocage des travaux de la plénière de la commission paritaire depuis de la veille des fêtes de fin
d’année, du fait de l’administration,

-Considérant enfin les dispositions de l’article 8 de la loi 2001-09 du 21 Juin 2002 portant exercice du droit de grève en vigueur au Bénin,

Les syndicats réunis au Front d’Actions des Trois Ordres d’Enseignement, le mercredi 27 janvier 2010,

1) Exigent du gouvernement la satisfaction immédiate des revendications essentielles si après :

a- La conclusion des travaux de la commission paritaire ad’ hoc  avant le 31
Janvier 2010 ;

b-L a mise en application des recommandations de la  commission paritaire ad’hoc
pour le compte de 2010, à partir de Janvier ;

c-La convocation des commissions de reversement, d’avancement, de reclassement, de promotion et d’intégration de toutes  les catégories d’enseignants ;

2) Décident d’observer une grève d’avertissement soixante douze heures (72h) renouvelable par tacite reconduction pour
compter du mardi 02 février 2010 à 00heure au jeudi 04 févirer 2010 à minuit.

3) Prennent l’opinion publique à témoin pour dire qu’au cas où le Gouvernement qui a fait l’option du blocage des travaux de la  commission paritaire ad’hoc,et des commissions de reversement, d’avancement, de reclassement, de promotion et d’intégration
continuerait à afficher une indifférence face aux légitimes et pressantes revendications des enseignants, il portera l’entière responsabilité d’une année scolaire fortement perturbée.

Cotonou le 27 Janvier 2010

Pour le Front,

Ont signé :

1- SYNEMP – Martin BAKARY

2-SYNALLYNAB – Cecil AYADOKOUN

3-SYNERE – Anselme AMOUSSOU

4-SYNACLEP  -Isaac AGON

5-SYNAERE – Grégoire DANSOU

6-SEMP-BENIN – Thomas HUONGUE

7-SNEP-BENIN – AlfRed GOUNTIN

8-SNIA-EP – Barnabé KOUDJOU

9-SOLIDARITE – Félicien KAKPO

10-SIPEC-BENIN – Paulin GBENOU

11-CNIB – Joseph SENOU

12-SYNECRE-BENIN – Maxime AGOSSOU-VE

13-FE Marcel DOSSOU

14-SYNAEP – Maxime LOUKPE

15-SYNACOPEMP – Aubert F. LANDO

16-SYNER-APE – Romain GNANHOUI

17-SNES-BL – Raouf AFFAGNON

18-SYNAPPEC – Célestin AYIDEGNON

19-SYNAPROLYC – Thomas K. CAKPO

20-SYNESTP – CHADARE DO Codjia

21-SNETP – Honoré T. DJIKPO

22-SYNPIPE-BENIN – Lucien L. GLELE

23-UNES-BENIN – Valère DOTOUNOU

24-SNEB – TrinitéB.QUENUM

25-SYNPROCER – Pépin SIMEON

26-SYNACEES/GTP – Pr le SG et PO Ferdinand E. SENOU

27-SINEE-BENIN – Patrice L. SENOU

28-SYNAFEB – Florent SEKPOMEY

29-SYNCES-BENIN – Servais DADJO

30-SYNECCOMP E – Jean P. DJOKPE

31-SYNIPEM – Maxient AHONONVI

32- SYNPER-BENIN- David HOUNSOU

33- SCNECE- Lassissi M.AYELO

34-SYNACOL-NR – Codjo HINLIN

    

 

Partager l’article !
 
Menaces sur l’année scolaire 2009-2010 34 syndicats pour une grève de 72h renouvelable par tacite reconduction:
Menaces sur l’année scolai …

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :