Ministère de l’Eau et des Mines : Samou Seidou Adambi explique la baisse de son budget 2020 et rassure

Le budget 2020 du Ministère de l’Eau et des Mines passe de 60 milliards Fcfa en 2019 à 49 milliards Fcfa pour 2020. Cette baisse sensible des ressources de ce département ministériel reste sans conséquence sur les grandes réalisations entamées. Le Ministre Samou Seidou Adambi après son passage devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale a expliqué aux journalistes parlementaires pourquoi et comment cette baisse n’affecte en rien les investissements, projets et programme dont il a la charge.

Samou Seidou Adambi, Ministre de l’eau et des mines

« …Le budget du ministère de l’eau et des mines pour 2020 s’élève à 49 milliards Fcfa contre 60 milliards Fcfa pour l’année 2019. Il y a donc une baisse, mais dites-vous que cette baisse n’est qu’apparente. Dans la réalité, les grands projets, pour la plupart en milieu urbain ont été engagés comme ceux en milieu rural. Il s’agit maintenant de prévoir le paiement. Cela n’affecte pas la batterie des chantiers qui vont être lancés à partir du mois de janvier jusqu’en décembre 2020 et jusqu’en 2021 pour la dernière année par rapport à la mise en œuvre de programme eau au niveau du secteur rural et du secteur urbain.

La préoccupation essentielle des députés, c’est au niveau des Communes et la qualité de l’eau. Par rapport aux Communes, nous leur avons répondu que toutes les Communes du Bénin et particulièrement les 8 qui ne connaissent pas encore l’installation de la SONEB seront prises en charge avant la fin de l’année 2021 qui est l’horizon qui a été fixé dans le Programme d’actions du gouvernement (PAG). En ce qui concerne la qualité de l’eau que nous avons à Cotonou, c’est dû aux travaux qui sont aujourd’hui en cours dans la ville. Nous pensons qu’une fois les travaux terminés, nous ferons un lavage global de tout le système sera fait pour offrir de l’eau de meilleure qualité à nos compatriotes (…)

Pour le secteur minier,  que ça soit les mines solides ou les mines liquides (le pétrole, le gaz), nous sommes en train de faire un travail méthodique. Les réformes n’ont pas épargné ce secteur. Il y a quelques jours seulement, les députés ont donné leur accord pour le Code pétrolier. Le décret d’application est en cours d’élaboration. D’ici janvier ou février, nous allons relancer le secteur pétrolier. Ça va être pareil pour le secteur minier. La finalisation du Code minier sera confiée à un cabinet et en trois mois, il aura fini ses travaux et nous allons repartir à l’Assemblée nationale pour avoir son accord. Ceci permettra de relancer les recherches dans ce secteur, que ça soit pour l’or, le cobalt, le lithium. C’est d’ailleurs pourquoi le ministère des finances a mis à notre disposition environ 3,5 milliards Fcfa pour le secteur minier ; ce que nous n’avons jamais reçu depuis plus de 15 ans au ministère en charge des mines. Le gouvernement a vraiment le souci de relancer les recherches pour que nous puissions toucher du doigt ce que nous avons dans notre sous-sol. Nous avons une idée de ce que nous avons reçu du survol que nous avons appelé dans le temps le scanning en 2014-2015. Les résultats sont disponibles, mais il manque des précisions. Nous allons encore faire un survol partiel des zones qui sont réputées très riches et analyser les résultats de façon profonde. Nous allons doter les libératoires qui sont à Cotonou et en créant un dans la partie septentrionale soit à Natitingou, à Djougou ou à Parakou. Nous devons surtout réveiller ce laboratoire que nous avons à Cotonou que nous avons avec l’Office Béninois de Recherches Géologiques et Minières (OBRGM) qui est le fer de lance pour le secteur minier burkinabè. Tous les prélèvements burkinabè venaient au Bénin. Malheureusement, ce laboratoire est complètement par terre. Aujourd’hui, quand on fait un prélèvement au Bénin, nous sommes obligés d’aller au Burkina Faso et l’intensité des recherches dans ce pays ne permet pas de s’occuper de nos dossiers… »

J.-Marc-Aurel AGOSSOU www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

#Budget2020, #Eau, #Mines  #SamouSeidouAdambi #Assembleenationale, #Wasexo, #Benin

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.
VOTRE PUB ICI

Nos rubriques

AFRIQUE TELEVISION

Toute l'actualité africaine en un clic

Toute l'actualité africaine en un clic

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN, LA VILLE AUX TROIS NOMS: ADJATCHÊ; HOGBONOU; PORTO-NOVO AVEC SES ATTRACTIONS TOURISTIQUES

Nos archives

AFRIQUE TELEVISION

AFRIQUE TELEVISION, dans le coeur de l'Afrique

Toute l'actualité africaine en un clic

PUB

DETOUR PAR GOGOTINKPON À ta disposition et tout près '' La route de l'eau'' et son mythique village aux mille merveilles, Gogotinkpon avec en prime : Conte sur anecdote source de l'appellation Gogotinkpon ; Balade sur la route de l'eau et le Regal des mangroves ;  Atelier de découverte et d'application de l'argile Tôbó de Gogotinkpon ; - Participation à une partie de pêche avec le plus vieil outil des peuples de la région du lac Ahémé ; _ Échanges avec Dada Baïnon, la dame aux mains formatées pour dresser de belles fesses aux bébés ; - Instants cocofrais et dégustation de vin de palme ; - la danse des papilles au goût de atoutou et de dakouin , mets délicieux, mets de Gogotinkpon...

DETOUR PAR GOGOTINKPON À ta disposition et tout près '' La route de l'eau'' et son mythique village aux mille merveilles, Gogotinkpon avec en prime : Conte sur anecdote source de l'appellation Gogotinkpon ; Balade sur la route de l'eau et le Regal des mangroves ; Atelier de découverte et d'application de l'argile Tôbó de Gogotinkpon ; - Participation à une partie de pêche avec le plus vieil outil des peuples de la région du lac Ahémé ; _ Échanges avec Dada Baïnon, la dame aux mains formatées pour dresser de belles fesses aux bébés ; - Instants cocofrais et dégustation de vin de palme ; - la danse des papilles au goût de atoutou et de dakouin , mets délicieux, mets de Gogotinkpon...