Moukaram Badarou à propos de son initiative de prières pour le #Bénin et ses dirigeants : « Il est important d’avoir toujours une boussole »

 Moukaram Badarou à propos de son initiative de prières pour le #Bénin et ses dirigeants : « Il est important d’avoir toujours une boussole »
Écoutez cet article en audio

Lire les appréciations du DC/PAN Mathieu Ahouansou, de la D.A/UP Christelle Houndonougbo et les mérites du Patriarche Karim da-Silva


Dans la matinée de ce samedi 19 février 2022, sur demande de Moukaram Badarou, membre de la Coordination-Ouémé du parti Union Progressiste et Directeur Adjoint de Cabinet du Président de l’Assemblée nationale, l’Imam central de la ville, Président de l’Union islamique du Bénin (UIB) et les Imams centraux et secondaires de Porto-Novo, ont  longuement prié pour le Bénin et ses principaux dirigeants notamment pour le Président de la République.
C’était à l’occasion du 32ème anniversaire de la Conférence nationale des forces vives, en reconnaissance des réalisations du Gouvernement dans la ville Capitale et au vu de la situation sécuritaire dans la partie septentrionale du Bénin.

Outre les membres du parti UP à l’instar de Christelle Houndonougbo venue représenter le président Bruno Amoussou, il y avait le Patriarche Karim da-Silva, le Directeur de Cabinet du Président de l’Assemblée nationale, Mathieu Ahouansou, le Représentant du Préfet de l’Ouémé, le Premier adjoint au Maire du maire de Porto-Novo Rachad Toukourou venu représenter la première autorité municipale empêchée…

C’est donc devant ce parterre de personnalités, que l’initiateur de la séance de prières pour le Bénin est ses dirigeants, a exposé le bien-fondé de sa démarche. 
« La Conférence nationale des forces vives reste le référentiel utile et nécessaire des dernières décennies de la vie politique  de notre pays, le Bénin. Tout arbre sans racine ne peut prospérer et de la manière, tout peuple sans repère ne peut se développer. Nous devons donc, à tout moment nous tourner vers nos repères, nos valeurs morales, sociales, et républicaines. Il est important d’avoir toujours une boussole quitte à constamment  l’actualiser et l’orienter vers des meilleurs horizons…Qu’il plaise à Allah de bénir le Bénin et d’accorder sa grâce à l’ensemble des béninoises et des béninois. Qu’il veille sur ses principaux dirigeants et qu’il inspire davantage le Président de la République et son Gouvernement. Qu’Allah le Miséricordieux, le Tout Miséricordieux, l’aide  constamment dans la lourde mission que le peuple béninois lui a confié. Que jamais notre pays ne chavire et qu’il plaise à Dieu que l’union des filles et fils du Bénin se renforce… »

Les appréciations du Directeur de Cabinet du Président de l’Assemblée nationale

Venu représenter le président de l’Assemblée nationale, le D.C Mathieu Ahouansou a dit tout le bien qu’il pense de l’initiative prise par son adjoint Moukaram Badarou. « Nous sommes dans la maison de Dieu ici, et je voudrais dire trois petites choses. D’abord remercier  l’initiateur de la séance de ce matin pour avoir convergé vers ici, tout ce monde pour prier Dieu. Je voudrais demander au  Tout-Puissant que  ses grâces abondent sur nos imams afin que leurs prières continuent de guider le Chef de l’Etat. Nous nous rappelons que dans les années 89-90, le peuple, épuisé disait beaucoup de choses qui n’étaient pas bien de nos dirigeants.  Ce n’était pas la prière. Mais lorsque nous avons commencé avec le comité d’organisation nous nous rappelons combien tout le peuple priait. Et  quand la Conférence a commencé, combien ont prié dans les mosquées, les églises, partout et ce sont ces prières qui ont fait que les responsables de la conférence ont bien fait ce qu’ils ont fait et aucun pays de l’Afrique n’a réussi cela.  C’est pourquoi celui qui a pris l’initiative de reconduire le peuple dans les mains du Seigneur ce matin, a bien fait. Donc je voudrais demander au Dieu Tout-Puissant de continuer à éclairer nos imams afin que leurs prières permettent à notre Président de continuer à faire ce qu’il fait de mieux… Le Président de l’Assemblée Nationale  a aimé ce qui se fait ici ce matin. Mais il a été appelé pour une autre mission nationale. C’est toujours pour la même cause. Il est de cœur avec nous…Je sais que nous avons prié pour lui, pour la charge qu’il a, nous prions et nous continuerons de prier pour notre pays… La leçon que nous tirons après 32 ans, c’est que la prière nous a sauvés. Après la séance d’aujourd’hui que la prière continue toujours de nous sauver. Rien ne nous arrivera. Tout ce qui nous arrivera  se serait toujours le bonheur pour notre pays. »

Les mérites du Patriarche Karim da-Silva reconnus

Dans son intervention, le DC du Président de l’Assemblée nationale, comme bien de personnes qui l’ont précédé au micro, a reconnu les mérites du doyen da Silva et a demandé de prier particulièrement pour lui aussi. «  Je voudrais particulièrement demander aux musulmans et à tout le monde de prier pour un homme. Il est parmi nous ce matin. Pour que cette personnalité qui est une référence, nous n’en trouvons pas beaucoup aujourd’hui même dans les autres villes. Le patriarche, Karim da-Silva. Si on n’était pas dans une mosquée, j’allais dire de faire une ovation pour lui parce que, chaque fois qu’on dit, qu’il est là, ça rassure. Où est-ce qu’on peut trouver ça encore aujourd’hui ? Donc on va se rapprocher de lui pour qu’il   nous dise ses secrets. Parce que il est toujours là et  je voudrais que tout le monde dise pour lui, afin que la référence qu’il est, reste encore longtemps et que nous puissions bénéficier, nous allons demander au lieu des ovations que chacun dise Allah Waaakuba pour lui. Que Dieu veille sur lui… »

La directrice administrative de  l’Union Progressiste, Christelle Houndonougbo solidaire
La D.A de  l’Union Progressiste, Christelle Houndonougbo représentant le président du parti UP, a quant à elle, salué cette initiative qui a permis de prier pour  l’âme des frères qui au front, il y a quelques jours, sont allés jusqu’au sacrifice suprême et prier aussi pour leur famille. « Que Dieu tout puissant, apaise leur cœur et les accompagne. » a déclaré la Directrice administrative de l’UP. Elle a aussi souligné « que  le travail qui n’est pas suivi de prières ne conduit pas au développement raison pour laquelle nous devons prier pour les autorités de la République, prier pour tout le pays pour que les décisions qui se prennent, les travaux qui se déroulent puissent être ce que nous voulons. ».

Cette séance de prières a été ponctuée de la lecture du Coran et de différents prêches.

J-Marc Aurel AGOSSOU

#PrierepourTalon, #ConferenceNationale, #PortoNovo, #VisBen, #MoukaramBadarou, #Wasexo

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :