Obligation du Port de casque pour les motocyclistes: Du pain béni pour les policiers

La police béninoise dans sa mission républicaine fait des prouesses chaque jour. Malheureusement, elle est bien étiquetée par la tristement célèbre phrase :
«  Deux cents avec tes pièces ». L’instauration du port obligatoire du casque pour les motocyclistes semble dans ce schéma, être une nouvelle source pour le principe de la fameuse
phrase évoquée plus haut. Ainsi depuis quelques jours, le contrôle par les policiers du port de casque s’effectue et déjà près de cent cinquante (150) motos ont été convoyées au Commissariat
Central de Porto-Novo parce que leur conducteur n’avait pas de casque protecteur. Sans nul doute qu’ils retrouveront leur propriété après présentation de casque et paiement de pénalités. Pour
éviter d’en arriver là, d’ici quelques jours on assistera à ce dialogue transactionnel entre l’agent de police et le conducteur sans casque qui voudra ( généralement au grand bonheur du
policier), régler le problème sur place.

De plus il s’instaure déjà une polémique sur la qualité des casques portés çà et là. Beaucoup de casques actuellement en vente et utilisés ne seraient pas conforme
aux normes requises. La contestation de la qualité des casques par les policiers donnera certainement lieu aussi à l’injonction « Deux cents avec ton casque ! ».

Jean-Marc Aurèle AGOSSOU

 

Partager l’article !
 
Obligation du Port de casque pour les motocyclistes: Du pain béni pour les policiers:
La police béninoise dans sa mission républicaine fait de …

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

OKOYA F.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :