Opérations « London Bridge » et « Spring Tide » : Détails et précisions de tout ce qui est prévu après la mort la reine Elizabeth II

 Opérations « London Bridge » et « Spring Tide » : Détails et précisions de tout ce qui est prévu après la mort la reine Elizabeth II
Écoutez cet article en audio

Elizabeth II qui a fêté en juin derniers, ses 70 ans de règne, est morte « paisiblement » dans son château écossais de Balmoral ce jeudi 08 septembre 2022. Le Royaume-Uni est en deuil !

La mort de la Reine d’Angleterre, 96 ans, a été annoncée par le palais de Buckingham conformément au protocole retenu et  préparé depuis les années 1960 selon le Daily Mail. 
Cette annonce à laquelle le Royaume est préparé depuis des lustres, a déclenché les plans dénommés Opérations “London Bridge” (Le pont de Londres est en panne) et  “Spring Tide” (La grande marée).

 La Foreign Press Association a publié le détail de tout ce qui est prévu après la mort la reine Elizabeth II.

Opération « London Bridge »

« Le pont de Londres est en panne » : c’est par cette phrase symbolique que le Secrétaire privé de la reine a informé la Première ministre, le secrétaire du Cabinet et le Conseil privé de la disparition de la monarque. Le Centre de réponse mondial du Foreign Office (FCDO) a envoyé la nouvelle aux 15 gouvernements en dehors du Royaume-Uni où la reine est cheffe d’Etat, et aux 38 autres pays du Commonwealth. Le compte Twitter de la famille royale s’est également fendu d’un tweet.

Le jour de la mort de la reine sera appelé le jour J. Chaque jour suivant, jusqu’au jour des obsèques, sera J +1, J +2, etc. Les ministres ont été immédiatement informés par e-mail du décès d’Elizabeth II.
Dès réception, les drapeaux de Whitehall vont être mis en berne. L’Association de la presse (et non la BBC) a envoyé un flash d’information dans le monde entier. Toutes les étapes suivantes devront se produire en même temps.

Un valet traversera le parvis de Buckingham et épinglera la « notification officielle » de la mort de la reine, émise par la maison royale, aux portes du palais. Le Parlement britannique et les législatures décentralisées d’Ecosse, du Pays de Galles et d’Irlande du Nord seront ajournés. S’il ne siège pas, le Parlement sera rappelé.

Le site Web de la famille royale affichera une page noire avec une déclaration confirmant la mort de la reine. Le site du gouvernement britannique affichera, tout en haut, une bannière noire. Liz Truss sera la première à faire une déclaration. La famille royale publiera le programme des funérailles d’Elizabeth II (prévues dix jours après sa mort). Une minute de silence nationale sera annoncée. La Première ministre tiendra une audience avec le nouveau roi, ce qui marquera le lancement de l’opération « Spring Tide » (grande marée).

Opération « Spring Tide »

Le nom que le prince Charles adoptera en tant que roi n’est pas encore arrêté : il pourrait s’agir de Charles III ou même de George VII. Il a été baptisé Charles Philip Arthur George et pourrait prendre n’importe lequel d’entre eux. Le roi Charles (appelons-le comme cela pour l’instant) diffusera un message à la nation. Un service de commémoration « spontané » aura également lieu pour la Première ministre et un nombre restreint de ministres à la cathédrale Saint-Paul.

J +1

Le Conseil d’adhésion se réunira à 10 heures pour proclamer le roi Charles nouveau souverain. Un texte sera lu au palais St James et au Royal Exchange, confirmant Charles comme roi. Le Parlement se réunira pour convenir d’un message de condoléances et pour que les députés puissent rendre hommage à la reine à la Chambre des communes.

Tous les travaux parlementaires seront suspendus pendant dix jours. La Première ministre et les membres de son cabinet rencontreront le nouveau roi à 15 h 30.

J +2

Décédé à Balmoral, en Ecosse , son corps sera transporté à Londres par le train royal (opération « Unicorn », ou licorne) si possible. Sinon, l’opération « Overstudy » sera activée et son corps sera ramené à Londres par avion.

J +3

Le roi Charles recevra une motion de condoléances à Westminster Hall. Il entamera ensuite une tournée de funérailles au Royaume-Uni, en commençant par l’Ecosse. Il recevra une motion de condoléances au Parlement écossais et assistera à un service à la cathédrale St Gilles d’Edimbourg.

J +4

Le roi Charles arrivera en Irlande du Nord, où il recevra une autre motion de condoléances au château de Hillsborough et assistera à un service à la cathédrale Sainte-Anne de Belfast. Une répétition aura lieu pour l’opération « Lion » : la procession du cercueil d’Elizabeth II du palais de Buckingham au palais de Westminster.

J +5

Opération « Lion » : le cercueil de la reine sera transféré du palais de Buckingham au palais de Westminster en passant par un itinéraire cérémoniel à travers Londres. À son arrivée, un service commémoratif aura lieu à Westminster Hall.

 J +6

Opération « Plume » : la reine reposera au palais de Westminster pendant trois jours. Le cercueil reposera sur une estrade décorée ouverte au public 23 heures sur 24. Des billets seront émis pour les VIP. Une répétition pour le cortège des funérailles nationales aura également lieu.

 J +7

Le roi Charles se rendra au Pays de Galles pour recevoir une motion du Parlement gallois et assister à un service à la cathédrale de Liandaff à Cardiff.

J +8 et 9

Le cercueil d’Elizabeth II reposera dans sa demeure et des centaines de milliers de personnes devraient converger vers Londres pour lui rendre hommage. Des livres de condoléances seront disponibles en ligne.

 J +10

Cette journée sera proclamée « Journée de deuil national ». Les funérailles d’Etat auront lieu à l’abbaye de Westminster. Il y aura deux minutes de silence à midi dans tout le pays. Il y aura deux cortèges, à Londres et à Windsor. Elle sera inhumée au château de Windsor, dans la King George VI Memorial Chapel, à côté de son père.

Le portrait de la reine sera accroché affublé d’un ruban noir dans toutes les mairies pendant un mois (la période de deuil), avant d’être déplacé vers un « endroit approprié » et remplacé par un portrait du nouveau roi. Toutes les fleurs déposées dans et autour des palais royaux et des mairies seront retirées après les funérailles nationales.

Avec Foreign Press Association

 

#LondonBridge, #SpringTide, #ElizabethII, #VisBen

 

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

VISAGES DU BÉNIN

Visages du Bénin est un média d’informations générales mis en ligne depuis 2009 et dirigé par le journaliste béninois Francis Z. OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants, propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :